dépêche

 - 

Même à plus de 70 ans, un mode de vie "idéal" en termes cardiovasculaires a un effet majeur sur la mortalité

L'effet d'un mode de vie "idéal" en termes cardiovasculaires continue d'être majeur pour la mortalité et le risque d'événement cardiovasculaire majeur, même chez les personnes âgées de plus de 70 ans, montre une étude épidémiologique française publiée dans le Journal of the American College of Cardiology (JACC).

Cet article est réservé aux abonnées APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi