dépêche

 - 

Prématurés à la limite de la viabilité: la survie sans séquelles neurologiques s'améliore, mais reste faible

La survie des prématurés nés autour de la limite de viabilité s'est améliorée en 10 ans, sans augmentation excessive de la survie avec séquelles neurologiques, mais le pronostic de ces enfants reste très réservé, selon une étude américaine publiée jeudi dans le New England Journal of Medicine (NEJM).

Cet article est réservé aux abonnées APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe