dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 16 juin 2021 (APMnews) - La pression hospitalière de l'épidémie de Covid-19 et la mortalité ont poursuivi leur baisse sur l'ensemble du territoire national au cours des sept derniers jours, selon les données publiées mardi par le gouvernement et Santé publique France (SPF).
La France comptait mardi soir 12.008 patients hospitalisés pour Covid-19, soit 1.976 de moins en 7 jours (cf dépêche du 09/06/2021 à 13:33), tandis que 1.952 patients étaient pris en charge en réanimation (ce qui correspond aux soins critiques: réanimation, soins intensifs et surveillance continue), soit 442 patients de moins en 7 jours.
Selon le bilan officiel de l'épidémie de Covid-19, on comptait 84.096 décès à l'hôpital (+388), tandis que 379.107 patients sont revenus à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence national a continué à baisser pour s'établir à 40,5 cas pour 100.000 habitants pour la période du 6 au 12 juin, contre 68,7 cas/100.000 habitants pour la période du 30 mai au 5 juin.

Ile-de-France: plus de 500 patients Covid en soins critiques

L'Ile-de-France comptait mardi soir 2.907 patients hospitalisés pour Covid-19, soit 623 de moins en 7 jours. Parmi eux, 571 étaient en soins critiques, soit une diminution de 112 patients. Les lits occupés par des patients Covid dans ces services représentaient à cette date plus de 50% de la capacité initiale en réanimation.
La région déplore 20.401 décès à l'hôpital liés au Covid-19 depuis le début de l'épidémie et compte 98.416 retours à domicile.
Paris comptait mardi soir 542 patients hospitalisés, devant les Hauts-de-Seine (511), la Seine-Saint-Denis (495), l'Essonne (381), le Val-d'Oise (302), le Val-de-Marne (258), les Yvelines (212) et la Seine-et-Marne (206).
Au 12 juin (sur 7 jours glissants), le taux d'incidence régional a encore diminué, à 52 pour 100.000 habitants, contre 87,7/100.000 au 5 juin. Il reste plus élevé dans certains départements, à 60,7/100.000 dans le Val-d'Oise, 62,8/100.000 en Seine-Saint-Denis et 55,3/100.000 à Paris.

Hauts-de-France: moins de 300 patients en réanimation

La région Hauts-de-France comptait mardi soir 1.593 patients hospitalisés, soit 268 de moins en 7 jours. Parmi eux, 279 patients étaient en réanimation (-45).
Dans le même temps, le total des décès liés au Covid-19 dans les hôpitaux de la région s'établit à 9.186 (+44), pour 37.530 retours à domicile.
Le Nord compte désormais 623 patients (-140), devant le Pas-de-Calais (391, -29), l'Oise (279, -30), la Somme (202, -28) et l'Aisne (98, -41).
Le taux d'incidence régional était de 39 pour 100.000 habitants au 12 juin, contre 75,6/100.000 au 6 juin. Il est de 46/100.000 au 12 juin dans le département du Nord, et de 49,1/100.000 dans la métropole lilloise.

Auvergne-Rhône-Alpes: nouvelle décrue du nombre de patients hospitalisés

En Auvergne-Rhône-Alpes, l'amélioration de la situation sanitaire s'est de nouveau confirmée au cours des 7 derniers jours, avec un nombre de patients hospitalisés atteignant les 1.319 (-209 par rapport au 8 juin). La baisse se confirme aussi en réanimation avec 171 patients hospitalisés (-65).
Bien que connaissant toujours une diminution, le département du Rhône enregistre toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés (291, -85). Il reste suivi par la Loire (254, -28), l'Isère (228, -38), l'Ain (103, -10), le Puy-de-Dôme (101, -17), la Haute-Savoie (87, -12), la Drôme (72, -14), la Savoie (64, +3), la Haute-Loire (40, stable), l'Ardèche (38, +3), l'Allier (26, -9) et le Cantal (15, -2).
Le taux d'incidence régional poursuit sa chute et atteignait au 12 juin, sur 7 jours glissants, 39,4/100.000, soit un taux inférieur au taux national. Il reste plus élevé que la moyenne dans la Loire (60,5) et le Rhône (50,4).
Le nombre de décès à l'hôpital augmente toujours et atteint 11.600 depuis le début de la crise, tandis que le nombre de retours à domicile s'élève à 50.812.

Paca: le nombre de patients en réanimation passe sous la barre des 200

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 1.114 hospitalisations Covid soit une baisse de 169 patients en une semaine. La région comptait 177 patients en réanimation, soit 40 de moins. Depuis le début de la crise, il y a eu 8.003 décès à l'hôpital (+28) et 40.141 retours à domicile.
Toujours le plus affecté, le département des Bouches-du-Rhône dénombrait mardi 558 patients hospitalisés (-92), dont 112 en réanimation (-21) à cette date.
Les Alpes-Maritimes viennent ensuite avec 179 hospitalisations Covid (-30) dont 17 en réanimation (-14). La baisse est aussi observée dans le Var (159 patients, -30), le Vaucluse (119 patients, -10), les Alpes-de-Haute-Provence (86 patients, -7). Le nombre d'hospitalisations est stable dans les Hautes-Alpes (13 patients).
Le taux d'incidence a de nouveau diminué, pour atteindre 29,2 pour 100.000 habitants du 6 au 12 juin, contre 46,9 du 30 mai au 6 juin. Les Bouches-du-Rhône restent le département avec le plus haut taux d'incidence (38/100.000 habitants) entre le 6 au 12 juin, suivi par les Hautes-Alpes (28,9/100.000 habitants).

Grand Est: moins de 1.000 patients Covid hospitalisés

La région Grand Est comptait mardi soir 936 patients hospitalisés pour Covid-19 (-156 patients en 7 jours), dont 144 patients en réanimation (-34).
Les départements les plus touchés sont le Bas-Rhin (229 patients, -52), la Marne (160 patients, +2), la Meurthe-et-Moselle (155 patients, -11) et la Moselle (127 patients, -35).
Le bilan de l'épidémie s'élevait mardi à 10.160 décès à l'hôpital (32 décès en 7 jours), tandis que 37.806 patients sont rentrés chez eux.
Le taux d’incidence régional poursuit sa baisse pour s'établir à 33,5 cas pour 100.000 habitants sur la période du 6 au 12 juin, contre 61,5 cas/100.000 la semaine précédente.

Normandie: moins de 800 patients hospitalisés

En Normandie, le taux d'incidence a perdu 30 points à 39,7 cas pour 100.000 mardi contre 70,7 une semaine avant. Le taux de positivité est à 1,4%. Le taux le plus élevé est observé en Seine-Maritime à 44 cas.
Les hospitalisations ont bien diminué avec 795 personnes hospitalisées mardi (-88) et 93 patients en réanimation (-25). Il est dénombré moins d'une nouvelle admission en réanimation et soins critiques par jour actuellement.
La région enregistre 14.082 retours à domicile et déplore 3.341 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+20 en 1 semaine).
La Seine-Maritime compte encore 403 patients hospitalisés, l'Eure 129, le Calvados 103, la Manche 101 et l'Orne 59.
L'ARS recensait mardi 42 clusters en cours d'investigation dont 7 en Ehpad et 1 en établissements de santé (15 en milieu professionnel).

Occitanie: plus que 100 patients Covid en réanimation

En Occitanie, 637 patients Covid étaient hospitalisés mardi (-111 en une semaine), dont 100 en réanimation (-27). La région a enregistré 4.563 décès (+20 en une semaine) et 21.395 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le département le plus touché reste la Haute-Garonne avec 141 hospitalisations (-22 en une semaine) dont 24 étaient en réanimation (-7). Viennent ensuite l'Hérault (120 hospitalisations), le Gard (103), les Pyrénées-Orientales (66), l'Aude (50), l'Aveyron (49), le Tarn (31), l'Ariège (23), le Tarn-et-Garonne (21), les Hautes-Pyrénées (12), la Lozère (8), le Gers (8) et le Lot (5).
Le taux d'incidence a continué sa baisse dans la région, il était de 32,4 pour 100.000 habitants du 6 au 12 juin, contre 60,2 du 30 mai au 6 juin. Le plus fort taux est toujours enregistré en Haute-Garonne, en diminution toutefois à 40,9 pour 100.000 du 6 au 12 juin, contre 78 du 30 mai au 6 juin, d'après SPF.
"Cette baisse de l'incidence se traduit de manière très sensible sur le système de santé avec une baisse de la pression notamment hospitalière", a déclaré mardi lors d'une conférence de presse le directeur général de l'agence régionale de santé (ARS) Occitanie, Pierre Ricordeau.
Au niveau des hospitalisations, "nous sommes maintenant descendus très nettement en dessous des points bas qui avaient suivi la 2e vague [...], en revanche nous n'avons pas encore atteint les niveaux de l'après 1re vague du printemps 2020", a-t-il continué.
Cela a conduit la semaine dernière le DG d'ARS "à abaisser encore d'un cran le niveau de mobilisation du système hospitalier" pour atteindre le niveau 2 sur 4, a-t-il ajouté.

