dépêche

 - 

Covid à l'hôpital: le point région par région

PARIS, 20 avril 2022 (APMnews) - Le nombre de patients hospitalisés avec un diagnostic de Covid-19 a continué à croître au cours des sept derniers jours, mais à un rythme moins rapide, selon les données publiées mardi soir par Santé publique France (SPF).
Au total, 25.277 patients avec diagnostic Covid-19 étaient hospitalisés mardi 19 avril, soit 584 patients de plus en une semaine, après une augmentation de 1.683 patients lors des sept jours précédents (cf dépêche du 13/04/2022 à 13:05).
Parmi les patients hospitalisés mardi soir, 1.681 étaient en réanimation (ce qui correspond aux soins critiques: soins intensifs, surveillance continue et réanimation), soit 17 de plus en sept jours (après une hausse de 92 patients la semaine précédente).
Selon le bilan officiel, 115.027 personnes atteintes de Covid sont décédées à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, soit 699 de plus en une semaine (après 769 décès de plus la semaine précédente), tandis que 622.698 patients sont rentrés à leur domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence national était de 1.213,1 cas pour 100.000 habitants du 10 au 16 avril sur sept jours glissants, contre 1.407 cas du 3 au 9 avril, soit 193,9 points de moins (contre -28,5 points sur la semaine précédente).

Ile-de-France: nette accalmie en hospitalisation

L'Ile-de-France comptait mardi soir 5.017 patients Covid hospitalisés, soit 20 de plus en sept jours (+389 lors de la semaine précédente). Parmi les patients hospitalisés, il y avait 411 personnes en soins critiques, c'est-à-dire 14 de plus sur une semaine (après 41 de moins la semaine précédente).
Le département de Paris enregistrait mardi le nombre le plus élevé de patients Covid hospitalisés dans la région (1.041), suivi des Hauts-de-Seine (932), de la Seine-Saint-Denis (711), du Val-de-Marne (613), des Yvelines (537), de la Seine-et-Marne (425), de l'Essonne (397) et du Val-d'Oise (363).
Sur une semaine, le taux d'incidence régional a continué à baisser, passant de 1.280 cas pour 100.000 habitants au 9 avril sur sept jours glissants à 1.079,9 /100.000 au 16 avril. Le département des Yvelines affichait un taux supérieur, le plus élevé dans la région, avec 1.236,2 cas pour 100.000 habitants, devant la Seine-et-Marne (1.231,2/100.000), les Hauts-de-Seine (1.158,6), l'Essonne (1.153,7) et Paris (1.124,6).
L'Ile-de-France recensait mardi 25.729 décès de patients Covid à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+93 en une semaine) et 141.375 retours à domicile.

Auvergne-Rhône-Alpes: hausse du nombre de patients Covid hospitalisés

En Auvergne-Rhône-Alpes, le taux d'incidence a diminué, après avoir connu des hausses, et atteignait au 16 avril, sur sept jours glissants, 1.287,7/100.000 habitants, soit un taux légèrement supérieur à la moyenne nationale. Il reste plus élevé dans le Cantal, l'Allier et le Puy-de-Dôme.
Le nombre de patients Covid+ hospitalisés était de nouveau en hausse mardi soir, à 2.597 (+203 sur sept jours, contre +109 la semaine précédente). Le nombre de personnes en soins critiques, qui avait progressé, a légèrement diminué, à 137 (-4 sur une semaine).
Le nombre de personnes Covid+ hospitalisées était, mardi soir, de 542 dans le Rhône (en hausse), de 419 en Isère (en hausse), de 291 dans le Puy-de-Dôme (en hausse), de 268 dans la Loire (en hausse), de 175 dans la Drôme (en légère baisse), de 183 dans l'Ain (en légère hausse), 161 dans l'Allier (en hausse), 154 en Haute-Savoie (en légère hausse), de 147 en Savoie (en hausse), 129 en Haute-Loire (en hausse), 66 dans le Cantal (en hausse) et 62 en Ardèche (en hausse).
Dans la région, le nombre de personnes décédées à l'hôpital depuis le début de l'épidémie s'élève à 15.306 (+78 en une semaine), quand 80.395 autres sont retournées à leur domicile.

