dépêche

 - 

Covid à l'hôpital: le point région par région

PARIS, 12 janvier 2022 (APMnews) - Le nombre de patients Covid hospitalisés a poursuivi une forte progression en une semaine, mais avec une évolution plus modérée en soins critiques, alors que le taux d'incidence national connaît toujours une hausse exponentielle, atteignant parfois des taux de plus de 4.000 cas pour 100.000 habitants.
Les établissements sanitaires accueillaient 23.371 patients Covid hospitalisés mardi 11 janvier, soit 3.185 de plus en 7 jours. La semaine précédente, le nombre d'hospitalisés avait augmenté de 2.781 (cf dépêche du 05/01/2022 à 12:18).
Parmi ces patients hospitalisés, 3.969 étaient pris en charge en réanimation (ce qui correspond aux soins critiques: réanimation, soins intensifs et surveillance continue), soit 304 patients supplémentaires en 7 jours (contre 249 patients supplémentaires la semaine précédente).
Selon le bilan officiel de l'épidémie, 98.847 personnes sont décédées à l'hôpital des suites du Covid-19 depuis le début de l'épidémie, soit 1.423 de plus en une semaine (contre 1.317 la semaine précédente). Par ailleurs, 476.124 patients Covid-19 sont retournés à leur domicile.
Le taux d'incidence sur 7 jours glissants a grimpé de plus de 64% pour atteindre 2.790 cas pour 100.000 habitants au 8 janvier, contre 1.698,7/100.000 habitants au 1er janvier, soit 1.091,3 points supplémentaires (+968,8 points sur la période précédente).

Ile-de-France: plus de 900 patients en soins critiques

L'Ile-de-France comptait mardi soir 6.077 patients Covid hospitalisés, soit 1.346 de plus par rapport au 4 janvier (contre 1.120 de plus lors de la semaine précédente), avec 880 nouvelles admissions lors des dernières 24 heures. Parmi les patients hospitalisés, il y avait 905 personnes en soins critiques (+151, après +73 la semaine précédente). Pour rappel, la région compte environ 1.200 lits de réanimation, auxquels s'ajoutent 800 lits de surveillance continue et de soins intensifs, selon les chiffres de l'ARS.
Le département de Paris enregistrait mardi le nombre le plus élevé de patients hospitalisés de la région (1.336), suivi de la Seine-Saint-Denis (933), des Hauts-de-Seine (922) et du Val-de-Marne (875).
Le taux d'incidence régional a atteint 4.024,1 cas pour 100.000 habitants au 8 janvier sur 7 jours glissants, soit + 1.308,2 points en une semaine (2.715,9/100.000 au 30 décembre). Le Val-d'Oise atteint le taux le plus élevé dans la région (4.429,6/100.000), devant la Seine-Saint-Denis (4.242,7/100.000), l'Essonne (4.209,2), le Val-de-Marne (4.075,3) et Paris (4.045,5).
L'Ile-de-France recensait mardi 22.862 décès de patients Covid à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+296 en une semaine) et 116.811 retours à domicile.

Auvergne-Rhône-Alpes: désormais en deuxième position pour le nombre d'hospitalisations

En Auvergne-Rhône-Alpes, le taux d'incidence était, au 8 janvier, sur 7 jours glissants, de 3.053/100.000, soit toujours un taux supérieur à la moyenne nationale. Il est de plus de 4.000 en Haute-Savoie, de plus de 3.973 en Savoie, de 3.456 dans le Rhône et 3.246 dans l'Isère.
Au 11 janvier, le nombre de personnes Covid-19 hospitalisées s'élevait à 3.133 (+465 sur une semaine), dont 528 en soins critiques (+22).
Le nombre de personnes hospitalisées s'élève à 772 dans le Rhône, à 479 dans l'Isère, à 389 dans la Loire, à 328 en Haute-Savoie, à 244 dans la Drôme et dans le Puy-de-Dôme, à 192 en Savoie, à 139 dans l'Ain, à 123 dans l'Allier, 94 en Haute-Loire, 90 en Ardèche et 39 dans le Cantal.
Dans leur point de situation hebdomadaire diffusé mardi, les Hospices civils de Lyon (HCL) ont annoncé qu'ils étaient toujours à 168 lits de réanimation installés, contre 161 il y a deux semaines et 136 "à l'amorce de la cinquième vague". Le taux d'occupation global des réanimations des HCL est de 97%. Mardi, 52,8% des patients (86) présents en réanimation étaient Covid+.
En Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de personnes décédées à l'hôpital depuis le début de l'épidémie s'élève à 13.298, quand 62.251 autres sont retournées à leur domicile.

Paca: le taux d'incidence poursuit son envolée

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 2.816 patients hospitalisés pour Covid-19 soit 81 patients supplémentaires en 7 jours dont 554 en réanimation (+36 patients). Depuis le début de la crise, il y a eu 10.096 décès à l'hôpital (+227 décès en 7 jours) et 54.683 retours à domicile.
Le département des Bouches-du-Rhône est toujours le plus touché avec 1.319 patients hospitalisés mardi dont 314 en réanimation, viennent ensuite le Var avec 511 hospitalisations Covid, les Alpes-Maritimes (499) et le Vaucluse (300).
Le taux d'incidence a continué de fortement augmenter pour atteindre 2.629 cas pour 100.000 habitants du 2 au 8 janvier, contre 1.642,2 du 26 décembre 2021 au 1er janvier. Il est le plus haut dans les Hautes-Alpes à 2.827 cas pour 100.000 habitants du 2 au 8 janvier.

Occitanie: 120 malades supplémentaires en une semaine

En Occitanie, il y avait mardi 1.875 patients Covid pris en charge à l'hôpital soit 122 supplémentaires en une semaine, dont 385 en réanimation (+3 en une semaine). La région a enregistré 5.960 décès à l'hôpital (+142) et 30.506 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le département le plus touché est la Haute-Garonne avec 412 patients Covid hospitalisés dont 111 en réanimation, il est suivi de l'Hérault (353 hospitalisations) et du Gard (278).
Le taux d'incidence a continué de très fortement augmenter pour atteindre 2.263 cas pour 100.000 habitants du 2 au 8 janvier, contre 1.353 du 26 décembre au 1er janvier. Il est le plus élevé en Haute-Garonne à 2.701,5 cas pour 100.000 habitants du 2 au 8 janvier.

Grand Est: les taux d'incidence continuent de flamber

La région Grand Est comptait mardi soir 1.698 patients hospitalisés pour Covid-19 (+117 patients en 7 jours), dont 307 patients en réanimation (+2).
Les départements les plus touchés sont le Bas-Rhin (399 patients hospitalisés), le Haut-Rhin (324), la Moselle (245), la Meurthe-et-Moselle (225) et la Marne (200).
La région a enregistré au total 11.166 décès liés au Covid-19 à l'hôpital (+115 en 7 jours) et 43.835 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence régional a atteint 2.245 cas pour 100.000 habitants au 8 janvier 2022, contre 1.326,8/100.000 au 1er janvier 2021, tout en restant inférieur à la moyenne nationale.
L'incidence départementale était particulièrement élevée dans le Bas-Rhin (3.055,5), la Marne (2.517,6), le Haut-Rhin (2.253,9) et les Ardennes (2.081,5).

Hauts-de-France: le cap des 1.500 hospitalisations franchi

La région Hauts-de-France comptabilisait mardi soir 1.587 patients hospitalisés, soit 160 de plus en 7 jours (+127 la septaine précédente). Parmi eux, 290 sont en réanimation (+29, contre -15 la septaine précédente).
Le total des décès liés au Covid-19 dans les hôpitaux de la région depuis le début de l'épidémie atteint 10.220 morts (+84), pour 44.100 retours à domicile.
Le Nord comptait mardi 747 patients hospitalisés (+64), l'Oise 315 (+ 28), le Pas-de-Calais 259 (+31), l'Aisne 138 (+29) et la Somme 128 (+8).
Au 8 janvier, le taux d'incidence régional atteignait un taux de 2.244,5 cas pour 100.000 habitants (contre 1.222,7/100.000 au 1er janvier). Il atteignait 3.064/100.000 habitants dans l'Oise.

Nouvelle-Aquitaine: hausse accrue du nombre de patients hospitalisés, mais baisse des admissions en réanimation

La Nouvelle-Aquitaine comptait 1.300 patients hospitalisés mardi soir (+122, contre +85 la semaine précédente), dont 252 en réanimation (-12, contre +14 la semaine précédente). La Gironde est le département comptant le plus grand nombre de patients hospitalisés (387), devant les Pyrénées-Atlantiques (205).
Les hôpitaux de la région ont enregistré 4.749 décès liés au Covid-19 depuis le début de l'épidémie (+90), pour 23.093 retours à domicile.
Le taux d'incidence régional était de 2.063,4 cas pour 100.000 habitants au 8 janvier -le plus bas en métropole-, contre 1.181,5 cas pour 100.000 habitants au 1er janvier.
Les Pyrénées-Atlantiques (2.852,7 cas pour 100.000 habitants au 8 janvier) et la Gironde (2.467,6 cas pour 100.000 habitants) sont les deux départements les plus touchés.

