dépêche

 - 

Covid à l'hôpital: le point région par région

PARIS, 6 avril 2022 (APMnews) - Le nombre de patients hospitalisés positifs au Covid-19 a ré-augmenté pour la deuxième semaine consécutive au niveau national, y compris en soins critiques pour la première fois depuis plusieurs semaines, tandis que le taux d'incidence a poursuivi sa hausse mais à un rythme moins soutenu, selon les données publiées mardi soir par Santé publique France (SPF).
Au total, 23.010 patients Covid-19 étaient hospitalisés mardi soit 1.710 de plus en une semaine, contre une augmentation de 558 patients lors des sept jours précédents (cf dépêche du 30/03/2022 à 11:27).
Parmi les patients hospitalisés mardi soir, 1.552 étaient en réanimation (ce qui correspond aux soins critiques: soins intensifs, surveillance continue et réanimation), soit 14 de plus en sept jours (après -66 la semaine précédente).
Selon le bilan officiel, 114.258 personnes atteintes de Covid sont décédées à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, soit 731 de plus en une semaine (après 684 de plus la semaine précédente), tandis que 605.372 patients sont rentrés à leur domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence national était de 1.435,5 pour 100.000 habitants du 27 mars au 2 avril sur sept jours glissants, contre 1.329,4 cas du 20 au 26 mars, soit 106,1 points de plus (contre +397,4 points sur la semaine précédente).

Ile-de-France: hausse des hospitalisations et légère baisse en soins critiques

L'Ile-de-France comptait mardi soir 4.608 patients Covid hospitalisés, soit 322 de plus en sept jours (+126 lors de la semaine précédente). Parmi les patients hospitalisés, il y avait 356 personnes en soins critiques, c'est-à-dire 16 de moins sur une semaine (après 5 de moins la semaine précédente).
Le département de Paris enregistrait mardi le nombre le plus élevé de patients Covid hospitalisés dans la région (987), suivi des Hauts-de-Seine (842), de la Seine-Saint-Denis (671) et du Val-de-Marne (569).
Il y a "une centaine de malades de plus par jour en hospitalisation classique dans les hôpitaux franciliens, sachant qu'un bon nombre correspond à des découvertes [de Covid] fortuites", a expliqué mardi à APMnews le Dr Yannick Costa, président de la commission médicale d'établissement (CME) du Grand hôpital de l'Est francilien (Ghef) et président de la conférence régionale des présidents de CME de centres hospitaliers. L'épidémie "n'a pas d'incidence sur la réanimation sur le moment", a-t-il souligné, relevant une forme de "plateau" dans les services de soins critiques.
Selon les prévisions du tableau de bord Step de l'agence régionale de santé (ARS), le nombre d'hospitalisations conventionnelles pourrait encore progresser légèrement, avec un volume de patients estimé à entre 2.024 et 3.646 au 14 avril (contre 2.394 au 5 avril selon Santé publique France -SPF), tandis que le nombre de patients en soins critiques se situerait à cette date entre 303 et 433, a-t-il rapporté. Des signes "positifs" sur l'évolution de l'épidémie sont constatés, notamment à Paris, où les taux d'incidence et de positivité "n'augmentent plus depuis quelques jours", a commenté Yannick Costa. Selon les données de Step dont APMnews a pu prendre connaissance, la part des Covid "fortuits ou accessoires" était fin mars de plus 40% en hospitalisation conventionnelle et soins critiques.
Sur une semaine, le taux d'incidence régional a encore augmenté, passant de 1.216,7 cas pour 100.000 habitants au 26 mars sur 7 jours glissants à 1.363,5 cas/100.000 au 2 avril, selon Santé publique France. Le département des Yvelines affichait un taux supérieur, le plus élevé dans la région, avec 1.635,7 cas pour 100.000 habitants, devant les Hauts-de-Seine (1.598,2 cas/100.000), Paris (1.541,6/100.000) et l'Essonne (1.400,3).
L'Ile-de-France recensait mardi 25.533 décès de patients Covid à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+94 en une semaine) et 139.022 retours à domicile.

Auvergne-Rhône-Alpes: la hausse du taux d'incidence se poursuit

En Auvergne-Rhône-Alpes, le taux d'incidence a connu une nouvelle hausse et atteignait au 4 avril, sur sept jours glissants, 1.193,6/100.000 habitants, contre 1.036,7/100.000 habitants. Il reste particulièrement élevé dans le Cantal, l'Allier et le Puy-de-Dôme.
Le nombre de patients Covid+ hospitalisés était de 2.285 mardi soir (+147 en 7 jours, contre +38 la semaine précédente). Le nombre de personnes en soins critiques a une nouvelle fois diminué à 131 (147 la semaine précédente).
Le nombre de personnes Covid+ hospitalisées était, mardi soir, de 460 dans le Rhône (en hausse), de 414 en Isère (en hausse), de 269 dans le Puy-de-Dôme (en hausse), de 234 dans la Loire (en hausse), de 168 dans la Drôme (en hausse), de 165 dans l'Ain (en hausse), 139 en Haute-Savoie (en baisse), 123 en Haute-Loire (en hausse), 119 dans l'Allier (en légère baisse), de 89 en Savoie (en baisse), 61 dans le Cantal (en hausse) et 44 en Ardèche (en baisse).
Dans la région, le nombre de personnes décédées à l'hôpital depuis le début de l'épidémie s'élève à 15.141 (+ 75 en une semaine), quand 78.403 autres sont retournées à leur domicile.

Hauts-de-France: situation relativement stable

La région Hauts-de-France comptait mardi soir 2.257 patients Covid-19 hospitalisés, soit 112 de plus en sept jours (contre +62 la semaine précédente). Parmi eux, 139 étaient en réanimation (-7, contre -13 la semaine précédente).
La région déplore au total 11.454 décès de patients Covid-19 à l'hôpital (+92), pour 54.762 retours à domicile.
Le Nord comptait mardi soir 1.129 patients Covid-19 hospitalisés (+28) devant le Pas-de-Calais (409, +46), l'Oise (271, =), la Somme (257, +30) et l'Aisne (191, +8).
Le taux d'incidence régional était de 1.552,5 cas pour 100.000 habitants au 2 avril, contre 1.469,7/100.000 au 27 mars. Il atteignait 1762,3/100.000 dans le Pas-de-Calais.

Paca: les hospitalisations en hausse pour la première fois depuis plusieurs semaines

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 2.252 patients Covid hospitalisés soit 90 de plus en une semaine (contre -50 les sept jours précédents), dont 173 en réanimation soit 7 patients en plus (-10 la semaine précédente). Depuis le début de la crise, il y a eu 11.987 décès à l'hôpital (+71 décès en sept jours) et 68.187 retours à domicile.
Le département des Bouches-du-Rhône reste le plus touché avec 919 patients hospitalisés mardi (+5 en une semaine) dont 90 en réanimation (+3), viennent ensuite le Var avec 447 hospitalisations, les Alpes-Maritimes (439 hospitalisations) et le Vaucluse (272).
Le taux d'incidence a augmenté, il était de 1.342,1 pour 100.000 habitants du 27 mars au 2 avril, contre 1.168,2 du 20 au 26 mars. Il est toujours le plus haut dans les Alpes-de-Haute-Provence à 1.466,7 cas pour 100.000 habitants du 27 mars au 2 avril.

Grand Est: reprise franche des hospitalisations

La région Grand Est comptait mardi soir 2.111 patients Covid-19 hospitalisés (+246 patients en sept jours), dont 153 patients en soins critiques (+16 patients en sept jours).
Les départements les plus touchés sont la Moselle (433 patients hospitalisés, +27 en sept jours), le Bas-Rhin (343, +23), le Haut-Rhin (309, +32), la Meurthe-et-Moselle (250, +15) et la Marne (287, +69).
La région a enregistré au total 12.547 décès liés au Covid-19 à l'hôpital (+75 sur une semaine) et 55.468 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence régional a cependant connu un léger recul, pour s'établir à 1.588 cas/100.000 habitants (sur sept jours glissants) au 4 avril, contre 1.654,8 cas/100.000 au 26 mars.
L'incidence départementale reste plus élevée dans le Bas-Rhin (1.757,6), les Ardennes (1.694,3), en Moselle (1.672,4) et dans la Marne (1.600,7).

Occitanie: hausse des patients hospitalisés pour la première fois depuis plusieurs semaines

En Occitanie, il y avait mardi 1.891 patients Covid à l'hôpital soit 142 patients supplémentaires en une semaine (contre -59 lors des sept jours précédents), dont 146 en réanimation soit une hausse de 18 patients (contre -7 la semaine précédente). La région a enregistré 7.361 décès à l'hôpital (+46 en sept jours) et 41.439 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le département le plus touché est toujours la Haute-Garonne avec 480 patients hospitalisés soit 80 de plus en une semaine, dont 67 en réanimation (+14). Il est suivi du Gard avec 251 hospitalisations, de l'Hérault (249 hospitalisations) et des Pyrénées-Orientales (242 hospitalisations).
Le taux d'incidence a augmenté, il était de 1.350,9 pour 100.000 habitants du 27 mars au 2 avril, contre 1.200,6 du 20 au 26 mars. Il est le plus élevé dans le Gard à 1.665,8 du 27 mars au 2 avril.