Hauts-de-France: forte baisse du taux d'incidence

Les Hauts-de-France enregistraient mardi soir 2.416 patients Covid-19 hospitalisés, soit 86 de plus en sept jours (contre +73 la semaine précédente). Parmi eux, 155 étaient en réanimation (+3, contre +13 la semaine précédente).
La région déplore au total 11.597 décès de patients Covid-19 à l'hôpital (+74), pour 56.511 retours à domicile.
Le Nord comptait mardi soir 1.245 patients Covid-19 hospitalisés (+16) devant le Pas-de-Calais (421, +45), l'Oise (271, +11), la Somme (247, -20) et l'Aisne (232, +34).
Le taux d'incidence régional était de 1.131,8 cas pour 100.000 habitants au 16 avril -largement en dessous du niveau national-, contre 1.480/100.000 au 9 avril. Il atteignait 1.293/100.000 dans la Somme.

Paca: le nombre de personnes hospitalisées a très légèrement augmenté

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 2.323 patients Covid hospitalisés soit 11 de plus en une semaine, dont 172 en réanimation soit 5 patients supplémentaires. Depuis le début de la crise, il y a eu 12.132 décès à l'hôpital (+69 décès en sept jours) et 69.818 retours à domicile.
Le département des Bouches-du-Rhône reste le plus touché avec 916 patients hospitalisés mardi (-45 en une semaine) dont 82 en réanimation (+3), viennent ensuite le Var avec 524 hospitalisations, les Alpes-Maritimes (464 hospitalisations) et le Vaucluse (261).
Le taux d'incidence a diminué, il était de 1.167,8 pour 100.000 habitants du 10 au 16 avril, contre 1.325,7 du 3 au 9 avril. Il est toujours le plus haut dans les Alpes-de-Haute-Provence à 1.314,8 cas pour 100.000 habitants du 10 au 16 avril.

Occitanie: plus de 120 patients supplémentaires en une semaine

En Occitanie, il y avait mardi 2.212 patients Covid à l'hôpital soit 122 supplémentaires en une semaine, dont 172 en réanimation (stable). La région a enregistré 7.464 décès à l'hôpital (+48 en sept jours) et 42.749 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le département le plus touché est toujours la Haute-Garonne avec 560 patients hospitalisés soit 56 de plus en une semaine, dont 72 en réanimation (+3). Il est suivi de l'Hérault avec 303 hospitalisations, des Pyrénées-Orientales (296 hospitalisations) et du Gard (287).
Le taux d'incidence a baissé, il était de 1.268,2 pour 100.000 habitants du 10 au 16 avril, contre 1.352,5 du 3 au 9 avril. Il est le plus élevé dans les Pyrénées-Orientales à 1.335,3 cas du 10 au 16 avril.

Grand Est: nette baisse des hospitalisations Covid

La région Grand Est comptait mardi soir 2.255 patients Covid-19 hospitalisés (-83 patients en sept jours), dont 130 patients en soins critiques (-21 patients en sept jours).
Les départements les plus touchés sont la Moselle (384 patients hospitalisés, -50 en sept jours), le Bas-Rhin (373, +30), la Marne (314, +12) et le Haut-Rhin (305, +4).
La région a enregistré au total 12.720 décès liés au Covid-19 à l'hôpital (+83 sur une semaine) et 57.245 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence régional cependant poursuit son léger recul, pour s'établir à 1.109,3 cas/100.000 habitants (sur sept jours glissants) au 16 avril, contre 1.425,5 cas/100.000 au 9 avril.
L'incidence départementale reste plus élevée dans les Ardennes (1.392,7), dans le Bas-Rhin (1.194,1), en Haute-Marne (1.184,6) et dans la Marne (1.178,4).

Normandie: une décrue épidémique malgré une pression toujours forte dans la Manche

La Normandie a continué d'observer une baisse d'incidence à 1.309,7 cas pour 100.000 habitants sur la période du 10 au 16 avril contre 1.689,7 cas une semaine avant, se plaçant comme la 3e région métropolitaine à la plus forte incidence après la Corse et la Bourgogne-Franche-Comté. Les deux départements à la plus forte incidence sont le Calvados à 1.403,9 cas et la Manche à 1.348,6 cas. Le taux le plus bas reste dans l'Eure (1.162,8 cas).
Les hospitalisations ont encore légèrement augmenté cette semaine avec 1.739 personnes hospitalisées avec un diagnostic Covid mardi (+27 en une semaine) mais moins que la semaine précédente (+159). Le nombre de patients en réanimation est resté stable avec 77 patients Covid en soins critiques (stable depuis une semaine). La Seine-Maritime comptait 662 hospitalisations (+21), devant la Manche à 451 (-4).
La région enregistre 25.047 retours à domicile et déplore 4.644 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+37 en une semaine).

Nouvelle-Aquitaine: recul du nombre d'hospitalisations après une forte hausse

La Nouvelle-Aquitaine comptait 1.726 patients Covid hospitalisés mardi soir (-13 en sept jours, contre +202 la semaine précédente), dont 131 en soins critiques (+7, contre 6 supplémentaires la semaine dernière).
La Gironde est le département comptant le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (508, +8 en sept jours), devant les Pyrénées-Atlantiques (257, +7), la Vienne (186, -10), la Charente-Maritime (162, -20), la Dordogne (142, +35) et les Deux-Sèvres (102, -18). Les autres sont à moins de 100 patients.
Les hôpitaux de la région ont enregistré 6.122 décès liés au Covid-19 depuis le début de l'épidémie, soit 64 de plus en une semaine, pour 34.534 retours à domicile.
Le taux d'incidence régional était en baisse, à 1.036,7 cas pour 100.000 habitants du 10 au 16 avril, contre 1.130,7 cas pour 100.000 habitants du 3 au 9 avril. Le taux d'incidence était en dessous du niveau national. Le département de Nouvelle-Aquitaine le plus touché est la Corrèze (1.306,9 cas pour 100.000 habitants).

Bretagne: nette hausse des patients Covid hospitalisés

La Bretagne enregistre un taux d'incidence en baisse à 1.294 cas/100.000 habitants pour la période du 10 au 16 avril contre 1.643,2 cas/100.000 la semaine précédente, soit un taux toujours supérieur à la moyenne nationale mais la région n'affiche plus le plus haut taux de France. Le Finistère affichait le taux d'incidence départemental le plus élevé sur la période (1.368,1) et le Morbihan l'incidence départementale la moins élevée (1.205,3 cas).
La Bretagne comptait mardi 1.371 hospitalisations avec diagnostic Covid, toujours en hausse (+93 en une semaine) dont 74 patients en réanimation (+18). L'Ille-et-Vilaine comptait 496 hospitalisations (+24 en sept jours) et ensuite le Finistère 440 (+66).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 17.787 et le bilan de l'épidémie fait était de 2.630 décès à l'hôpital depuis mars 2020 (+43 en sept jours).

Bourgogne-Franche-Comté: les hospitalisations et l'incidence diminuent

La Bourgogne-Franche-Comté comptait mardi 1.096 patients Covid hospitalisés (-13 patients en une semaine), dont 66 patients en soins critiques (+3 en sept jours).
Les départements les plus touchés sont la Côte-d'Or (280, stable depuis sept jours), la Saône-et-Loire (200, +16) et l'Yonne (142, +2).
Depuis le début de l'épidémie, la région déplore 6.228 décès à l'hôpital (+35 en une semaine), tandis que 30.635 patients sont retournés à domicile.
Le taux d'incidence régional, en baisse, était de 1.361,1 cas pour 100.000 habitants pour la semaine 10 au 16 avril, contre 1.434,9 cas/100.000 habitants la semaine précédente.
Les taux d'incidence départementaux étaient plus élevés en Côte-d'Or (1.488,3), dans la Nièvre (1.462,3), en Saône-et-Loire (1.410,3) et dans le Jura (1.401,6).

Centre-Val de Loire: accélération de la hausse du nombre de patients hospitalisés

Le Centre-Val de Loire enregistrait mardi soir 1.067 patients Covid-19 hospitalisés, soit 127 de plus en sept jours (contre 61 supplémentaires lors de la semaine précédente). Parmi eux, 60 étaient en réanimation (+2 en sept jours, contre -5 lors de la semaine précédente).
Au total, 3.644 patients Covid-19 sont décédés dans les hôpitaux de la région (+27) pour 19.407 patients rentrés chez eux depuis le début de l'épidémie.
Le Loiret comptait mardi soir 251 patients Covid-19 hospitalisés, devant l'Indre-et-Loire (182), l'Eure-et-Loir (179), le Loir-et-Cher (164), l'Indre (150) et le Cher (141).
Le taux d'incidence régional était de 1.216,8 cas pour 100.000 habitants au 16 avril, contre 1.512/100.000 au 9 avril, passant en dessous de la moyenne nationale. Il atteignait 1.319,4 cas/100.000 en Eure-et-Loir au 16 avril.

Pays de la Loire: baisse des hospitalisations, mais pas en soins critiques

En Pays de la Loire, le taux d'incidence a diminué, atteignant le 16 avril 1.158,7 cas/100.000 habitants sur sept jours glissants, contre 1.455 cas/100.000 la semaine précédente. La Vendée enregistre toujours le taux le plus élevé, à 1.251,3 cas.
Le nombre de patients à l'hôpital a amorcé une baisse, avec 876 patients Covid-19 hospitalisés mardi, soit une diminution de 24 en sept jours, dont 61 patients en soins critiques, c'est-à-dire une hausse de 15 patients supplémentaires. Le Maine-et-Loire totalise 302 hospitalisations et la Loire-Atlantique 223.
Il est recensé 23.092 retours à domicile et 3.837 décès survenus à l'hôpital depuis mars 2020 (+34 en sept jours).

Corse: nette baisse du nombre de patients Covid à l'hôpital

En Corse, 94 patients Covid étaient hospitalisés mardi (-68 en sept jours), dont 6 en soins critiques (-4).
La région a enregistré 412 décès de patients Covid à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (4 décès en sept jours), tandis que le nombre de retours à domicile s'élève à 2.386.
Le taux d'incidence a diminué à 1.569,3 cas pour 100.000 habitants au 16 avril sur sept jours glissants, contre 1.790,1/100.000 au 9 avril.

Outre-mer: la pression épidémique reste forte à La Réunion

La Réunion comptait mardi 343 patients Covid-19 hospitalisés (+38 en sept jours) dont 16 patients en soins critiques (-2 en sept jours).
Le bilan de l'épidémie s'élève à 758 décès à l'hôpital (+8 en sept jours) sur l'île, tandis que 6.086 patients Covid ont pu regagner leur domicile.
Le taux d'incidence s'élevait à 1.808,1 cas pour 100.000 habitants au 16 avril (sur sept jours glissants), contre 1.638,6 cas/100.000 habitants la semaine précédente.
La Martinique comptait mardi 70 patients Covid hospitalisés, soit 13 patients de moins en une semaine, dont 4 en soins critiques (stable).
Il y a eu 921 décès à l'hôpital sur l'île depuis le début de l'épidémie (stable) et 3.836 retours de patients à domicile.
Le taux d'incidence a encore baissé, passant de 585,9 cas pour 100.000 habitants au 9 avril sur sept jours glissants à 464,4 /100.000 au 16 avril.
En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), 50 patients Covid-19 étaient hospitalisés mardi soir, soit 12 patients de moins en une semaine, dont 7 en réanimation (+1).
La région a enregistré 1.033 décès de patients Covid à l'hôpital (+2) et 4.397 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence a diminué. Il était de 632,3 pour 100.000 habitants du 10 au 16 avril, contre 710,3 du 3 au 9 avril.
En Guyane, 24 patients Covid étaient hospitalisés mardi soir soit 6 de plus en sept jours, dont 2 en réanimation (stable). Il y a eu 387 décès de patients Covid à l'hôpital (stable) et 5.544 retours à domicile depuis le début de la crise.
Le taux d'incidence est quasiment stable, à 165,5 pour 100.000 habitants du 10 au 16 avril, contre 166,5 cas du 3 au 9 avril.
À Mayotte, un patient avec diagnostic Covid était hospitalisé (+1 en une semaine) selon le bulletin d'information publié par l'agence régionale de santé (ARS) Mayotte vendredi, tandis que l'archipel ne comptait pas de patients Covid en soins critiques depuis plusieurs semaines.
L'agence recensait alors 187 décès à l'hôpital (stable depuis six semaines) depuis le début de l'épidémie, tandis que 1.652 patients Covid étaient revenus à leur domicile mardi.
Le taux d'incidence sur sept jours glissants était de 29,3 cas pour 100.000 habitants au 12 avril, contre 15,7 cas/100.000 habitants la semaine précédente.
gl-mlb-jyp-syl-san/nc/APMnews

[GL4RAMIP2]

A lire aussi