Testez gratuitement et sans engagement APM


Merci de compléter le formulaire suivant :

* Champs obligatoires
Nom:* 
Fonction:* 
Mail:* 
Etablissement:* 
Tél.: 
 

Les informations qui vous concernent, destinées à APM, sont nécessaires au traitement de votre message et nous permettront de reprendre contact ultérieurement avec vous.

 

Nous vous rappelons que vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art.34 de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés). Pour exercer ce droit adressez-vous par écrit à :
APM, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

 

Un programme de dépistage des cancers cutanés serait coût-efficace en Belgique

WASHINGTON, 20 décembre 2016 (APM) - Un programme de dépistage des cancers cutanés en population générale semble être coût-efficace en Belgique, suggère une étude publiée dans JAMA Dermatology.

L'incidence des cancers cutanés et du mélanome en particulier est en hausse dans le monde. Alors qu'il est établi qu'un diagnostic et un traitement précoces améliorent le pronostic et réduisent les coûts de prise en charge, peu d'études ont évalué le rapport coût/efficacité de stratégies de dépistage, indiquent Lore Pil de l'hôpital universitaire de Gand et ses collègues.

Dans cette étude, ils ont comparé deux stratégies de dépistage en population générale, l'une reposant sur l'examen du corps entier et l'autre sur un examen ciblé des lésions selon les critères ABCDE. Ils ont élaboré un modèle de Markov avec une période latente de 20 ans et un horizon à 50 ans pour analyser le rapport coût-efficacité des deux stratégies du point de vue de la société et des payeurs par rapport à l'absence de dépistage.

Ils ont utilisé les données d'un essai clinique mené en 2014 dans deux régions belges. Au total, six dermatologues ont examiné le corps entier de 1.668 personnes sur tout le corps et les lésions uniquement de 248 autres parmi un total de plus de 18.000 adultes invités à participer au dépistage.

Les chercheurs ont intégré dans le modèle des données sur le mélanome, le carcinome basocellulaire et le carcinome épidermoïde, les cancers cutanés non diagnostiqués, les traitements, les données de suivi, les probabilités de décès selon les stades de la maladie, les risques de récidive...

Selon le modèle, un dépistage réalisé une fois en 20 ans est associé à une baisse de 4% de l'incidence des mélanomes de stade III et IV par rapport à une absence de programme de dépistage.

Les deux stratégies semblent avoir un effet positif, bien que modeste, sur la mortalité par cancer cutané, d'environ 5,6% avec l'examen du corps entier et de 1% avec l'examen ciblé des lésions par rapport à l'absence de dépistage.

Par rapport à l'absence de programme, le dépistage par examen du corps entier génère un coût supplémentaire de 33.072 € pour un homme et de 18.687 € pour une femme par année de vie gagnée ajustée sur la qualité (QALY) pour 1.000 personnes sur 20 ans. Avec le dépistage par examen ciblé des lésions, ce ratio différentiel coût-résultat (RDCR ou ICER en anglais) est de respectivement 34.836 € et 19.470 €.

En Belgique, ces résultats peuvent être considérés comme modestes en raison d'un plafond de dépenses estimé à 35.000 € par QALY gagnée pour la société.

Pour le système de santé public, le coût net cumulé sur 20 ans du programme de dépistage et de ses conséquences est estimé à près de 36 millions € pour l'examen du corps entier et d'un peu plus de 6 millions € pour l'examen ciblé des lésions, soit respectivement 4,1 € et 0,7 € par adulte.

Les chercheurs ont testé différents scénarios, avec notamment un dépistage tous les deux ans ou tous les cinq ans, et l'examen du corps entier réalisé une fois dans la population générale adulte semblait la plus coût-efficace.

Globalement, cette étude suggère que réaliser un dépistage des mélanomes et autres cancers cutanés par examen du corps entier une fois en population générale adulte est coût-efficace, en-dessous de 35.000 € par QALY gagnée, et semble être la stratégie la plus coût-efficace, avec une réduction de la mortalité par cancer cutané de 5,6% sur 20 ans pour un coût de 4,1 € par adulte, concluent les chercheurs.

Le bénéfice est plus important pour la femme que pour l'homme, font-ils observer.

(JAMA Dermatology, édition en ligne du 14 décembre)

ld/san/APM
redaction@apmnews.com

LD1OIFZXI 20/12/2016 11:19 PNEUMO-ALLERGO-DERMATO CANCER-HEMATO

APM International 33, avenue de la République 75011 PARIS France
©1989-2017 APM International.
Service Clients (Hot-Line de 9h à 18h00) : Tél. 01 48 06 54 92
APM International