dépêche

 - 

Leucémie myéloïde chronique: le switch après imatinib sans impact négatif sur la survie

Les patients souffrant de leucémie myéloïde chronique (LMC) qui ont débuté leur traitement par l'imatinib (Glivec*, Novartis) et ont dû passer à un autre inhibiteur de tyrosine kinase ont la même survie à long terme que ceux restés sous imatinib, selon une étude observationnelle présentée mercredi au congrès de la Société française d'hématologie (SFH) à Paris.

Cet article est réservé aux abonnées APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe