Une opération de maintenance est prévue Vendredi 19 Aout 2022 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

dépêche

 - 

Covid à l'hôpital: le point région par région

PARIS, 4 mai 2022 (APMnews) - Le nombre de patients hospitalisés avec un diagnostic de Covid-19 a poursuivi sa baisse au cours des sept derniers jours au niveau national, un recul que l'on retrouve dans la plupart des régions, selon les données publiées mardi soir par Santé publique France.
Au total, 22.849 patients avec diagnostic Covid-19 étaient hospitalisés mardi 3 mai, soit 1.854 patients de moins en 7 jours, après une baisse de 574 patients lors de la semaine précédente (cf dépêche du 27/04/2022 à 11:35).
Parmi les patients hospitalisés mardi soir, 1.498 étaient en réanimation (ce qui correspond aux soins critiques: soins intensifs, surveillance continue et réanimation), soit 169 de moins en sept jours (après une baisse de 14 patients la semaine précédente).
Selon le bilan officiel, 117.491 personnes atteintes de Covid sont décédées à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, contre 116.708 au 26 avril, soit 783 de plus en une semaine, tandis que 642.084 patients sont rentrés à leur domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence national poursuit sa baisse. Il était enregistré à 554,6 cas pour 100.000 habitants du 24 au 30 avril sur sept jours glissants, contre 788,6 cas du 17 au 23 avril, soit 234 points de moins.

Ile-de-France: moins de 400 patients Covid en soins critiques

L'Ile-de-France comptait mardi soir 4.954 patients Covid hospitalisés, soit 80 de moins en sept jours (-17 lors de la semaine précédente). Parmi les patients hospitalisés, il y avait 393 personnes en soins critiques, soit 14 de moins sur une semaine (après -4 la semaine précédente).
Le département de Paris enregistrait mardi le nombre le plus élevé de patients Covid hospitalisés dans la région (976), suivi des Hauts-de-Seine (891), de la Seine-Saint-Denis (763), du Val-de-Marne (634), des Yvelines (536), de la Seine-et-Marne (438), du Val-d'Oise (395) et de l'Essonne (321).
Sur une semaine, le taux d'incidence régional a continué de baisser, passant de 665,5 cas pour 100.000 habitants au 23 avril sur sept jours glissants à 408,5/100.000 au 30 avril, en dessous de la moyenne nationale. Le département de la Seine-et-Marne affichait un taux supérieur, le plus élevé dans la région, avec 464,7 cas pour 100.000 habitants, devant les Yvelines (438,3/100.000), les Hauts-de-Seine (437,4), l'Essonne (437,2) et Paris (430,4).
L'Ile-de-France recensait mardi 25.985 décès de patients Covid à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+138 en une semaine) et 144.165 retours à domicile.

Auvergne-Rhône-Alpes: baisse du nombre de patients Covid hospitalisés

En Auvergne-Rhône-Alpes, le taux d'incidence a de nouveau nettement diminué, et atteignait au 30 avril, sur sept jours glissants, 549,3/100.000 habitants, contre 806,5/100.000 au 23 avril.
Le nombre de patients Covid+ hospitalisés a également baissé et atteignait mardi soir les 2.480 (-223 sur sept jours). Le nombre de personnes en soins critiques a aussi fléchi, à 140 (-31 sur une semaine).
Le nombre de personnes Covid+ hospitalisées était, mardi soir, de 500 dans le Rhône (en baisse), de 438 en Isère (en baisse), de 303 dans le Puy-de-Dôme (en légère hausse), de 255 dans la Loire (en baisse), de 207 dans l'Allier (en baisse), de 149 dans la Drôme (en baisse), de 181 dans l'Ain (en légère hausse), de 139 en Haute-Savoie (en baisse), de 115 en Savoie (en baisse), de 97 en Haute-Loire (en baisse), de 49 en Ardèche (en baisse) et de 47 dans le Cantal (en baisse).
Dans la région, le nombre de personnes décédées à l'hôpital depuis le début de l'épidémie s'élève à 15.493, quand 82.472 autres sont retournées à leur domicile.

Paca: près de 200 hospitalisations de moins en une semaine

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 2.064 patients Covid hospitalisés soit 176 de moins en une semaine, dont 123 en réanimation soit 21 patients de moins que la semaine précédente. Depuis le début de la crise, il y a eu 12.307 décès à l'hôpital (+68 décès en sept jours) et 71.565 retours à domicile.
Le département des Bouches-du-Rhône reste le plus touché, avec 830 patients hospitalisés mardi (-101 en une semaine) dont 68 en réanimation (-7); viennent ensuite les Alpes-Maritimes avec 434 hospitalisations, le Var (428 hospitalisations) et le Vaucluse (215).
Le taux d'incidence a diminué: il était de 584,7cas pour 100.000 habitants du 24 au 30 avril, contre 781,6 cas du 17 au 23 avril. Il était toujours le plus haut dans les Alpes-de-Haute-Provence, à 710,7 cas pour 100.000 habitants du 24 au 30 avril.

Hauts-de-France: forte baisse des hospitalisations conventionnelles

La région Hauts-de-France comptait mardi soir 1.992 patients Covid-19 hospitalisés, soit 424 de moins en sept jours (alors que ce nombre était parfaitement stable lors de la semaine précédente). Parmi eux, 157 étaient en réanimation (-16, contre +18 la semaine précédente).
La région déplore au total 11.801 décès de patients Covid-19 à l'hôpital (+103) depuis le début de l'épidémie, pour 58.635 retours à domicile.
Le Nord comptait mardi soir 1.068 patients Covid-19 hospitalisés (-92), devant le Pas-de-Calais (266, -82), l'Oise (256, -53), l'Aisne (215, -30) et la Somme (187, -67).
Le taux d'incidence régional était de 537,3 cas pour 100.000 habitants au 30 avril, contre 727,3 cas/100.000 au 23 avril. Il était de 633,2/100.000 dans la Somme.

Grand Est: stabilisation en soins critiques

La région Grand Est comptait mardi 1.940 patients Covid-19 hospitalisés (-154 patients en sept jours), dont 134 patients en soins critiques (+1 en sept jours).
Elle enregistre au total 12.876 décès liés au Covid-19 à l'hôpital (+62 sur une semaine) depuis le début de l'épidémie, et 59.101 retours à domicile.
Les départements les plus touchés sont la Moselle (335 patients, -45 en une semaine), le Haut-Rhin (305 patients, -10) et le Bas-Rhin (304, -47).
Le taux d'incidence régional était de 567,1 cas pour 100.000 habitants au 30 avril, contre 742,4/100.000 au 23 avril. Il atteignait 626,9/100.000 en Haute-Marne.

Occitanie: la baisse des hospitalisations se confirme

En Occitanie, il y avait mardi 1.839 patients Covid à l'hôpital soit 113 patients de moins en une semaine, dont 123 en réanimation (-13). La région a enregistré 7.603 décès à l'hôpital (+56 en sept jours) et 44.415 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le département le plus touché est toujours la Haute-Garonne, avec 409 patients hospitalisés soit 13 patients de moins en une semaine, dont 42 en réanimation (+4). Il est suivi de l'Hérault avec 258 hospitalisations, du Gard (254 hospitalisations) et des Pyrénées-Orientales (246).
Le taux d'incidence régional a baissé. Il était de 558,8 cas pour 100.000 habitants du 24 au 30 avril, contre 847,6 cas du 17 au 23 avril. Il était toujours le plus élevé dans l'Aude à 660 cas pour 100.000 habitants du 24 au 30 avril.

Normandie: baisse des hospitalisations

La Normandie a observé une baisse d'incidence à 574,1 cas pour 100.0000 habitants mardi contre 823,6 cas une semaine avant mais reste au-dessus de la moyenne nationale. Les deux départements où l'incidence est la plus forte sont la Manche, à 595,3 cas pour 100.0000 habitants, et la Seine-Maritime à 591,9 cas pour 100.0000 habitants. Le taux le plus bas reste dans l'Eure (513,2 cas pour 100.0000 habitants).
Les hospitalisations ont commencé à baisser cette semaine, avec 1.743 personnes hospitalisées mardi (-44 en une semaine). Le nombre de patients en réanimation a diminué aussi, à 68 (-14 en une semaine). La Seine-Maritime comptait 725 hospitalisations, suivi par la Manche (415).
La région enregistre 24.599 retours à domicile et déplore 4.754 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+44 en 1 semaine).

Nouvelle-Aquitaine: accélération de la baisse du nombre d'hospitalisations

La Nouvelle-Aquitaine comptait 1.511 patients Covid hospitalisés mardi soir (-128 en sept jours, contre -87 la semaine précédente), dont 105 en soins critiques (-10, contre 16 de moins la semaine dernière).
La Gironde est le département comptant le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (501, -7 en une semaine), devant les Pyrénées-Atlantiques (245, -5), la Vienne (182, +6), la Dordogne (131, -14) et la Charente-Maritime (130, -30).
Les hôpitaux de la région ont enregistré 6.269 décès liés au Covid-19 depuis le début de l'épidémie, soit 61 de plus en une semaine, pour 35.928 retours à domicile.
Le taux d'incidence régional était en baisse, à 459,6 cas pour 100.000 habitants du 24 au 30 avril, contre 649,8 cas pour 100.000 habitants du 17 au 23 avril. Ce taux d'incidence était en dessous du niveau national. Les Landes sont le département de Nouvelle-Aquitaine le plus touché, avec un taux d'incidence de 585,2 cas pour 100.000 habitants au 30 avril.

Bourgogne et Franche-Comté: baisse des hospitalisations

La Bourgogne-Franche-Comté comptait mardi 1.055 patients Covid hospitalisés (-60 patients en 7 jours, contre +19 la semaine précédente), dont 59 patients en soins critiques (-9 en sept jours).
Les départements les plus touchés sont la Côte-d'Or (250, +1 en sept jours), la Saône-et-Loire (230, -16) et l'Yonne (165, +1).
Depuis le début de l'épidémie, la région déplore 6.332 décès à l'hôpital (+43 en une semaine), tandis que 31.731 patients sont retournés à domicile.
Le taux d'incidence régional, en baisse, était de 596,8 cas pour 100.000 habitants pour la semaine du 24 au 30 avril, contre 839,3 cas/100.000 habitants la semaine précédente.
Les taux d'incidence départementaux étaient plus élevés dans le Jura (997,7/100.000 habitants ), en Côte-d'Or (639,5), et en Saône-et-Loire (617,4).

Centre-Val de Loire: la région repasse sous la barre des 1000 patients hospitalisés

Le Centre-Val de Loire enregistrait mardi soir 944 patients Covid-19 hospitalisés, soit 71 de moins en sept jours (contre 52 de moins lors de la semaine précédente). Parmi eux, 53 étaient en réanimation (-10 en sept jours, contre +3 lors de la semaine précédente).
Au total, 3.712 patients Covid-19 sont décédés dans les hôpitaux de la région (+34) et 20.219 patients sont rentrés chez eux depuis le début de l'épidémie.
Le Loiret comptait mardi soir 287 patients Covid-19 hospitalisés, devant l'Indre-et-Loire (150), le Loir-et-Cher (148), l'Eure-et-Loir (130), le Cher (127) et l'Indre (102).
Le taux d'incidence régional était de 584,3 cas pour 100.000 habitants au 30 avril, contre 752,7/100.000 au 23 avril, passant au-dessus de la moyenne nationale. Il atteignait 740,9 cas/100.000 dans le Cher au 30 avril.

Bretagne: forte baisse des hospitalisations

La Bretagne enregistre un taux d'incidence en baisse à 621,7 cas/100.000 habitants mardi contre 829,9 cas/100.000 il y a une semaine, mais c'est le taux régional le plus élevé, après la Corse, en France métropolitaine. Le Morbihan a le taux le plus élevé (645,5 cas/100.000 habitants) et l'Ille-et-Vilaine le taux le moins élevé (592,8 cas).
La Bretagne comptait mardi 935 hospitalisations, en forte baisse (-301 en une semaine), dont 47 patients en réanimation (-19). L'Ille-et-Vilaine comptait 345 personnes hospitalisées, suivie par le Finistère (281).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 19.064 et le nombre de décès à l'hôpital atteint 2.726 depuis mars 2020 (+44 en 7 jours).

Pays de la Loire: nouvelle baisse des hospitalisations

En Pays de la Loire, le taux d'incidence a bien diminué cette semaine, atteignant mardi 544,8 cas/100.000 habitants contre 735,1 cas la semaine précédente, un peu en dessous de la moyenne nationale. L'incidence est assez homogène selon les départements avec la Vendée qui enregistre le taux le plus élevé à 583,4 cas, et la Loire-Atlantique le plus bas à 526 cas.
Les hospitalisations ont poursuivi leur baisse cette semaine avec 774 patients Covid-19 hospitalisés dont 55 en réanimation mardi (-68 et -12 sur 7 jours). Le Maine-et-Loire totalise 272 hospitalisations et la Loire-Atlantique 186.
Il est recensé 24.130 retours à domicile et 3.917 décès survenus à l'hôpital depuis mars 2020 (+34 en 7 jours).

Corse: le nombre de patients Covid hospitalisés en baisse

En Corse, 183 patients Covid étaient hospitalisés mardi (-9 en sept jours) dont 13 en soins critiques (+2).
La région a enregistré 423 décès de patients Covid à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+2 décès en sept jours), tandis que le nombre de retours à domicile s'élève à 2.494.
Le taux d'incidence a diminué à 769,4 cas pour 100.000 habitants au 30 avril sur sept jours glissants, contre 1.159,6/100.000 au 23 avril.

Outre-mer: stabilité dans les différents départements

La Réunion comptait mardi 321 patients Covid-19 hospitalisés (+3 en sept jours) dont 15 patients en soins critiques (-1).
Le bilan de l'épidémie s'élève à 777 décès à l'hôpital (+8 en sept jours) sur l'île, tandis que 6.272 patients Covid ont pu regagner leur domicile.
Le taux d'incidence s'élevait à 1.321,2 cas pour 100.000 habitants au 30 avril (sur sept jours glissants), contre 1.661,6 cas/100.000 habitants la semaine précédente.
En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), 53 patients Covid-19 étaient hospitalisés mardi soir, soit 5 patients de moins en une semaine, dont 9 en réanimation (stable).
La région a enregistré 1.038 décès de patients Covid à l'hôpital (+3) et 4.461 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence a légèrement augmenté: il était de 678,7 cas pour 100.000 habitants du 24 au 30 avril, contre 613,5 cas du 17 au 23 avril.
La Martinique comptait mardi 40 patients Covid hospitalisés, soit 2 patients de moins en une semaine, dont 2 en soins critiques (-2).
Il y a eu 928 décès à l'hôpital sur l'île depuis le début de l'épidémie (+2 en sept jours) et 3.883 retours de patients à domicile.
Le taux d'incidence a continué à légèrement augmenter en une semaine, passant de 525,7 cas pour 100.000 habitants au 23 avril sur sept jours glissants à 561,1/100.000 au 30 avril.
Dans son point hebdomadaire, l'agence régionale de santé (ARS) a fait état mardi d'une situation épidémiologique stable, malgré une légère hausse des indicateurs virologiques principalement liée aux festivités des vacances de Pâques.
En Guyane, 14 patients Covid étaient hospitalisés mardi soir soit 1 de plus en sept jours, dont 2 en réanimation (stable). Il y a eu 388 décès de patients Covid à l'hôpital (stable) et 5.573 retours à domicile depuis le début de la crise.
Le taux d'incidence a légèrement augmenté, il était de 151,7 cas pour 100.000 habitants du 24 au 30 avril, contre 127,6 cas du 17 au 23 avril.
À Mayotte, 7 patients avec diagnostic Covid étaient hospitalisés (stable en une semaine), tandis que l'archipel ne comptait pas de patients Covid en soins critiques depuis plusieurs semaines.
L'ARS) Mayotte recensait 187 décès à l'hôpital dans son bulletin d'information du 29 avril quand Santé publique France fait état mardi de 162 décès (stable depuis sept semaines) depuis le début de l'épidémie et 1.654 patients Covid revenus à leur domicile mardi.
Le taux d'incidence sur sept jours glissants était de 33,3 cas pour 100.000 habitants au 30 avril, contre 17,9 cas/100.000 habitants la semaine précédente.
jyp-mlb-san-sl-syl-bd/ed/APMnews

[JYP8RBCJ5Z]

A lire aussi

Pour obtenir un accès personnalisé, entrez votre adresse mail professionnelle

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles