dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 16 novembre 2020 (APMnews) - Les hospitalisations pour Covid-19 continuent à progresser mais avec une hausse qui commence à freiner un peu et même des diminutions du nombre de patients en réanimation dans certaines régions, selon les données publiées sur le site gouvernement.fr.
Les hospitalisations pour des formes graves du Covid-19 en France (métropole et outre-mer) ont atteint dimanche 15 novembre le nombre de 33.081 patients, soit 14.103 de plus qu'au 2 novembre (cf dépêche du 03/11/2020 à 12:22), ou 1.135 patients supplémentaires par rapport au 11 novembre (cf dépêche du 12/11/2020 à 13:25).
Le nombre de patients en "réanimation" pour Covid (qui correspond aux soins critiques: réanimation, soins intensifs et surveillance continue) s'élevait à 4.896 patients dimanche, soit 93 patients de plus que mercredi.
Le bilan de l'épidémie s'élevait dimanche à 30.809 décès à l'hôpital, soit 1.537 décès supplémentaires depuis mercredi. Au total, 139.810 patients sont revenus à leur domicile.

Auvergne-Rhône-Alpes: un plateau autour de 7.000 patients hospitalisés

En Auvergne-Rhône-Alpes, depuis le 12 novembre, un plateau autour de 7.000 patients Covid hospitalisés est atteint. Dimanche soir, leur nombre atteignait les 7.004, soit 116 de plus par rapport au 11 novembre, deux de moins que le 12 novembre (7.006 patients).
Le nombre de patients en réanimation s'élève à 858 (+25 par rapport au 11 novembre).
Le nombre de décès à l'hôpital a fortement augmenté, à 4.001, soit 370 de plus que le 11 novembre. Le nombre de retours à domicile augmente également, à 17.721.
Le département du Rhône reste en tête du nombre de patients hospitalisés, à 1.907 (dont 281 en réanimation). Il est toujours suivi du département de l'Isère (1.054 patients dont 127 en réanimation), de celui de la Loire (953 dont 109 en réanimation), de la Haute-Savoie (670 dont 78 en réanimation), de la Savoie (432 dont 47 en réanimation), de la Drôme (426) et de l'Ain (417).
Suivent le Puy-de-Dôme avec 372 patients hospitalisés, l'Ardèche avec 252 patients, l'Allier avec 251 patients, la Haute-Loire avec 219 patients et le Cantal avec 51 patients.
Plus de 100 évacuations de patients en réanimation vers des hôpitaux d'autres régions ont eu lieu depuis octobre, afin d'éviter le débordement des établissements d'Auvergne-Rhône-Alpes, rappelle-t-on (cf dépêche du 13/11/2020 à 10:15).
Un point positif apparaît désormais: la baisse des taux d'incidence dans les différents départements de la région, plus aucun n'étant au dessus de 1.000/100.000 habitants comme auparavant. La Savoie était au 12 novembre, sur 7 jours glissants, à un taux de 742, la Haute-Savoie à 709, la Loire à 672, la Haute-Loire à 670 et le Rhône à 493, selon Santé publique France (SPF).

Ile-de-France: légère baisse en réanimation

L’Ile-de-France comptait dimanche 6.693 patients Covid hospitalisés, soit 128 de plus par rapport à mercredi 11 novembre.
Parmi ceux-ci, 1.107 étaient en réanimation. Ce chiffre est en baisse depuis mercredi (-12).
Le nombre cumulé de retours à domicile est de 44.811. Le nombre de décès à l'hôpital s'élève à 10.032.
Dans la région, Paris enregistre le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (1.373). Suivent le Val-de-Marne (973), les Hauts-de-Seine (897) et la Seine-Saint-Denis (864).
Le taux d'incidence en Ile-de-France a continué à baisser pour passer à 232,5 pour 100.000 habitants au 12 novembre sur 7 jours glissants. Il était à 357,3 pour 100.000 habitants au 8 novembre. Il a diminué à 191,6 cas pour 100.000 habitants à Paris. Il reste plus élevé dans les autres départements franciliens, avec les plus forts taux relevés dans le Val-d’Oise (268,9), en Seine-et-Marne (256,3) et dans le Val-de-Marne (247,6).

Paca: le nombre de réanimations est en baisse

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, il y avait dimanche 3.291 patients Covid-19 hospitalisés, soit 46 de plus que mercredi, dont 495 en réanimation (-17). Il y a eu 2.231 décès à l'hôpital (+166 par rapport à mercredi) et 13.206 patients sont rentrés chez eux (+671).
Les Bouches-du-Rhône concentrent désormais moins de la moitié des hospitalisations avec 1.574 patients dimanche, soit 58 de moins que mercredi, dont 290 en réanimation (-14). Viennent ensuite le Vaucluse (486 cas hospitalisés), le Var (465), les Alpes-Maritimes (453), les Hautes-Alpes (184) et les Alpes-de-Haute-Provence (129).
Le taux d'incidence de la région a largement baissé, à 307 pour 100.000 habitants du 6 au 12 novembre (contre 476,6 du 2 au 8 novembre). Les Hautes-Alpes possèdent toujours le taux le plus élevé à 459,9 du 6 au 12 novembre, le département est suivi du Vaucluse (414,6), d'après SPF.
L'agence régionale de santé (ARS) Paca recensait vendredi 781 clusters actifs dont 371 dans les Bouches-du-Rhône et 152 dans le Var, dans son point de situation. Dans les Ehpad, 6.935 résidents ont été testés positifs au Covid depuis mars et 633 décès ont été déplorés parmi eux, a indiqué l'agence.

Hauts-de-France: la barre des 3.000 morts franchie

La région Hauts-de-France comptait dimanche soir 3.193 patients hospitalisés pour Covid-19, soit 48 de plus que mercredi soir, dont 511 en réanimation, soit 4 de plus.
Au total, 3.011 patients sont décédés à l'hôpital du Covid-19 (+134), et 12.133 sont rentrés chez eux.
Le département du Nord, de loin le plus touché depuis septembre dans la région, enregistre pour la première fois depuis plusieurs mois une baisse du nombre des hospitalisations, qui passent de 1.676 patients mercredi soir à 1.651 dimanche soir, soit 25 de moins. Cette tendance se vérifie en réanimation, où le nombre de patients a légèrement fléchi, de 292 à 290 patients.
Le même phénomène s'observe dans la Somme, passée de 201 à 194 hospitalisations en 4 jours, et de 31 à 28 patients en réanimation.
Dans le Pas-de-Calais, la tendance reste à l'augmentation, avec 784 patients hospitalisés (+40), dont 114 en réanimation (+6).
Il en va de même dans l'Oise (309, +17, mais 44 en réanimation, soit un patient de moins que mercredi soir) et l'Aisne (255, +23, et 35 en réanimation, +4).
Le taux d'incidence était, dans la semaine glissante du 6 au 12 novembre, de 331,5/100.000 habitants, en forte baisse par rapport à la période précédente (507,8/100.000 habitants du 2 au 8 novembre). Il reste de 374,8/100.000 dans le Nord, où la baisse est toutefois très marquée (598,4/100.000 du 02/11 au 08/11). A Lille, il descend même à 368,6/100.000, contre 589,2/100.000 précédemment.

Occitanie: la hausse des hospitalisations continue

En Occitanie, il y avait dimanche 2.193 patients Covid hospitalisés, soit 57 supplémentaires par rapport à mercredi, dont 398 en réanimation (+23). Le bilan depuis le début de la crise est de 1.340 décès, soit 108 de plus par rapport à mercredi, et de 6.896 retours à domicile (+430).
Le département le plus touché est toujours l'Hérault avec 451 hospitalisations dimanche (-12 par rapport à mercredi) dont 93 en réanimation (+3). Viennent ensuite la Haute-Garonne avec 407 hospitalisations (-7), le Gard (352 hospitalisations), les Hautes-Pyrénées (178), le Tarn (155), l'Aveyron (144), les Pyrénées-Orientales (135), l'Aude (108), le Tarn-et-Garonne (92), l'Ariège (50), la Lozère (49), le Gers (40) et le Lot (32).
Le taux d'incidence a baissé à 245,3 pour 100.000 habitants du 6 au 12 novembre (contre 365,9 du 2 au 8 novembre). Les Hautes-Pyrénées ont le plus fort taux à 435,6 du 6 au 12 novembre, avant la Lozère (356,6), selon SPF.

Grand Est: près de 2.500 patients hospitalisés

Dans le Grand Est,2.455 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 dimanche (+322 patients en 4 jours), dont 342 patients en réanimation (+39 en 4 jours). Les départements d'Alsace-Lorraine concentrent toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés, avec le Bas-Rhin (508 patients), la Moselle (488 patients), la Meurthe-et-Moselle (329 patients) et le Haut-Rhin (241 patients).
Le bilan de l’épidémie s’élève à 4.266 décès à l'hôpital dans le Grand Est (123 décès en 4 jours), tandis que 16.040 patients sont revenus à domicile.
L'ARS comptabilisait vendredi 416 clusters en cours d’investigation.
Le taux d’incidence continue de diminuer depuis plusieurs semaines, pour s’établir vendredi à 357 cas pour 100.000 habitants (contre 425,8 mardi). Il reste plus élevé dans la Haute-Marne (500,4), les Ardennes (442,9), la Moselle (383,2) et le Bas-Rhin (388,3), tout particulièrement à l'échelle de l'Eurométropole de Strasbourg (443,1).

Nouvelle-Aquitaine: près de 1.800 personnes hospitalisées

En Nouvelle-Aquitaine, 1.799 personnes étaient prises en charge à l'hôpital dimanche pour Covid-19 (contre 1.685 mercredi), dont 258 en réanimation (+14 en 4 jours).
Au total, 941 décès (+78 en 4 jours) ont été enregistrés à l'hôpital depuis le début de la crise, tandis que 4.723 patients sont retournés à leur domicile.
Le département comptant le plus d'hospitalisations est les Pyrénées-Atlantiques avec 411 personnes prises en charge, devant la Gironde (387).
Le taux d'incidence dans la région était en baisse à 199,2/100.000 habitants jeudi (contre 281/100.000 habitants 4 jours plus tôt). C'est dans la Creuse qu'il est le plus important à 323,4, devant les Pyrénées-Atlantiques (311,9).

Bourgogne-Franche-Comté: des transferts vers le Grand Est permettent de stabiliser les réanimations

En Bourgogne-Franche-Comté, 1.776 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 dimanche (+129 patients en 4 jours), dont 237 patients en réanimation (stable depuis mercredi). Les départements les plus touchés sont la Saône-et-Loire (495 patients), la Côte-d’Or (371 patients) et le Jura (206 patients).
Depuis le début de l’épidémie, 6.142 patients sont revenus à domicile, tandis que 1.541 décès à l'hôpital sont à déplorer (+86 décès en 4 jours).
Contactée vendredi par APMnews, l'ARS a indiqué que 4 patients de réanimation avaient été transférés jeudi depuis Dijon (2 patients) et Besançon (2 patients) vers le Grand Est (Nancy). Vendredi, 4 patients ont été transférés de Dijon, Auxerre et Mâcon vers des établissements de Strasbourg.

Normandie: l'incidence diminue toujours et le nombre de patients en réanimation a commencé à baisser

En Normandie, où le taux d'incidence a chuté à 215,8 cas pour 100.000 lundi contre 316,6 jeudi, les hospitalisations progressent toujours mais diminuent en réanimation avec 1.438 personnes hospitalisées dont 161 en réanimation (+59 et -11 par rapport à mercredi).
La région enregistre 3.722 retours à domicile et 905 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+71 en 4 jours).
La Seine-Maritime est le département le plus touché avec 646 hospitalisations. Suivent le Calvados (278), l'Eure (229), la Manche (157) et l'Orne (128).
L'ARS recensait vendredi dans un communiqué 199 clusters en cours d'investigation dont 96 en Ehpad et 27 en établissements de santé.

Pays de la Loire: la progression des hospitalisations freine un peu

En Pays de la Loire où le taux d'incidence a bien baissé à 230,2 cas/100.000 lundi (contre 322,9 jeudi), 1.070 patients sont hospitalisés dont 167 en réanimation (+29 et +2 depuis mercredi).
La Loire-Atlantique enregistre le plus grand nombre de patients hospitalisés (373), suivie du Maine-et-Loire (281), de la Sarthe (196), de la Mayenne (123) et la Vendée (97 dont 15).
Sont recensés 4.076 retours à domicile et 811 décès survenus à l'hôpital depuis mars (+56 depuis mercredi).

Centre-Val de Loire: reprise de la croissance du nombre de patients pris en charge en réanimation

En Centre-Val de Loire, 1.046 patients pris en charge à l'hôpital étaient comptés dimanche soir (+75 en 4 jours), dont 165 en réanimation (+22 en 4 jours).
Au total, 827 patients régionaux sont décédés à l'hôpital (+32 en 4 jours), et 3.689 sont rentrés à domicile.
Le Loiret est le département le plus touché de la région, avec 275 patients hospitalisés, devant l'Eure-et-Loir (233 hospitalisations).
La région enregistrait un taux d'incidence de 241,2/100.000 habitants jeudi (contre 345,4/100.000 habitants quatre jours plus tôt). Il était de 295,5 dans le Cher et de 283,6 dans le Loiret, les deux départements les plus touchés de la région.

Bretagne: baisse d'incidence mais des hospitalisations toujours en hausse, plus modérée cependant

La Bretagne observe une baisse de son incidence à 147,8 cas pour 100.000 mercredi contre 214,4 jeudi. La baisse concerne tous les départements et le Finistère est même repassé sous le seuil de 100 (98,4). La Bretagne comptait 719 hospitalisations (+34 depuis mercredi) dont 114 patients en réanimation (stable). Le nombre de retours à domicile s'élève à 2.373 et le nombre de décès atteint 450 depuis début mars (+28 en 4 jours).
L'Ille-et-Vilaine est le département avec le plus de patients hospitalisés (296) puis le Morbihan à 216, le Finistère à 126 et les Côtes-d'Armor à 81.
L'ARS recensait vendredi dans un communiqué 24 clusters en cours d'investigation dont 4 en établissements de santé et 7 en Ehpad.

Corse: hausse du nombre de décès

En Corse, il y avait dimanche 81 patients Covid hospitalisés (-3 par rapport à mercredi), dont 16 en réanimation (+1). Le nombre cumulé de patients retournés à leur domicile est de 411. L’île recense 100 décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie (39 depuis le 13 septembre et 7 depuis mercredi).

Outre-mer: les hospitalisations diminuent dans les Antilles

En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé dimanche 118 hospitalisations, soit 17 patients en moins par rapport à mercredi, dont 13 en réanimation (-1). Il y a eu 153 décès depuis le début de la crise, soit 1 supplémentaire par rapport à mercredi, et 669 retours à domicile (+25).
Le taux d'incidence est en baisse à 38,7 pour 100.000 habitants du 6 au 12 novembre (contre 50,7 du 2 au 8 novembre), d'après SPF.
La Martinique comptait dimanche 64 patients Covid hospitalisés (-16 depuis mercredi), dont 17 en réanimation (+1). L’île enregistrait 276 retours à domicile et 39 décès à l’hôpital.
La Guyane comptait dimanche 13 patients hospitalisés, soit 1 de moins que mercredi, dont aucun patient en réanimation. Il y a eu 66 décès à l'hôpital (stable) et 1.837 retours à domicile (+5). Le taux d'incidence a légèrement augmenté à 50,6 pour 100.000 habitants du 6 au 12 novembre (contre 46,4 du 2 au 8 novembre), d'après SPF.
L’île de La Réunion recensait 84 hospitalisations en raison du Covid-19 dimanche (+11 patients en 4 jours), dont 18 patients hospitalisés en réanimation (+1 patient depuis 4 jours).
Depuis le début de l’épidémie, le département déplore 39 décès liés au Covid-19 à l’hôpital (3 décès supplémentaires en 4 jours), tandis que 557 patients hospitalisés sont revenus à domicile.
À Mayotte, 13 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 dimanche (1 patient supplémentaire en 4 jours), dont 3 patients en réanimation (-1 patient en 4 jours).
Le bilan de l’épidémie s’élevait à 32 décès à l’hôpital dimanche (stable depuis 4 jours) et 497 patients étaient revenus à domicile.
gl-san-jyp-syl-cb-sl-bd/nc/APMnews

[GL4QJVOLM]

A lire aussi

Pour obtenir un accès personnalisé, entrez votre adresse mail professionnelle

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles