dépêche

 - 

Coronavirus: livraisons "importantes" de masques "en cours" vers les établissements et les officines (DGS)

PARIS, 17 mars 2020 (APMnews) - Des approvisionnements massifs de masques sont "en cours" vers les établissements sanitaires, médico-sociaux et les officines sur tout le territoire, a annoncé mardi soir lors d'une conférence de presse téléphonique le directeur général de la santé (DGS), Jérôme Salomon, alors que des professionnels de santé dénoncent toujours le manque de masques nécessaires à la prise en charge des patients atteints du Covid-19 en France.
"Notre priorité absolue est de fournir des masques aux professionnels de santé dans les zones où circule activement le virus et des livraisons importantes ont eu lieu aujourd'hui vers des hôpitaux et des officines. Ils sont réservés aux professionnels prenant en charge des malades, à l'hôpital, en ville, dans les structures médico-sociales et aux services d'aide à domicile", a déclaré Jérôme Salomon mardi.
"Il y a des stocks stratégiques [de masques FFP2], nous déstockons massivement à la demande du ministre des solidarités et de la santé, ils sont en cours de livraison. Dans la plupart des CHU -et en particulier ceux des zones où l'épidémie est la plus intense, notamment dans le Grand Est et les Hauts-de-France-, les masques anti-projections ont été livrés aujourd'hui, nous en avons eu la confirmation", a-t-il précisé, sollicité par APMnews.
"Le reste sera livré demain [mercredi] matin, des livraisons se font vers les centres hospitaliers les plus importants des départements", a-t-il promis
Concernant les livraisons de masques FFP2 vers les officines à destination des professionnels de ville, le DGS a indiqué qu'elles étaient "en cours". "Beaucoup d'officines seront livrées ce soir [mardi], d'autres demain [mercredi] et au plus tard jeudi, en fonction la priorisation des départements épidémiques et de l'importante logistique en place car nous sommes en train d'en déstocker plusieurs millions", a-t-il précisé.
Interrogé sur les stocks de masques anti-projections produits en 2009 dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de grippe H1N1, Jérôme Salomon a assuré que "ces stocks stratégiques existent et sont tenus par Santé publique France" et a appelé les entreprises et institutions ayant des masques de cette époque -"qui sont parfois de type FFP2" ou chirurgicaux- à les restituer aux soignants en gage de solidarité.
"Ces masques n'ont d'ailleurs aucun problème de péremption, puisque la seule péremption potentielle serait celle de l'élastique dont on peut tester la capacité à tenir", a-t-il fait savoir. Le DGS a également annoncé que ces masques avaient été "déstockés" et que d'autres issus des stocks militaires ont été mis à disposition des professionnels de santé par le ministère des armées.

602 personnes guéries et rentrées à domicile "depuis ce week-end"

Comme chaque soir, Jérôme Salomon a également fait le point sur la situation épidémiologique en France. Ainsi, le nombre total de cas confirmés d'infections par le Sars-CoV-2 recensés depuis fin janvier sur le territoire national est de 7.730 mardi. C'est 1.097 cas de plus en l'espace de 24 heures, a noté Jérôme Salomon (cf dépêche dépêche du 16/03/2020 à 22:47).
On dénombre 175 décès au total, soit 27 de plus que la veille. Le DGS a annoncé 699 cas graves en réanimation, sur un total de 2.579 personnes hospitalisées. Ce sont donc plus de 5.000 personnes qui sont "confinées à domicile ou guéries", a-t-il fait savoir.
Jérôme Salomon a aussi noté que 7% des décès comptabilisés à ce jour ont touché des personnes âgées de moins de 65 ans. "Il y a 602 personnes qui sont sorties et rentrées à leur domicile guéries depuis ce week-end", a-t-il ajouté.
Le DGS a profité de ce point de situation quotidien pour rappeler l'ensemble des mesures actées par les pouvoirs publics ces dernières 24h afin d'endiguer l'épidémie, et a exhorté les Français à "respecter les gestes barrières" et à "rester chez eux".
wz/vl/APMnews polsan-une

[WZ0Q7CNCS]

A lire aussi