Testez gratuitement et sans engagement APM


Merci de compléter le formulaire suivant :

* Champs obligatoires
Nom:* 
Fonction:* 
Mail:* 
Etablissement:* 
Tél.: 
 

Les informations qui vous concernent, destinées à APM, sont nécessaires au traitement de votre message et nous permettront de reprendre contact ultérieurement avec vous.

 

Nous vous rappelons que vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art.34 de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés). Pour exercer ce droit adressez-vous par écrit à :
APM, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

 

Teva va mettre fin aux activités françaises d'Aptalis, filiale acquise avec les génériques d'Allergan

PARIS, 24 octobre 2016 (APM) - La branche française d'Aptalis, ex-filiale d'Allergan acquise par Teva avec le rachat de ses génériques, va cesser ses activités de promotion et de distribution de médicaments en gastro-entérologie, a fait savoir la fédération chimie de la CFE-CGC dans un communiqué jeudi.

La filiale basée à La Défense (Hauts-de-Seine) emploie 50 personnes.

Aptalis est un laboratoire américano-canadien issu de la fusion en 2011 d'Axcan et d'Eurand (cf APM CMNL1003) dont Forest a pris le contrôle en janvier 2014, avant d'être lui-même intégré à Actavis (devenu Allergan) six mois plus tard.

Cette filiale a fait partie des actifs cédés par Allergan à Teva, qui lui a racheté son activité générique pour 38,8 milliards de dollars en août (cf APM GB6OBDWM8), tout en conservant deux de ses produits, le laxatif Izinova* (sulfate de sodium) et le traitement de l'infection par Helicobacter pylori Pylera* (tétracycline, métronidazole, sous-citrate de bismuth potassique).

Aptalis, passé son contrôle de Teva en août, a donc seulement conservé la promotion de deux produits matures, le traitement de la thiase biliaire cholestérolique et des hépatopathies cholestatiques chroniques Delursan* (acide ursodésoxycholique) et le laxatif Transulose* (lactulose + paraffine). Mais Teva a décidé d'arrêter la promotion de ces deux produits au 1er janvier 2017 et de récupérer leur distribution, a expliqué lundi à l'APM le représentant CFE-CGC d'Aptalis, Laurent Lacaze.

L'entité juridique Aptalis "a vocation à disparaître courant 2017" car elle deviendra une "coquille vide", a indiqué Laurent Lacaze. Il a rapporté que le plan social pour "cessation d'activité" a été mis en route le 1er septembre et doit aboutir à un accord mardi 15 novembre.

"Juridiquement, la justification économique ne tient pas", a-t-il considéré, car les médicaments existeront toujours, ce qui ne cadre pas avec une fin d'activité. Laurent Lacaze a mis en cause des "décisions politiques" et pointé des propositions "très en-dessous des moyens" du génériqueur israélien, dont le résultat net s'est élevé à 1,6 milliard de dollars en 2015 (cf APM GB3O2DYXY).

Le délégué CFE-CGC a fait savoir qu'une "centaine de postes", pas toujours en cohérence avec ceux d'Aptalis, avaient été ouverts chez Teva et qu'Allergan -qui n'en a pas l'obligation légale- a ouvert six postes en gastro-entérologie. "Mais je pense qu'il y a en a beaucoup qui vont se retrouver sur le carreau", a-t-il aussi dit.

"Eux sont partis très bas, nous sommes partis très haut" dans les propositions, et à présent l'objectif est de "négocier" pour obtenir un accord majoritaire mi-novembre, a déclaré Laurent Lacaze.

Contacté par l'APM, Teva n'était pas en mesure de commenter l'information lundi après-midi, précise-t-on.

yb/ab/APM
redaction@apmnews.com

YB9OFK2M5 24/10/2016 17:41 PNEUMO-ALLERGO-DERMATO INDUSTRIES DE SANTE

APM International 33, avenue de la République 75011 PARIS France
©1989-2017 APM International.
Service Clients (Hot-Line de 9h à 18h00) : Tél. 01 48 06 54 92
APM International