dépêche

 - 

Covid-19: l'ouverture de la vaccination à tous les adultes avancée au 31 mai (actualisation)

(Avec l'ajout de précisions fournies par Matignon)
GAGNY (Seine-Saint-Denis), 21 mai 2021 (APMnews) - L'ouverture de la vaccination contre le Covid-19 à tous les adultes sans critère de comorbidité est avancée au 31 mai au lieu du 15 juin, date prévue jusqu'ici, a annoncé le premier ministre Jean Castex lors d'un déplacement au centre de vaccination de Gagny jeudi.
Pour rappel, Emmanuel Macron avait annoncé fin mars que les moins de 50 ans pourraient être vaccinés contre le Covid-19 à compter de la mi-juin (cf dépêche du 31/03/2021 à 22:33).
"Le gouvernement a décidé, à la demande du président de la République, d'accélérer encore" la vaccination, "raison pour laquelle à partir du 31 mai, donc largement en avance par rapport à ce que nous avions prévu, la vaccination sera ouverte à l'ensemble des Français et des Françaises majeurs", a déclaré jeudi le locataire de Matignon.
Cette révision du calendrier est notamment "permise par le fait que nous allons recevoir beaucoup de doses d'ici la fin du mois de juin, donc il faut que nous ayons un taux de vaccination le plus élevé possible, et c'est à notre portée grâce à la mobilisation qui ne faiblit pas dans les centres de vaccination et grâce au concours des professionnels de santé libéraux", a-t-il poursuivi.
Selon la dernière version du calendrier prévisionnel de livraison fournie mardi par la direction générale de la santé (DGS), 32,2 millions de doses de vaccins sont attendues en juin dans l'Hexagone, tous vaccins confondus (cf dépêche du 19/05/2021 à 10:26).
En date de jeudi, plus de 22 millions de Français avaient déjà reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19, et près de 9,5 millions une deuxième dose, selon un communiqué de la DGS.
A Gagny, le premier ministre a aussi annoncé que "dès le [lundi] 24 mai, les membres des professions publiques ou privées qui sont les plus exposées au virus pourront se faire vacciner quel que soit leur âge".
A compter du lundi 31 mai, "nous allons essayer dans la mesure du possible de leur offrir des créneaux réservés dans des centres", a-t-il ajouté.
Dans un communiqué diffusé dans la soirée de jeudi, Matignon a précisé que "plus de 7 millions de professionnels" sont concernés et a établi la liste des métiers "considérés comme les plus exposés au virus". Sont notamment mentionnés les professeurs des écoles, collèges et lycées, les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH), les professionnels de la petite enfance, les assistants familiaux ou encore les professionnels de la protection de l'enfance et de l'hébergement d'urgence.
Ils pourront prendre rendez-vous à partir du vendredi 21 mai pour des injections qui débuteront le lundi suivant.
Dans sa prise de parole à Gagny, Jean Castex a rappelé les "deux mots d'ordre" de l'exécutif dans cette campagne vaccinale, "qui restent les mêmes": "pas une seule dose ne doit être perdue" et "nous devons toujours avoir pour priorité les personnes les plus vulnérables", âgées ou présentant un haut risque d'hospitalisation.
Au lendemain de la "phase 1" de la réouverture progressive des commerces, bars et restaurants et lieux culturels, "nous sommes plus que jamais sur la bonne voie", a relevé le premier ministre, notant que les indicateurs sanitaires de taux d'incidence et d'occupation des services de réanimation "continuent de s'améliorer". La France est passée cette semaine sous la barre des 4.000 patients en réanimation, rappelle-t-on.
Il a toutefois assuré que les pouvoirs publics restaient "vigilants", "prudents" et "conscients" de l'impact potentiel de nouveaux variants du coronavirus sur la pandémie.
Le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, était également présent jeudi au centre de vaccination de Gagny, le déplacement ayant notamment pour but de remercier "le personnel mobilisé depuis près de 6 mois pour la vaccination des Français", a expliqué Matignon dans une note à la presse.
rm/nc/APMnews

[RM8QTEXQ9]

A lire aussi