Normandie: nouvelle hausse des hospitalisations mais stabilité en réanimation

La Normandie voit son taux d'incidence grimper à 2.277,9 cas pour 100.000 habitants mardi contre 1.471,3 cas une semaine avant. L'envolée est moins forte que la semaine précédente (+806,6 contre +1.051,2 points). La Seine-Maritime a le taux le plus élevé, mais qui reste inférieur à la moyenne nationale (2.707,8) et la Manche, le plus bas (1.679,3).
Les hospitalisations ont encore augmenté avec 1.039 personnes hospitalisées mardi (+184 en une semaine) mais le nombre de patients en réanimation reste assez stable à 112 (+2 en une semaine). La Seine-Maritime comptait 460 hospitalisations puis le Calvados 177 cas.
La région enregistre 17.364 retours à domicile et déplore 3.870 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+50 en 1 semaine).

Bourgogne-Franche-Comté: malgré l'explosion de l'incidence, la pression hospitalière progresse peu

La Bourgogne-Franche-Comté dénombrait mardi 943 patients Covid hospitalisés (+66 patients en une semaine), dont 154 patients en réanimation (+5).
Les départements les plus touchés sont la Côte-d'Or (174), la Saône-et-Loire (173), l'Yonne (162) et le Doubs (161).
Depuis le début de l'épidémie, la région déplore 5.599 décès à l'hôpital (+66 décès en une semaine), tandis que 23.409 patients sont retournés à domicile.
Le taux d'incidence régional a presque été multiplié par trois pour s'établir à 2.155,3 cas pour 100.000 habitants pour la semaine du 2 au 8 janvier 2022, contre 1.425,3 cas/100.000 la semaine précédente.
L'incidence départementale est particulièrement élevée dans le Territoire de Belfort (2.412,5), la Côte-d'Or (2.390,2), l'Yonne (2.374,9) et le Doubs (2.341,6).

Centre-Val de Loire: forte hausse des hospitalisations en Eure-et-Loir

En Centre-Val de Loire, 682 patients Covid-19 étaient hospitalisés mardi soir, soit 99 de plus en 7 jours (contre +97 lors des 7 jours précédents). Parmi eux, 123 sont en réanimation (+9, contre +13 lors de la septaine précédente).
Au total 3.105 patients Covid-19 sont morts dans les hôpitaux de la région (+24), pour 14.676 retours à domicile.
Le Loiret comptait mardi soir 228 patients Covid-19 hospitalisés (+12), l'Eure-et-Loir 143 (+41), l'Indre-et-Loire 116 (-1), le Cher 83 (+12), le Loir-et-Cher 77 (+17) et l'Indre 35 (+18).
Le taux d'incidence régional était de 2.122,6 cas pour 100.000 habitants au 8 janvier (contre 1.189,7/100.000 au 1er janvier). Il atteignait 2.639,1/100.000 en Eure-et-Loir.

Pays de la Loire: stabilité en réanimation

En Pays de la Loire, le taux d'incidence a continué de flamber pour atteindre mardi 2.245,4 cas/100.000 contre 1.329,5 cas la semaine précédente (+915,9 points). La Loire-Atlantique a le plus haut taux (2.438,8 cas) suivie par la Sarthe (2.425,3 cas), tandis que la Vendée est à 1.814,9 cas.
Les hospitalisations ont bien augmenté cette semaine avec 671 patients hospitalisés dont 98 en réanimation mardi (+98 et -1 sur 7 jours). La Loire-Atlantique totalise 208 hospitalisations et la Sarthe 165.
Il est recensé 16.540 retours à domicile et 3.212 décès survenus à l'hôpital depuis mars 2020 (+37 en 7 jours).

Bretagne: progression des hospitalisations

La Bretagne est la 2e région métropolitaine ayant le taux d'incidence le moins élevé après Nouvelle Aquitaine à 2.082,6 cas/100.000 habitants mardi contre 1.235,6 cas/100.000 il y a une semaine (+847 points). L'Ille-et-Vilaine atteint 2.504,1 cas et le Finistère a le taux le plus bas (1.777,5 cas).
La Bretagne comptait mardi 630 hospitalisations, en hausse (+109 en une semaine), dont 86 patients en réanimation (+8). L'Ille-et-Vilaine compte 264 hospitalisations, puis le Finistère 144.
Le nombre de retours à domicile s'élève à 10.761 et le nombre de décès à l'hôpital atteint 1.976 depuis mars 2020 (+50 en 7 jours).
L'ARS recensait jeudi soir dans un communiqué 109 clusters en cours d'investigation dont 20 en établissement de santé et 37 en Ehpad

Corse: stabilisation en soins critiques

En Corse, 152 patients Covid étaient hospitalisés mardi (+4), dont 26 en soins critiques (stable).
La Corse a enregistré 309 décès de patients Covid à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (14 décès en 7 jours), tandis que le nombre de retours à domicile s'élève à 1.608.
Le taux d'incidence est passé à 2.629 cas pour 100.000 habitants au 8 janvier sur 7 jours glissants, contre 2.191,6/100.000 la semaine précédente.

Outre-mer: forte augmentation des hospitalisations en Guadeloupe et Guyane

À La Réunion, 266 patients Covid-19 étaient hospitalisés mardi soir (+59 patients en 7 jours) dont 62 patients en réanimation (+14).
L'île déplorait 448 décès (+19 décès en 7 jours), pour 3.523 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence y était de 2.580,8 cas pour 100.000 habitants pour la semaine du 2 au 8 janvier 2022, contre 1.156,7/100.000 la semaine précédente.
"La dégradation de la situation sanitaire s'accélère fortement cette semaine encore, comme en témoigne le doublement des principaux indicateurs de suivi de l'épidémie", ont alerté la préfecture et l'ARS de La Réunion dans un communiqué commun diffusé mardi.
"Pour faire face à la saturation de nos capacités de réanimation et de médecine Covid, les centres hospitaliers ont d'ores et déjà engagé des déprogrammations d'opérations afin de pouvoir augmenter la capacité d'accueil", ont poursuivi les autorités locales, "si la capacité en lits de réanimation a été portée à 100 lits avec une première fermeture de salles de blocs opératoires au CHU et au CHOR [centre hospitalier Ouest Réunion], la progression constante des admissions et du nombre de lits occupés nous oblige d'ores et déjà à prévoir de nouvelles augmentations capacitaires en réanimation comme en médecine, avec de lourds impacts sur notre système de santé".
Lundi, la préfecture avait par ailleurs diffusé un communiqué lundi pour condamner les jets de cocktails ayant dégradé dans la nuit de dimanche à lundi un "vaccinobus" situé dans la commune du Port.
La Martinique comptait mardi 148 patients Covid hospitalisés (+4 en une semaine), dont 41 en soins critiques (+2).
Il y a eu 795 décès à l'hôpital sur l'île depuis le début de l'épidémie (+7 en une semaine) et 3.206 retours de patients à domicile.
Le taux d'incidence a plus que doublé en une semaine, passant de 780,5 cas pour 100.000 habitants au 1er janvier sur 7 jours glissants à 2.023,7/100.000 au 8 janvier.
En Guyane, 146 patients Covid étaient hospitalisés mardi soir (+71 en une semaine), dont 10 en réanimation (+5). Le total des décès à l'hôpital s'établit à 337 (+3) et il y a eu 4.734 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence a très fortement augmenté pour atteindre 3.664 cas pour 100.000 habitants du 2 au 8 janvier, contre 814,3 du 26 décembre au 1er janvier.
À Mayotte, on comptait 112 patients Covid hospitalisés mardi (+38 patients en 7 jours), dont 9 patients en réanimation (+5 en 7 jours).
Le bilan de l'épidémie s'y élevait à 145 décès à l'hôpital (+1 en 7 jours), tandis que 1.442 patients étaient revenus à domicile.
Le taux d'incidence de l'archipel se situait à 2.508,3 cas pour 100.000 habitants pour la semaine du 2 au 8 janvier, contre 719,6 la semaine précédente.
En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), 96 patients Covid étaient hospitalisés mardi soir soit 40 de plus en une semaine dont 14 en réanimation (+11). La Guadeloupe a enregistré 900 décès de patients Covid à l'hôpital (+2) et 3.582 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence a été multiplié par trois pour atteindre 3.302,9 cas pour 100.000 habitants du 2 au 8 janvier, contre 1.082,6 du 26 décembre 2021 au 1er janvier.
mlb-san-bd-jyp-syl-gl-sl/san/ab/APMnews

[MLB0R5L5EO]

A lire aussi

Pour obtenir un accès personnalisé, entrez votre adresse mail professionnelle

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles