dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 5 novembre 2020 (APMnews) - Le nombre de patients Covid-19 a poursuivi son envolée au cours des derniers jours dans toutes les régions, avec notamment un nombre de patients en réanimation qui dépasse désormais les 4.000, selon les données regroupées par APMnews.
Mercredi 4 novembre, le nombre de patients hospitalisés a atteint les 27.534, soit 2.291 patients de plus que lundi (cf dépêche du 03/11/2020 à 12:22), selon les données publiées sur le site Gouvernement.fr.
La barre des 4.000 patients en réanimation est désormais dépassée. Leur nombre s'élevait mercredi à 4.089, soit +359 par rapport à lundi 2 novembre.
Le nombre de décès à l'hôpital depuis mars a également nettement progressé récemment pour atteindre les 26.595 (+801 par rapport au 2 novembre). Le nombre de retours à domicile s'élève à 122.662 contre 119.104 deux jours plus tôt.

Ile-de-France: le chiffre de 1.000 patients Covid en réanimation est dépassé

L’Ile-de-France comptait mercredi 6.175 patients Covid hospitalisés, soit 489 de plus par rapport à lundi.
Le nombre de patients Covid en réanimation est passé à 1.032 (+71 depuis lundi). Le nombre cumulé de retours à domicile est de 41.391. Le nombre de décès à l'hôpital s'élève à 9.264.
Dans la région, Paris enregistre toujours le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (1.348) et en réanimation (277). Suivent le Val-de-Marne (respectivement 889 et 132), la Seine-Saint-Denis (825 et 106) et les Hauts-de-Seine (821 et 169).
Le taux d'incidence en Ile-de-France a augmenté pour passer à 499,3 pour 100.000 habitants, selon les chiffres de Santé publique France (SPF) disponibles à mercredi (sur 7 jours glissants). Il a atteint respectivement 537,9 et 588,7 cas pour 100.000 habitants à Paris et dans le Val-d’Oise.

Auvergne-Rhône-Alpes: près de 600 patients hospitalisés supplémentaires sur deux jours

En Auvergne-Rhône-Alpes, région où la circulation virale est "la plus intense", selon SPF, la courbe du nombre de patients hospitalisés poursuit son envolée avec 577 supplémentaires depuis le 2 novembre pour parvenir à un total de 5.888.
Le nombre de patients hospitalisés en réanimation qui était de 641, est désormais de 717.
Le nombre de décès à l'hôpital a également progressé pour atteindre 3.041 depuis le début de l'épidémie (+190 depuis le 2 novembre). le nombre de retours à domicile est aussi en hausse, à 14.086.
Le département du Rhône a connu une forte progression du nombre de patients hospitalisés pour atteindre les 1.644 (+140). Sur ce critère, il est suivi désormais du département de l'Isère (869), celui de la Loire étant en troisième position (862 patients).
Viennent ensuite la Haute-Savoie (476), la Savoie (379), l'Ain (359), le Puy-de-Dôme (328), l'Ain (298), la Drôme (306), l'Allier (240), l'Ardèche (200), la Haute-Loire (169) et le Cantal (56). Tous sont en hausse.
La région fait toujours partie de celles enregistrant les incidences les plus élevées de France (près de 1.200/100.000 dans la Loire au 1er novembre sur 7 jours glissants, plus de 1.000 dans la Haute-Loire et en Haute-Savoie…). Hormis le Cantal (taux de près de 300) et ceux qui sont à plus de 1.000, tous les autres départements ont un taux d'incidence compris entre 500 et 1.000.
Pour soulager la pression sur certains hôpitaux, 25 transferts de patients entre des départements d'Auvergne-Rhône-Alpes et 43 transferts vers d'autres régions ont eu lieu depuis la mi-octobre (cf dépêche du 04/11/2020 à 19:05).

Paca: près de 250 cas supplémentaires en deux jours

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, il y avait mercredi 2.856 patients Covid-19 hospitalisés, soit une hausse de 239 cas par rapport à lundi, dont 435 en réanimation (+60). Il y a eu 1.769 décès à l'hôpital de patients Covid (+92 par rapport à lundi) et 11.131 sont rentrés chez eux (+181).
Les Bouches-du-Rhône concentrent toujours plus de la moitié des hospitalisations avec 1.486 patients mercredi, soit une hausse de 63 cas par rapport à lundi, dont 254 en réanimation (+24). Viennent ensuite le Vaucluse (415 cas hospitalisés, +30), le Var (378, +47), les Alpes-Maritimes (343 cas hospitalisés, +61), les Hautes-Alpes (145, +20) et les Alpes-de-Haute-Provence (89, +18).
Le taux d'incidence de la région est en légère augmentation, il était de 503,6 pour 100.000 habitants du 26 octobre au 1er novembre (contre 452,8 du 24 au 30 octobre). Le Vaucluse possède toujours le taux d'incidence le plus élevé de la région à 709,1/100.000 habitants (contre 641 du 24 au 30 octobre). Il est suivi des Hautes-Alpes où ce taux est désormais de 692 (contre 731,5 du 24 au 30 octobre), selon SPF.
Le pic de la première vague a été dépassé (1.271 patients en hospitalisation conventionnelle en avril), a indiqué mercredi l'ARS Paca. Dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), 5.604 résidents ont été testés positifs au Covid depuis mars dans la région et 510 décès ont été déplorés parmi eux, d'après l'ARS.

Hauts-de-France: une centaine de morts en 2 jours à l'hôpital

Les Hauts-de-France comptaient mercredi soir 2.755 patients hospitalisés pour Covid-19 (+118 en 2 jours). Parmi eux, 448 sont en réanimation (+20).
La région recense 2.583 décès à l'hôpital liés au Covid-19, soit 101 de plus que lundi soir, et 10.458 personnes sont rentrées à leur domicile.
Le département du Nord reste le plus touché, mais enregistre une hausse limitée en 2 jours. Il compte 1.556 hospitalisations (+6), dont 266 en réanimation (+4).
En deuxième position, le Pas-de-Calais connaît une hausse plus forte des hospitalisations (566, +50), mais pas tant marquée en réanimation (86, +4).
L'Oise compte 255 patients hospitalisés (+30) dont 39 en réanimation (+5), l'Aisne respectivement 189 (+14) et 29 (+3), et la Somme 183 (+18) et 28 (+4).
Du 26 octobre au 1er novembre, le taux d'incidence était de 577,5/100.000 habitants en semaine glissante (contre 559,2 sur la période précédente de 2 jours). Il atteint 751,9 dans le Nord (752,3 précédemment). Cette baisse est plus marquée dans la métropole lilloise, qui passe d'un taux de 859,6 à 825,7.

Occitanie: la barre des 1.000 décès est dépassée

En Occitanie, il y avait mercredi 1.882 patients hospitalisés, soit 213 supplémentaires par rapport à lundi, dont 366 en réanimation (+40). Le bilan depuis le début de la crise est de 1.039 décès, soit 55 de plus par rapport à lundi, et de 5.615 retours à domicile (+250).
Le département le plus touché est l'Hérault avec 399 hospitalisations mercredi (+20 par rapport à lundi) dont 85 en réanimation (+3). Viennent ensuite la Haute-Garonne avec 368 hospitalisations (+40), le Gard (351 hospitalisations, +72), le Tarn (135, +10 hospitalisations), le Tarn-et-Garonne (113, +9), l'Aveyron (109, +5), les Pyrénées-Orientales (99, +5), les Hautes-Pyrénées (96, +23), l'Aude (69, +8), la Lozère (56, +1), le Gers (32, +3) et l'Ariège (31, +7).
Le taux d'incidence dans la région est en légère progression, il était de 424,6 pour 100.000 habitants du 26 octobre au 1er novembre (contre 397,6 du 24 au 30 octobre). Le Gard est le département ayant le plus fort taux d'incidence à 616/100.000 du 26 octobre au 1er novembre (contre 585,5 du 18 au 24 octobre), devant l'Aveyron (507), selon SPF.

Grand Est: la circulation du virus reste très intense à Strasbourg

Dans le Grand Est, 1.602 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mercredi (+207 patients en 48h), dont 207 patients en réanimation (+23 patients en 48h). Les départements d'Alsace-Lorraine concentrent toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés, avec le Bas-Rhin (378 patients), la Meurthe-et-Moselle (243 patients) et la Moselle (241 patients).
Le bilan de l’épidémie s’élève à 3.975 décès dans le Grand Est (39 décès en 2 jours), tandis que 14.896 patients sont revenus à domicile.
L'ARS comptabilisait mercredi 330 clusters en cours d’investigation.
Le taux d’incidence a encore augmenté pour atteindre 445 cas pour 100.000 habitants pour la semaine du 26 octobre au 1er novembre (contre 405,5 cas il y a une semaine). Il est plus élevé dans le Bas-Rhin (592,4), et particulièrement à l'échelle de l'Eurométropole de Strasbourg (721).

Nouvelle-Aquitaine: plus de 1.300 personnes hospitalisées

En Nouvelle-Aquitaine, mercredi, 1.329 personnes étaient prises en charge à l'hôpital pour Covid-19 (contre 1.209 lundi), dont 198 en réanimation (+28).
Au total, 739 décès (+25 en deux jours) ont été enregistrés à l'hôpital en Nouvelle-Aquitaine depuis le début de la crise. Le nombre de patients retournés à domicile a atteint les 3.932.
La Gironde enregistrait 318 hospitalisations (dont 67 prises en charge en réanimation), devant les Pyrénées-Atlantiques (287 hospitalisations, dont 28 en réanimation) et la Charente-Maritime (108 hospitalisations, dont 17 en réanimation).
Le taux d'incidence dans la région a été chiffré dimanche à 285,8/100.000 habitants, en hausse (262,8/100.000 vendredi). C'est dans les Pyrénées-Atlantiques qu'il est le plus important à 518,9/100.000.

Bourgogne-France-Comté: la progression se poursuit

En Bourgogne-Franche-Comté, 1.242 patients étaient hospitalisés mercredi en raison du Covid-19 (+172 patients en 48h), dont 152 patients en réanimation (+11 patients). Les départements les plus touchés sont la Saône-et-Loire (337 patients), la Côte-d’Or (249 patients) et le Jura (190 patients).
Depuis le début de l’épidémie, 5.224 patients sont revenus à domicile, tandis que 1.281 décès à l'hôpital sont à déplorer (+42 décès en 48h).
Dans un bulletin d'information mis à jour mardi, SPF rapportait une "augmentation du nombre de signalements et des décès" liés au Covid-19 au sein des établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS), en soulignant que "les clusters en cours d’investigation [étaient] essentiellement en Ehpad (83%)".
Depuis mi-août, l'agence fait état de 47 signalements en Saône-et-Loire, 33 en Côte-d'Or et 28 dans l'Yonne.
Depuis le début de l'épidémie, Santé publique France a réencensé 6.878 cas confirmés et possibles parmi les résidents d'établissements médico-sociaux (EMS), dont 709 décès, et 4.282 cas confirmés et possibles parmi le personnel en EMS.

Normandie: plus de 700 décès à l'hôpital

En Normandie, où le taux d'incidence a grimpé à 340,2 cas pour 100.000 mercredi (423,8 en Seine-Maritime), les hospitalisations ont progressé avec 1.196 personnes hospitalisées dont 147 en réanimation (+99 et +14 par rapport à lundi).
La région enregistre 3.066 retours à domicile et 721 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+38).
La Seine-Maritime est le département le plus touché avec 606 hospitalisations dont 74 patients en réanimation. Suivent le Calvados (228 dont 46), l'Eure (160 dont 9), la Manche (123 dont 10) et l'Orne (79 dont 8).
L'ARS recensait mardi dans un communiqué 157 clusters en cours d'investigation dont 62 en Ehpad et 30 en établissements de santé.

Pays de la Loire: plus de 800 patients hospitalisés

En Pays de la Loire où le taux d'incidence est de 340,1 cas/100.000 mercredi (contre 300 lundi), 832 patients sont hospitalisés dont 121 en réanimation (+47 et +5 depuis lundi).
La Loire-Atlantique enregistre le plus grand nombre de patients hospitalisés (289 dont 35 en réanimation), suivie du Maine-et-Loire (244 dont 51), de la Sarthe (159 dont 15), la Vendée (72 dont 11) et la Mayenne (68 dont 9).
Sont recensés 3.452 retours à domicile et 668 décès survenus à l'hôpital (+35 depuis lundi).

Centre-Val de Loire: plus de 100 personnes prises en charge en réanimation désormais

Dans le Centre-Val de Loire, 787 patients pris en charge à l'hôpital étaient dénombrés mercredi (+68 en deux jours), dont 113 en réanimation (+15).
Au total, 720 patients régionaux sont décédés à l'hôpital (+20 en deux jours), et 3.185 sont rentrés à domicile.
Le Loiret demeure le département le plus touché de la région, avec 213 patients hospitalisés dont 54 en réanimation, devant l'Eure-et-Loir (208 hospitalisations, dont 14 en réanimation).
Selon le point régional de SPF actualisé mardi, le Centre-Val de Loire comptait 141 clusters en cours d'investigation au 30 octobre, dont 41 dans des Ehpad.
La région enregistre un taux d'incidence de 363,7/100.000 habitants au 1er novembre. Il était de 411,8/100.000 dans le Loiret et de 407,9/100.000 dans le Cher.

Bretagne: l'incidence galope

La Bretagne a maintenant dépassé le seuil de 200 pour le taux d'incidence à 221,9 cas pour 100.000 mercredi (et 13,2% de positivité) contre une incidence de 191 cas lundi (et 12,9% de positivité).
Elle comptait 564 hospitalisations (+47 depuis lundi) dont 84 patients en réanimation (+5). Le nombre de retours à domicile s'élève à 2.009 et le nombre de décès atteint 376 depuis début mars (+14 en 2 jours).
L'Ille-et-Vilaine est le département avec le plus de patients hospitalisés: 257 (dont 30 en réanimation) puis le Morbihan avec 147 hospitalisations (dont 19 en réanimation), le Finistère à 91 (dont 28) et les Côtes-d'Armor augmentent toujours, à 69 (dont 7 en réanimation).
L'ARS mentionnait mercredi 105 clusters en cours d’investigation dont 44 en Ille-et-Vilaine, 19 dans le Morbihan, 20 dans le Finistère et 22 dans les Côtes-d'Armor, dont 14 en établissement de santé dans la région et 26 en Ehpad.

Corse: peu d'évolution depuis lundi

En Corse, il y avait mercredi 105 patients Covid hospitalisés (+3 par rapport à lundi), dont 13 en réanimation (-2). Le nombre cumulé de patients retournés à leur domicile est de 357. L’île recense 85 décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie (25 depuis le 13 septembre).

Outre-mer: une certaine stabilité

En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé mercredi 139 hospitalisations, soit une baisse de 5 patients par rapport à lundi, dont 15 en réanimation (-2). Il y a eu 146 décès, soit 3 supplémentaires par rapport à lundi, et 611 retours à domicile (+11).
Le taux d'incidence a légèrement augmenté, il était de 75,9 du 26 octobre au 1er novembre pour 100.000 habitants (contre 71,6 du 24 au 30 octobre), d'après SPF.
La Martinique comptait mercredi 77 patients Covid hospitalisés (+1 depuis lundi), dont 14 en réanimation (-2). L’île enregistrait 215 retours à domicile et 34 décès à l’hôpital (+3).
La Guyane recensait mercredi 20 patients hospitalisés, soit 3 de moins que lundi, dont 2 en réanimation (stable). Il y a eu 66 décès à l'hôpital (stable) et 1.813 retours à domicile (+9). Le taux d'incidence a légèrement augmenté à 40,2 pour 100.000 habitants du 26 octobre au 1er novembre (contre 36,5 du 24 au 30 octobre), d'après SPF.
L’île de La Réunion recensait 61 hospitalisations en raison du Covid-19 mercredi (stable depuis lundi), dont 11 patients hospitalisés en réanimation (-1 patient en 48h).
Depuis le début de l’épidémie, 506 patients hospitalisés sont revenus à domicile; le département déplore 33 décès liés au Covid-19 à l’hôpital (stable).
À Mayotte, 14 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mercredi (-3 patients en 48h), dont 5 patients en réanimation (-1 patient), tandis que 484 patients étaient revenus à domicile.
L’ARS rapportait mercredi que 45 décès liés au Covid-19 étaient à déplorer pour Mayotte, dont 5 décès survenus à La Réunion après des évacuations sanitaires (stable depuis lundi).
san-gl-bd-jyp-cb-mlb-syl-sl/nc/APMnews

[SAN5QJBA46]

A lire aussi

Pour obtenir un accès personnalisé, entrez votre adresse mail professionnelle

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles