Testez gratuitement et sans engagement APM


Merci de compléter le formulaire suivant :

* Champs obligatoires
Nom:* 
Fonction:* 
Mail:* 
Etablissement:* 
Tél.: 
 

Les informations qui vous concernent, destinées à APM, sont nécessaires au traitement de votre message et nous permettront de reprendre contact ultérieurement avec vous.

 

Nous vous rappelons que vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art.34 de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés). Pour exercer ce droit adressez-vous par écrit à :
APM, 33 avenue de la République, 75011 Paris.

 

Le Conseil national de la santé mentale installé et un comité de pilotage "psychiatrie" sur les rails

PARIS, 10 octobre 2016 (APM) - La ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, a installé lundi matin le Conseil national de la santé mentale et prévoit la mise en place d'un comité de pilotage dédié à la psychiatrie, annonce le ministère dans un communiqué.

Le Conseil national de la santé mentale avait été promis à plusieurs reprises (cf APM CDB0O9FC8Q) et était très attendu des professionnels de la psychiatrie (cf APM VL2ODLPLV).

Il est présidé par le sociologue Alain Ehrenberg.

Un "Comité de pilotage dédié à la psychiatrie" sera "prochainement mis en place [...] pour répondre aux besoins spécifiques du secteur", a également annoncé le ministère. Il sera présidé par le Dr Yvan Halimi, qui a notamment présidé la conférence nationale des présidents de commission médicale d'établissement (CME) de centres hospitaliers spécialisés (CHS) de 2003 à 2012.

L'"objectif principal" du Conseil national de santé mentale est "de développer une approche globale et transversale des enjeux de la santé mentale, pour mieux prévenir les troubles psychiques et psychiatriques et mieux accompagner ceux qui en souffrent", précise le ministère.

Il "veillera à la cohérence et à l'articulation des politiques des différents champs (prévention, sanitaire, social et médico-social, logement, insertion professionnelle, etc.). Il favorisera la complémentarité des professionnels intervenant dans le parcours de prise en charge des patients", indique-t-il aussi.

Il doit plancher sur quatre axes de réflexion "prioritaires", "fixés par la ministre":

  • le bien-être des enfants et des jeunes
  • la prévention du suicide
  • le suivi des personnes en situation de grande précarité
  • l'élaboration d'outils pour faciliter la mise en oeuvre des projets territoriaux de santé mentale inscrits dans la loi de modernisation de notre système de santé.

Ces travaux sont censés s'articuler avec ceux des "instances déjà existantes, notamment l'Observatoire national du suicide, le Comité de pilotage du handicap psychique, le Comité de suivi du Plan autisme" et le nouveau Comité de pilotage de la psychiatrie.

"Avec le Conseil national de la santé mentale, nous regroupons nos compétences, nous unissons nos forces, pour améliorer les réponses aux besoins de la population, au coeur des territoires, et garantir à tous les patients des parcours de soins, de réhabilitation et d'accompagnement sans rupture", a déclaré Marisol Touraine, citée dans le communiqué.

"Cette collaboration entre des acteurs de différents horizons est indispensable pour progresser en matière de santé mentale. Ce sont des enjeux transversaux particulièrement complexes", a-t-elle également commenté.

vl/ab/APM polsan
redaction@apmnews.com

VL0OETVGV 10/10/2016 15:05 POLSAN - ETABLISSEMENTS

APM International 33, avenue de la République 75011 PARIS France
©1989-2017 APM International.
Service Clients (Hot-Line de 9h à 18h00) : Tél. 01 48 06 54 92
APM International