dépêche

 - 

Covid et médico-social: 170 décès de résidents par jour en moyenne (SPF)

SAINT-MAURICE (Val-de-Marne), 13 novembre 2020 (APMnews) - Le nombre moyen de décès de résidents d'établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS) par jour liés au Covid-19 a fortement augmenté depuis mi-octobre pour atteindre 170 la semaine dernière, a constaté Santé publique France (SPF) dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire diffusé jeudi soir.
"Après être resté stable et inférieur à 5 décès par jour du mois de juin au mois d’août, le nombre moyen de décès en établissement et à l’hôpital par date de signalement augmente depuis début septembre", analyse l'agence.
Depuis mi-octobre, une "forte augmentation" est observée avec 126 décès en moyenne par jour en établissements et 44 à l'hôpital la semaine du 2 novembre. Dans son précédent bulletin, SPF évoquait 74 décès en moyenne par jour en établissements et 36 à l’hôpital la semaine du 26 octobre et respectivement 36 et 27 celle du 19 octobre, rappelle-t-on (cf dépêche du 06/11/2020 à 13:41).
Fin octobre, SPF avait rappelé qu'au moment du pic de l’épidémie lors de la première vague, le nombre de décès moyen en établissement atteignait "jusqu’à 200 par jour".
Au total, 764 nouveaux décès ont été enregistrés la semaine dernière (mais ce chiffre peut évoluer), contre 850 la semaine précédente.
Graphe réalisé par SPF
Graphe réalisé par SPF
Depuis le début de l'épidémie, SPF a recensé 13.263 décès de résidents en établissement et 5.332 à l'hôpital, ces personnes résidant essentiellement en établissement pour personnes âgées (EHPA incluant les Ehpad, 13.149 décès en établissement et 5.065 à l'hôpital).
Comme la semaine dernière, l'agence donne également des données à partir du 13 juillet afin de distinguer les chiffres concernant la reprise épidémique depuis cet été.
Ainsi, depuis le 13 juillet, parmi l’ensemble des cas possibles ou confirmés, 2.813 résidents sont décédés dans les établissements et 1.401 à l’hôpital. Il s'agissait principalement de résidents en EHPA (2.786 décès en établissement et 1.361 à l'hôpital).

Une stabilisation du nombre de signalements

SPF indique par ailleurs que le nombre de signalements de cas de Covid-19 dans les ESMS augmentait depuis début juillet mais semble se stabiliser depuis la semaine du 26 octobre. Ce chiffre est ainsi passé de 1.205 la semaine du 12 octobre à 1.652 celle du 19 octobre, puis est redescendu à 1.465 celle du 26 octobre et, pour le moment, 846 celle du 2 novembre (données encore à consolider).
Alors que, la semaine dernière, l'agence rapportait un nombre d'EHPA ayant signalé des nouveaux épisodes plus important en Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté (7%), elle fait état pour la semaine dernière d'une proportion "homogène sur tout le territoire" (entre 4% et 6% des établissements dans chaque région).
S'agissant du nombre de cas confirmés en ESMS, la hausse reste "particulièrement importante", avec 21.753 cas recensés cumulés pour la semaine du 2 novembre, contre 18.025 la semaine précédente.
Graphe réalisé par SPF
Graphe réalisé par SPF
Au total, du 1er mars au 8 novembre, 18.149 signalements d’un ou plusieurs cas de Covid-19 ont été déclarés dans les ESMS à SPF via le portail national des signalements, dont 10.086 à partir du 13 juillet.
Il s’agissait de 11.204 signalements dans les EHPA, dont 77% avec au moins un cas confirmé parmi les résidents ou le personnel, et 6.945 dans les autres ESMS (hébergement pour personnes handicapées -HPH-, aide à l’enfance et autres ESMS).
Parmi ces signalements, 87.932 cas confirmés ont été rapportés chez les résidents et 48.496 chez le personnel (dont respectivement 75.321 et 37.972 en EHPA).
Depuis le 13 juillet, le nombre de signalements s'élève respectivement à 6.121 dans les EHPA et 3.965 dans les autres ESMS. Parmi ces signalements, 46.805 cas confirmés ont été rapportés chez les résidents et 27.084 chez le personnel (dont respectivement 39.107 et 20.634 en EHPA).

Clusters: 1.317 en cours d'investigation en Ehpad

SPF a recensé 2.006 clusters (au moins 3 cas sur 7 jours) en Ehpad entre le 9 mai et le 9 novembre, dont 1.317 étaient en cours d'investigation au 9 novembre. Au total, ces clusters regroupent 38.085 cas (16 cas en moyenne par cluster).
Sans surprise, les Ehpad constituent la collectivité pour laquelle la proportion de clusters à criticité élevée est la plus importante (80%). "La criticité s'entend en termes de risque de transmission au sein de la collectivité considérée et de diffusion dans la communauté", note SPF.
L'agence rappelle toutefois que, face à la circulation virale actuelle, le nombre de clusters est sous-estimé. "L’évolution temporelle ne constitue plus un indicateur de suivi de l’épidémie" mais "les données relatives aux clusters restent pertinentes pour identifier les collectivités pour lesquelles la proportion de clusters à criticité élevée est la plus importante, contribuant à prioriser les mesures de prévention et de contrôle".
cb/nc/APMnews

[CB4QJQ9NQ]

A lire aussi