Normandie: nouvelle hausse des hospitalisations

La Normandie a encore vu son incidence grimper mais moins vite à 1.744,6 cas pour 100.0000 habitants mardi contre 1.635,7 cas une semaine avant, se plaçant comme la 2e région à la plus forte incidence. Deux départements sont proches de 2.000 cas (la Manche à 1.991,2 cas et le Calvados à 1.908 cas). Le taux le plus bas reste dans l'Eure mais en progression cependant (1.483 cas).
Les hospitalisations ont fortement augmenté cette semaine avec 1.553 personnes hospitalisées mardi (+240 en une semaine) mais le nombre de patients en réanimation a baissé à 61 (-10 en une semaine). La Seine-Maritime comptait 603 hospitalisations puis la Manche 396.
La région enregistre 24.085 retours à domicile et déplore 4.558 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+44 en 1 semaine).

Nouvelle-Aquitaine: remontée des hospitalisations mais baisse du taux d'incidence

La Nouvelle-Aquitaine comptait 1.537 patients Covid hospitalisés mardi soir (+69 en 7 jours, contre -17 la semaine précédente), dont 118 en soins critiques (+15, alors que ce chiffre était stable la semaine dernière).
La Gironde reste le département qui compte le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (473, +45 en sept jours), devant les Pyrénées-Atlantiques (236, +18) et la Vienne (189, +13).
Les hôpitaux de la région ont enregistré 5.998 décès liés au Covid-19 depuis le début de l'épidémie, soit 62 de plus en une semaine, pour 33.211 retours à domicile.
Le taux d'incidence régional était en légère baisse, à 1.129,4 cas pour 100.000 habitants du 27 mars au 4 avril, contre 1.147,3 cas pour 100.000 habitants du 20 au 26 mars. La région est en dessous de la moyenne nationale. Le département de Nouvelle-Aquitaine le plus touché en Nouvelle-Aquitaine est la Vienne (1.455,2 cas pour 100.000 habitants).

Bretagne: l'incidence n'augmente plus

La Bretagne enregistre encore le taux d'incidence régional le plus élevé mais avec une légère baisse à 1.781,3 cas/100.000 habitants mardi contre 1.801,4 cas/100.000 il y a une semaine. Les Côtes-d'Armor ont le taux le plus élevé mais sont repassées sous les 2.000 (1.924,1) et le Morbihan le taux le moins élevé encore en hausse (1.534,9 cas).
La Bretagne comptait mardi 1.141 hospitalisations, en hausse (+90 en une semaine) dont 54 patients en réanimation (+1). L'Ille-et-Vilaine recensait 413 hospitalisations et ensuite le Finistère 352.
Le nombre de retours à domicile s'élève à 16.603 et le nombre de décès à l'hôpital atteint 2.541 depuis mars 2020 (+55 en 7 jours).

Bourgogne-Franche-Comté: le seuil des 1.000 hospitalisations de nouveau atteint

La Bourgogne-Franche-Comté comptait mardi 1.000 patients Covid hospitalisés (+136 patients en une semaine), dont 63 patients en soins critiques (+9 patients en sept jours).
Les départements les plus touchés sont la Côte-d'Or (209, +9 en sept jours), la Saône-et-Loire (199, +39), l'Yonne (137, +6) et le Territoire de Belfort (127, +1).
Depuis le début de l'épidémie, la région déplore 6.147 décès à l'hôpital (+39 décès en une semaine), tandis que 29.675 patients sont retournés à domicile.
Le taux d'incidence régional, en hausse, était de 1.368,4 cas pour 100.000 habitants pour la semaine 27 mars au 4 avril, contre 1.191,2 cas/100.000 habitants la semaine précédente.
Les taux d'incidence départementaux étaient plus élevés en Côte-d'Or (1.559,1) et en Haute-Saône (1.506).

Centre-Val de Loire: ralentissement de la hausse du nombre d'hospitalisations

Le Centre-Val de Loire enregistrait mardi soir 879 patients Covid-19 hospitalisés, soit 19 de plus en sept jours (contre 77 supplémentaires lors de la semaine précédente). Parmi eux, 63 étaient en réanimation (+4 en sept jours, contre +2 lors de la semaine précédente).
Au total, 3.583 patients Covid-19 sont décédés dans les hôpitaux de la région (+25) pour 18.483 patients rentrés chez eux depuis le début de l'épidémie.
Le Loiret comptait mardi soir 199 patients Covid-19 hospitalisés, devant l'Indre-et-Loire (169), le Loir-et-Cher (151), l'Eure-et-Loir (135), l'Indre (120) et le Cher (105).
Le taux d'incidence régional était de 1.484,6 cas pour 100.000 habitants au 4 avril, contre 1.361,5/100.000 au 26 mars, étant au-dessus de la moyenne nationale. Il atteignait 1.659,6 cas/100.000 en Indre-et-Loire au 4 avril.

Pays de la Loire: des hospitalisations en hausse

En Pays de la Loire, le taux d'incidence a poursuivi sa hausse pour atteindre mardi 1.460 cas/100.000 habitants contre 1.319,9 cas la semaine précédente, passant au-dessus de la moyenne nationale. La Vendée enregistre le taux le plus élevé et toujours en hausse à 1.610,7 cas, et le Maine-et-Loire le plus bas mais à la hausse également à 1.332,9 cas.
Les hospitalisations poursuivent leur hausse cette semaine avec 846 patients Covid-19 hospitalisés dont 54 en réanimation mardi (+104 et +3 sur 7 jours). Le Maine-et-Loire totalise 270 hospitalisations et la Loire-Atlantique 227.
Il est recensé 22.207 retours à domicile et 3.776 décès survenus à l'hôpital depuis mars 2020 (+38 en 7 jours).

Corse: plus de 30 patients hospitalisés supplémentaires sur une semaine

En Corse, 174 patients Covid étaient hospitalisés mardi (+32 en sept jours), dont 7 en soins critiques (-1).
La région a enregistré 396 décès de patients Covid à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (5 décès en sept jours), tandis que le nombre de retours à domicile s'élève à 2.254.
Le taux d'incidence a continué de grimper, passant de 1.739 cas pour 100.000 habitants au 26 mars sur sept jours glissants à 1.980,7/100.000 au 2 avril.

Outre-mer: la situation se stabilise dans les départements ultramarins

À La Réunion, le taux d'incidence s'élevait à 1.516 cas pour 100.000 habitants au 4 avril (sur sept jours glissants), contre 1.323,4 cas/100.000 habitants la semaine précédente.
L'île comptait mardi 289 patients Covid-19 hospitalisés (-37 patients en sept jours) dont 14 patients en soins critiques (-6 en sept jours).
Le bilan de l'épidémie s'élève à 739 décès à l'hôpital (+4 décès en sept jours) sur l'île, tandis que 5.892 patients Covid ont pu regagner leur domicile.
La Martinique comptait mardi 96 patients Covid hospitalisés, soit 2 patients en plus en une semaine, dont 5 en soins critiques (-3).
Il y a eu 918 décès à l'hôpital sur l'île depuis le début de l'épidémie (+4 en une semaine) et 3.801 retours de patients à domicile.
Le taux d'incidence a continué de chuter sur une semaine, passant de 1.085,4 cas pour 100.000 habitants au 26 mars sur sept jours glissants à 744/100.000 au 2 avril.
En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), 68 patients Covid-19 étaient hospitalisés mardi soir, soit 3 patients de moins en une semaine, dont 12 en réanimation (stable).
La région a enregistré 1.031 décès de patients Covid à l'hôpital (+2) et 4.346 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence a diminué, il était de 818,8 pour 100.000 habitants du 27 mars au 2 avril, contre 943,8 du 20 au 26 mars.
En Guyane, 16 patients Covid étaient hospitalisés mardi soir soit 1 de moins en sept jours, dont 3 en réanimation (stable). Il y a eu 386 décès de patients Covid à l'hôpital (stable) et 5.518 retours à domicile depuis le début de la crise.
Le taux d'incidence a légèrement baissé, il était de 139 cas pour 100.000 habitants du 27 mars au 2 avril, contre 141,4 cas du 20 au 26 mars.
À Mayotte, le taux d'incidence était de 20 cas pour 100.000 habitants, contre 12,5 cas/100.000 habitants la semaine précédente.
On comptait 7 patients Covid hospitalisés mardi (stable depuis 5 semaines), mais toujours aucun patient en soins critiques (stable depuis 5 semaines).
L'archipel recensait mardi 162 décès à l'hôpital (stable depuis 5 semaines) depuis le début de l'épidémie, tandis que 1.652 patients Covid étaient revenus à leur domicile.
syl-bd-jyp-mlb-sl-gl/sl/ab/APMnews

[SYL5R9WO34]

A lire aussi

Pour obtenir un accès personnalisé, entrez votre adresse mail professionnelle

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles