Une opération de maintenance est prévue Vendredi 19 Aout 2022 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

dépêche

 - 

Covid à l'hôpital: le point région par région

PARIS, 11 mai 2022 (APMnews) - Le nombre de patients hospitalisés avec un diagnostic de Covid-19 ainsi que l'incidence du Sars-CoV-2 au sein de la population ont poursuivi leur baisse au cours des derniers jours au niveau national, selon les données publiées mardi soir par Santé publique France.
Au total, 20.499 patients avec diagnostic Covid-19 étaient hospitalisés mardi 10 mai, soit 2.350 patients de moins en 7 jours, après une baisse de 1.854 patients lors de la semaine précédente (cf dépêche du 04/05/2022 à 11:51).
Parmi les patients hospitalisés mardi soir, 1.364 étaient en réanimation (ce qui correspond aux soins critiques: soins intensifs, surveillance continue et réanimation), soit 134 de moins en sept jours (après une baisse de 169 patients la semaine précédente).
Selon le bilan officiel, 118.166 personnes atteintes de Covid sont décédées à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, contre 117.491 au 3 mai, soit 675 de plus en une semaine, tandis que 649.583 patients sont rentrés à leur domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence national poursuit sa baisse. Il était enregistré à 405 cas pour 100.000 habitants du 1er au 7 mai sur sept jours glissants, contre 556,9 cas/100.000 habitants du 24 au 30 avril, soit 151,9 points de moins.

Ile-de-France: nette décrue des hospitalisations et du taux d'incidence

L'Ile-de-France comptait mardi soir 4.559 patients Covid hospitalisés, soit 395 de moins en sept jours (-80 lors de la semaine précédente). Parmi les patients hospitalisés, il y avait 374 personnes en soins critiques, soit 19 de moins sur une semaine (après -14 la semaine précédente).
Le département des Hauts-de-Seine enregistrait mardi le nombre le plus élevé de patients Covid hospitalisés dans la région (858), suivi de Paris (832), de la Seine-Saint-Denis (748), du Val-de-Marne (612), des Yvelines (514), du Val-d'Oise (368), de la Seine-et-Marne (355) et de l'Essonne (272).
Sur une semaine, le taux d'incidence régional a poursuivi sa décrue, passant de 408,5 cas pour 100.000 habitants au 30 avril sur sept jours glissants à 271,4/100.000 au 7 mai, nettement en dessous de la moyenne nationale. Le département de la Seine-et-Marne affichait un taux supérieur, le plus élevé dans la région, avec 303,8 cas pour 100.000 habitants, devant Paris (288,7), les Yvelines (285,1), les Hauts-de-Seine (284,9), le Val-d’Oise (280), l'Essonne (271,5) et le Val-de-Marne (259,6).
L'Ile-de-France recensait mardi 26.085 décès de patients Covid à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+100 en une semaine) et 145.222 retours à domicile.

Auvergne-Rhône-Alpes: baisse des hospitalisations dans presque tous les départements

En Auvergne-Rhône-Alpes, le taux d'incidence a de nouveau nettement diminué, et atteignait au 7 mai, sur sept jours glissants, 369,5/100.000 habitants contre 549,3/100.000 au 30 avril et 806,5/100.000 au 23 avril.
Le nombre de patients Covid+ hospitalisés a également baissé et atteignait mardi soir les 2.480 (-223 sur sept jours). Le nombre de personnes en soins critiques avec diagnostic Covid a aussi fléchi, à 120 (-20 sur une semaine).
Le nombre de personnes Covid+ hospitalisées était, mardi soir, de 457 dans le Rhône (en baisse), de 421 en Isère (en baisse), de 277 dans le Puy-de-Dôme (en baisse), de 244 dans la Loire (en baisse), de 194 dans l'Allier (en baisse), de 135 dans la Drôme (en baisse), de 164 dans l'Ain (en baisse), de 114 en Haute-Savoie et en Savoie (en baisse), de 99 en Haute-Loire (en légère hausse), de 36 en Ardèche (en baisse) et de 40 dans le Cantal (en baisse).
Dans la région, le nombre de personnes décédées à l'hôpital depuis le début de l'épidémie s'élève à 15.577, quand 83.218 autres sont retournées à leur domicile.

Paca: les hospitalisations continuent de baisser à un rythme soutenu

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 1.893 patients Covid hospitalisés soit 171 de moins en une semaine, dont 102 en réanimation soit 21 patients de moins. Depuis le début de la crise, il y a eu 12.356 décès à l'hôpital (+49 décès en sept jours) et 72.177 retours à domicile.
Le département des Bouches-du-Rhône reste le plus touché avec 752 patients hospitalisés mardi (-78 en une semaine) dont 62 en réanimation (-5); viennent ensuite les Alpes-Maritimes avec 415 hospitalisations, le Var (405 hospitalisations) et le Vaucluse (183).
Le taux d'incidence a diminué, il était de 417,1 cas pour 100.000 habitants du 1er au 7 mai, contre 584,7 cas pour 100.000 habitants du 24 au 30 avril. C'est dans le Var qu'il était désormais le plus haut, à 453 cas pour 100.000 habitants du 1er au 7 mai.

Hauts-de-France: le Nord passe sous la barre des 1.000 patients Covid-19 hospitalisés

Les Hauts-de-France comptaient mardi soir 1.757 patients Covid-19 hospitalisés, soit 235 de moins en sept jours (contre -424 la semaine précédente). Parmi eux, 143 étaient en réanimation (-14, contre -16 la semaine précédente).
La région déplore au total 11.880 décès de patients Covid-19 à l'hôpital (+79) depuis le début de l'épidémie, pour 59.416 retours à domicile.
Le Nord comptait mardi soir 938 patients Covid-19 hospitalisés (-130) devant l'Oise (262, +6), le Pas-de-Calais (205, -61), la Somme (192, +5) et l'Aisne (160, -55).
Le taux d'incidence régional était de 444 cas pour 100.000 habitants au 7 mai, contre 539,3/100.000 au 30 avril. Il était de 536,3/100.000 dans la Somme.

Normandie: stabilisation en réanimation sur une semaine

La Normandie enregistrait une baisse d'incidence à 451,7 cas pour 100.0000 habitants au 7 mai, contre 574,1 cas une semaine auparavant, mais ce taux d'incidence reste au-dessus de la moyenne nationale. Les deux départements où l'incidence est la plus forte sont le Calvados, à 474,5 cas pour 100.000 habitants, et la Seine-Maritime (470,7/100.000). Le taux le plus bas est dans l’Orne (410,6).
Les hospitalisations ont continué à baisser, avec 1.620 personnes hospitalisées mardi (-123 en une semaine). Le nombre de patients en réanimation -68- est resté stable. La Seine-Maritime comptait 680 patients hospitalisés, suivie par la Manche (362).
La région enregistre 26.763 retours à domicile et déplore 4.784 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+30 en une semaine).

Grand Est: nouvelle amélioration

La région Grand Est comptait mardi 1.599 patients Covid-19 hospitalisés (-341 patients en sept jours), dont 117 patients en soins critiques (-17 en sept jours).
Elle enregistre au total 12.937 décès liés au Covid-19 à l'hôpital (+62 sur une semaine) depuis le début de l'épidémie, et 59.854 retours à domicile.
Les départements les plus touchés sont la Moselle (276 patients hospitalisés, -79 en une semaine), le Haut-Rhin (268, -37 patients) et le Bas-Rhin (235, -69).
Le taux d'incidence régional était de 438,7 au 7 mai, sur sept jours glissants, contre 567,1/100.000 habitants au 30 avril.

Occitanie: près de 250 hospitalisations de moins en une semaine

En Occitanie, il y avait mardi 1.592 patients Covid à l'hôpital soit 247 patients de moins en une semaine, dont 115 en réanimation (-8). La région a enregistré 7.672 décès à l'hôpital (+69 en sept jours) et 45.075 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le département le plus touché est toujours la Haute-Garonne, avec 372 patients hospitalisés soit 37 patients de moins en une semaine, dont 45 en réanimation (+3). Il est suivi de l'Hérault avec 222 hospitalisations, du Gard (206 hospitalisations) et des Pyrénées-Orientales (197).
Le taux d'incidence a baissé, il était de 361,4 cas pour 100.000 habitants du 1er au 7 mai, contre 558,8 cas du 24 au 30 avril. Il est désormais le plus élevé en Ariège, à 418 cas pour 100.000 habitants du 1er au 7 mai.

Nouvelle-Aquitaine: moins de 100 patients en réanimation

La Nouvelle-Aquitaine comptait 1.281 patients Covid-19 hospitalisés mardi soir (-230 en sept jours, contre -128 la semaine précédente), dont 97 en soins critiques (-8, contre -10 la semaine précédente).
Les hôpitaux de la région ont enregistré 6.323 décès liés au Covid-19 depuis le début de l'épidémie, soit 54 de plus en une semaine, pour 36.507 retours à domicile.
La Gironde comptait mardi soir 463 patients Covid-19 hospitalisés (-38) devant les Pyrénées-Atlantiques (189, -56), la Vienne (125, -57), la Dordogne et la Charente-Maritime (114, respectivement -17 et -16).
Le taux d'incidence régional était de 313,7 cas pour 100.000 habitants au 7 mai, contre 461,6/100.000 au 30 avril. Il était de 389,1/100.000 dans les Landes.

Bourgogne-Franche-Comté: nouvelle baisse des hospitalisations

La Bourgogne-Franche-Comté comptait mardi 926 patients Covid hospitalisés (-129 patients en 7 jours), dont 51 patients en soins critiques (-8 en sept jours).
Les départements les plus touchés sont la Côte-d'Or (233, -17 en sept jours), la Saône-et-Loire (203, -27), l'Yonne (151, -14) et le Jura (96).
Depuis le début de l'épidémie, la région déplore 6.377 décès à l'hôpital, tandis que 32.209 patients sont retournés à domicile.
Le taux d'incidence régional, toujours en baisse, était de 412,6 pour 100.000 habitants au 7 mai, sur sept jours glissants, contre 596,8/100.000 habitants pour la semaine du 24 au 30 avril, et 839,3 cas/100.000 habitants la semaine précédente.

Centre-Val de Loire: l'incidence passe sous la barre des 500 cas pour 100.000 habitants

La région Centre-Val de Loire enregistrait mardi soir 886 patients Covid-19 hospitalisés (-58 en sept jours, contre -71 la semaine précédente). Parmi eux, 47 étaient en réanimation (-6, contre -10 la semaine précédente).
Au total, 3.741 patients Covid-19 sont décédés dans les hôpitaux de la région (+29), pour 20.507 retours à domicile.
Le Loiret comptait mardi soir 271 patients Covid-19 hospitalisés (-16) devant le Loir-et-Cher (149, +1), l'Indre-et-Loire (131, -19), l'Eure-et-Loir (110, -20), le Cher (107, -20) et l'Indre (98, -4).
Le taux d'incidence régional était de 448,3 cas pour 100.000 habitants au 7 mai, contre 587/100.000 au 30 avril. Il atteignait 514,8/100.000 dans le Cher.

Bretagne: un taux d'incidence comparativement élevé, mais en baisse

La Bretagne enregistrait un taux d'incidence en baisse, à 490,3 cas/100.000 habitants au 7 mai contre 621,7 cas/100.000 lors de la semaine précédente, mais présente le taux régional le plus élevé en France métropolitaine. Le Morbihan a le taux le plus élevé (523,3 cas/100.000 habitants) et les Côtes-d’Armor le taux le moins élevé (447,7 cas/100.000 habitants).
La Bretagne comptait mardi 819 hospitalisations de patients Covid-19 (-116 en une semaine), dont 48 patients en réanimation (+1). Le département d'Ille-et-Vilaine comptait 331 personnes hospitalisées, suivi par le Finistère (248).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 19.483, et le nombre de décès à l'hôpital atteint 2.760 depuis mars 2020 (+34 en 7 jours).

Pays de la Loire: la tendance positive se poursuit également en réanimation

En Pays de la Loire, le taux d'incidence a diminué en une semaine, atteignant au 7 mai 441,8 cas/100.000 habitants contre 544,8 cas/100.000 habitants la semaine précédente. Le Maine-et-Loire enregistre le taux le plus élevé, à 465,5 cas/100.000 habitants, et la Mayenne le plus bas, à 411,6 cas/100.000 habitants.
Les hospitalisations ont poursuivi leur baisse avec 656 patients Covid-19 hospitalisés, dont 45 en réanimation mardi (respectivement -118 et -10 sur 7 jours). Le Maine-et-Loire totalise 225 hospitalisations et la Loire-Atlantique 163.
Il est recensé 24.543 retours à domicile et 3.948 décès survenus à l'hôpital depuis mars 2020 (+31 en sept jours).

Corse: nette décrue du taux d'incidence et baisse des hospitalisations

En Corse, 174 patients Covid étaient hospitalisés mardi (-9 en sept jours), dont 11 en soins critiques (-2).
La région a enregistré 428 décès de patients Covid à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+5 décès en sept jours), tandis que le nombre de retours à domicile s'élève à 2.533.
Le taux d'incidence a chuté à 426,5 cas pour 100.000 habitants au 7 mai sur sept jours glissants, contre 769,4/100.000 au 30 avril.

Outre-mer: les hospitalisations progressent à la Réunion malgré une forte chute de l'incidence

A la Réunion, 349 patients Covid-19 étaient hospitalisés mardi soir (+28 en sept jours), dont 17 en réanimation (+2).
Le bilan de l'épidémie s'élève à 780 décès à l'hôpital (+3 en sept jours) sur l'île, tandis que 6.454 patients Covid ont pu regagner leur domicile.
Le taux d'incidence s'élevait à 967,8 cas pour 100.000 habitants au 7 mai (sur sept jours glissants), contre 1.329,1 cas/100.000 habitants la semaine précédente.
En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), 52 patients Covid-19 étaient hospitalisés mardi soir, soit 1 patient de moins en une semaine, dont 5 en réanimation (-4).
La région a enregistré 1.038 décès de patients Covid à l'hôpital (stable) et 4.489 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence a légèrement augmenté, il était de 687,5 cas pour 100.000 habitants du 1er au 7 mai, contre 682,7cas/100.000 habitants du 24 au 30 avril.
La Martinique comptait mardi 44 patients Covid hospitalisés, soit 4 patients de plus en une semaine, dont 3 en soins critiques (+1).
Il y a eu 929 décès de patients Covid à l'hôpital sur l'île depuis le début de l'épidémie (+1 en sept jours) et 3.895 retours de patients à domicile.
Le taux d'incidence a continué sa hausse en une semaine, passant de 561,1 cas pour 100.000 habitants au 30 avril, sur sept jours glissants, à 914,8 cas/100.000 habitants au 7 mai.
Dans son point hebdomadaire diffusé mardi, l'agence régionale de santé (ARS) continue d'observer "une accélération de la circulation du Sars-CoV-2" sur le territoire, avec également "une nette augmentation du nombre de passages aux urgences adultes" ainsi qu'aux urgences pédiatriques.
En Guyane, 10 patients Covid étaient hospitalisés mardi soir, soit 4 de moins en sept jours, dont 1 en réanimation (-1). Il y a eu 389 décès de patients Covid à l'hôpital (+1) et 5.584 retours à domicile depuis le début de la crise.
Le taux d'incidence a légèrement diminué, il était de 144,5 pour 100.000 habitants du 1er au 7 mai, contre 156,9 cas/100.000 habitants du 24 au 30 avril.
À Mayotte, 7 patients avec diagnostic Covid étaient hospitalisés mardi (stable en une semaine), tandis que l'archipel ne compte pas de patients Covid en soins critiques depuis plusieurs semaines.
Le nombre décès de patients Covid-19 comptabilisés par Santé publique France à Mayotte reste stable, à 162 décès depuis huit semaines, alors que 1.654 patients sont rentrés à leur domicile.
Le taux d'incidence sur sept jours glissants était de 25 cas pour 100.000 habitants au 7 mai, contre 33,3 cas/100.000 habitants la semaine précédente.
(Note de la rédaction: compte tenu de la nette baisse du taux d'incidence et du nombre d'hospitalisations au niveau national, la rédaction d'APMnews interrompt ce point hebdomadaire, qu'elle avait lancé pour la première fois début mars 2020, [cf dépêche du 09/03/2020 à 13:11]. Elle espère bien sûr qu'une nouvelle reprise de l'épidémie ne conduira pas à réécrire cette dépêche).
bd-san-mlb-syl/ed/APMnews

[BRD8RBPHA0]

A lire aussi