Nouvelle-Aquitaine: la baisse reste importante même dans les Landes

La Nouvelle-Aquitaine enregistrait mardi soir 562 patients Covid-19 hospitalisés, soit 111 de moins en 7 jours (contre 95 de moins la semaine précédente). Parmi eux, 86 étaient en réanimation (-25 en 7 jours).
La région déplorait 3.832 décès à l'hôpital (+22) et comptait 16.944 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
La Gironde est toujours le département le plus concerné par les hospitalisations (176, -73), devant la Dordogne (93, -9) et les Pyrénées-Atlantiques (64, -4).
Le taux d'incidence régional était de 32,9/100.000 habitants au 12 juin (contre 53/100.000 au 5 juin), restant inférieur à la moyenne nationale.
Dans un communiqué diffusé mardi, la préfecture des Landes indique que la situation sanitaire dans le département "s'est améliorée" (26 hospitalisations, soit 9 de moins en 7 jours, et un taux à 46,4/100.000 au 12 juin, contre 78,9 au 5 juin).
Ainsi, les Landes "suivent le mouvement national et régional de baisse du nombre de nouveaux cas hebdomadaires", malgré un variant "delta" (variant indien) représentant désormais "30% de l'ensemble des contaminations Covid-19 sur les trois dernières semaines". Il prend "le pas sur les autres variants, qui sont en baisse".
L'ARS et la préfecture des Landes avaient expliqué le 7 juin que la situation sanitaire du département demandait une "grande vigilance", après la découverte de 29 cas de variant delta (cf dépêche du 07/06/2021 à 18:51).

Bourgogne-Franche-Comté: l’épidémie poursuit son recul

En Bourgogne-Franche-Comté, 507 patients étaient hospitalisés pour Covid mardi (-80 patients en 7 jours), dont 63 patients en réanimation (-24 en 7 jours).
Les départements comptant le plus de patients Covid hospitalisés demeurent la Côte-d'Or (131 patients, -11) et l'Yonne (104 patients, -18).
La région déplore 4.811 décès parmi les patients Covid-19 ayant été hospitalisés (21 décès en 7 jours), alors que 19.536 patients sont rentrés chez eux.
Le taux d'incidence régional était de 39,3 cas pour 100.000 habitants pour la période du 6 au 12 juin, contre 73,7 cas/100.000 hab. la semaine précédente.

Bretagne: forte baisse des hospitalisations

En Bretagne, le taux d'incidence est tombé à 33,3 cas/100.000 mardi contre une incidence de 54 cas/100.000 il y a une semaine. L'Ille-et-Vilaine est à 38,1 cas et le Finistère à 35,9 cas. Le taux de positivité était à 1,9% vendredi.
La Bretagne comptait mardi 389 hospitalisations en forte baisse (-72 en une semaine) dont 38 patients en réanimation (-14).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 7.891 et le nombre de décès à l'hôpital atteint 1.643 depuis mars 2020 (+13 en 7 jours).
L'Ille-et-Vilaine reste de loin le département comptant le plus de patients hospitalisés (194, -33) puis le Morbihan à 102 (-17), le Finistère (64, -13) et les Côtes-d'Armor à 29 (-9).
L'ARS recensait vendredi dans un communiqué 39 clusters en cours d'investigation dont seulement 2 en établissements de santé et 2 en Ehpad, et 18 en milieu scolaire et universitaire.

Centre-Val de Loire: moins de 400 patients hospitalisés

En Centre-Val de Loire, 383 patients Covid-19 étaient hospitalisés mardi soir, soit 89 de moins que le mardi précédent. Parmi eux, 76 sont en réanimation (-8). En 7 jours, 10 patients hospitalisés sont morts du Covid-19, portant le bilan régional à l'hôpital à 2.756 décès, alors que 12.281 patients sont rentrés chez eux.
C'est le Loiret qui compte encore le plus de patients (147, -20) devant l'Indre-et-Loire (74, -16), le Loir-et-Cher (55, -13), l'Eure-et-Loir (52, -21), l'Indre (-30, -6) et le Cher (25, -13).
Le taux d'incidence régional était de 34,8/100.000 habitants au 12 juin, contre 66,1/100.000 au 6 juin. Il reste de 54/100.000 dans le Loiret et de 67,2/100.000 dans la métropole orléanaise.

Pays de la Loire: une incidence divisée par deux

En Pays de la Loire, le taux d'incidence a été divisé par deux à 31,9 cas/100.000 mardi (contre 64,4 cas la semaine précédente). Seule la Mayenne reste légèrement au-dessus de la moyenne nationale à 41,6 cas.
Les hospitalisations ont diminué depuis le 8 juin avec 306 patients hospitalisés dont 53 en réanimation mardi (-76 et -13 en 7 jours).
Il est recensé 13.090 retours à domicile et 2.710 décès survenus à l'hôpital depuis mars 2020 (+13 en 7 jours).
Les hospitalisations ont diminué en Loire-Atlantique (92, -20), dans le Maine-et-Loire (75, -17), en Sarthe (80, -20), en Vendée (37, -5) et en Mayenne (22, -14).

Corse: nouvelle baisse du taux d'incidence

La Corse enregistrait 31 patients hospitalisés pour Covid mardi soir, soit 2 de moins que la semaine dernière. Les hôpitaux dénombraient 3 patients Covid en réanimation (-1). Depuis le début de l'épidémie, la Corse compte 205 décès à l'hôpital et 946 retours à domicile.
Le taux d'incidence a de nouveau diminué, passant à 14,5 cas pour 100.000 habitants pour la semaine du 6 au 12 juin, contre 21,5/100.000 la semaine précédente.

Outre-mer: le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter légèrement en Guyane

L'île de La Réunion comptabilisait mardi 159 hospitalisations pour Covid (-8 patients en une semaine), dont 31 patients en réanimation (-3 patients en 7 jours).
Depuis le début de l’épidémie, l'île déplore 227 décès liés au Covid à l’hôpital (+8 en 7 jours), tandis que 1.886 patients sont revenus à domicile.
Le taux d'incidence a légèrement reculé sur la période du 6 au 12 juin pour s'établir 132,4 cas pour 100.000 habitants, contre 140,2 cas/100.000 la semaine précédente.
A Mayotte, 4 patients Covid étaient hospitalisés mardi (-4 patients sur 7 jours), dont 2 patients en réanimation (-2 patients en 7 jours).
Le bilan de l'épidémie s'élevait à 130 décès (stable depuis 7 jours), tandis que 1.269 patients étaient revenus à domicile.
La Guyane dénombrait mardi 116 patients Covid hospitalisés (+2 en une semaine) dont 34 en réanimation (+1). Il y a eu 130 décès à l'hôpital (+7 en une semaine) et 2.829 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence a continué de diminuer mais reste à un niveau très élevé, il était de 292,4 cas pour 100.000 habitants du 6 au 12 juin, contre 302,7 du 30 mai au 6 juin, d'après SPF.
En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé mardi 111 hospitalisations en raison du Covid, soit une hausse de 18 patients en une semaine, dont 23 patients en réanimation (-6). Il y a eu 300 décès (+6) à l'hôpital depuis le début de la crise et 1.447 retours à domicile.
Le taux d’incidence a continué de diminuer à 38,5 pour 100.000 habitants du 6 au 12 juin, contre 49,1 du 30 mai au 5 juin, d'après SPF.
La Martinique comptait mardi 26 patients Covid hospitalisés (-7 en une semaine), dont 8 patients en réanimation (+1). Le taux d’incidence était de 19 cas pour 100.000 habitants le 12 juin (sur 7 jours glissants), soit une quasi-stabilité par rapport à la semaine précédente (19,5/100.000).
La Martinique totalise 98 décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie et 807 retours de patients à domicile.
jyp-bd-san-gl-mlb-syl-sl/sl/APMnews

[JYP4QUS7YR]

A lire aussi

Pour obtenir un accès personnalisé, entrez votre adresse mail professionnelle

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles