dépêche

 - 

Bergerac (Dordogne): l'autorisation d'implantation d'un deuxième IRM crée la polémique

L'agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine a décidé d'autoriser l'implantation d'un deuxième IRM au centre hospitalier (CH) de Bergerac mais souhaite le transfert du premier appareil de la clinique Pasteur sur le site de l'hôpital, ce que contestent les radiologues libéraux, ont rapporté les différents acteurs à APMnews.

Cet article est réservé aux abonnées APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi