dépêche

 - 

Le Covid-19 a fait plus de 30.000 morts en France (DGS)

PARIS, 10 juillet 2020 (APMnews) - La direction générale de la santé (DGS) a annoncé vendredi soir dans un communiqué que le Covid-19 avait causé le décès de 30.004 personnes depuis le début de l'épidémie.
Cela représente une augmentation de 25 décès par rapport au chiffre communiqué jeudi soir. Ils ont tous été comptabilisés au sein des établissements hospitaliers (pour un total de 19.528 décès), les données sur les établissements sociaux et médico-sociaux devant être actualisées mercredi prochain.
Selon les chiffres communiqués vendredi soir, 7.062 personnes sont encore hospitalisées pour Covid-19, soit 115 de moins que jeudi soir. Il a été toutefois été relevé 136 nouvelles admissions en 24 heures.
La DGS rapporte que 496 patients sont encore en réanimation, soit un recul de 16 cas en 24 heures. Il y a eu 9 nouveaux cas graves admis en réanimation sur la même période.
"Quatre régions (Ile-de-France, Grand Est, Hauts-de-France et Guyane) regroupent 70% des patients hospitalisés en réanimation", indique la DGS, qui signale qu'en outre-mer, on compte 215 hospitalisations dont 40 en réanimation.
La circulation du virus en Guyane reste "préoccupante", souligne-t-elle.
Pour l'ensemble de la France, depuis le début de l’épidémie, 105.417 personnes ont été hospitalisées, dont 18.469 en réanimation, et 78.388 personnes sont rentrées à domicile.
"Le virus continue à circuler sur le territoire, comme le montre le nombre de nouveaux clusters (350 cas groupés depuis le 9 mai, dont 11 nouveaux, mais 215 clôturés)", indique la DGS (cf dépêche du 10/07/2020 à 12:33).
Jeudi, SOS médecins a réalisé 359 interventions pour suspicion de Covid-19 (soit 4,7% de l’activité totale) et les services d'urgence ont noté 160 passages pour ce même motif (soit 0,5% de l’activité totale).
Au-delà la Guyane, "les autorités sanitaires sont particulièrement attentives à l’apparition de potentiels clusters, liés notamment aux rassemblements privés, familiaux ou festifs en cette période estivale. Avant le début du week-end prolongé de fête nationale et avec les départs en vacances de nombreux Français, il convient de rappeler que les gestes barrières restent plus que jamais de mise: protection des personnes âgées et des plus fragiles, hygiène des mains, distanciation physique et port du masque grand public dès lors que les distances ne sont pas respectées, en particulier en espaces clos", rappelle la DGS.
eh/san/APMnews polsan-une

[EH7QD9N1X]

A lire aussi