dépêche

 - 

Grippe sévère en réanimation: mortalité augmentée en cas de délai d'introduction de l'oseltamivir

Le risque de décès chez les patients ayant une grippe sévère en réanimation est plus élevé lorsque le traitement antiviral par oseltamivir (Tamiflu*, Roche) est initié plus de trois jours après l'admission en réanimation, qu'avec un délai plus court, selon une étude française présentée mercredi au congrès de la Société de réanimation de langue française (SRLF) à Paris.

Cet article est réservé aux abonnées APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe