dépêche

 - 

Les hémorragies intracérébrales pas plus graves sous anticoagulants oraux directs que sous AVK

Les hémorragies intracérébrales qui surviennent chez des patients recevant des anticoagulants oraux directs (AOD) ne semblent pas plus graves que des patients traités par anti-vitamine K (AVK), selon une étude internationale.

Cet article est réservé aux abonnées APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe