dépêche

 - 

Risque d'automutilation et de dépression avec les inhibiteurs de la 5-alpha-réductase

Les traitements de l'hypertrophie bénigne de la prostate de la classe des inhibiteurs de la 5-alpha-réductase sont associés à un risque d'automutilation et de dépression, mais pas de suicide, selon une grande étude pharmaco-épidémiologique publiée par le JAMA Internal Medicine.

Cet article est réservé aux abonnées APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe