dépêche

 - 

Thrombose de bioprothèse valvulaire: les anticoagulants meilleurs que les anti-agrégants plaquettaires

Les anticoagulants semblent plus efficaces que la bithérapie par anti-agrégants plaquettaires pour réduire le risque de thrombose infraclinique sur les valves des bioprothèses, selon une étude présentée dimanche au congrès de l'American College of Cardiology (ACC) à Washington, remettant en question la prise en charge standard.

Cet article est réservé aux abonnées APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe