dépêche

 - 

Quatre fois plus de kératites à Acanthamoeba avec les lentilles réutilisables qu'avec les jetables

WASHINGTON, 18 août 2022 (APMnews) - Les lentilles réutilisables sont associées à un risque environ quatre fois plus élevé de kératite à Acanthamoeba que les lentilles quotidiennes jetables, selon une étude britannique publiée dans Ophthalmology.
Les kératites à Acanthamoeba sont rares (environ 0,4 cas pour 10.000 utilisateurs de lentilles) mais dans la moitié des cas, elles sont associées à des pertes de la vision, rappellent Nicole Carnt -désormais à l'université de Sydney- et ses collègues du Moorfields Eye Hospital à Londres.
Ils ont voulu mieux connaître les risques de cette complication et en particulier comparer le risque selon que les personnes portent des lentilles réutilisables ou non. Pour cela, ils ont fait une étude cas-contrôle, comparant 83 cas de kératite à Acanthamoeba et 122 contrôles n'ayant pas développé cette pathologie.
Comparées aux lentilles jetables, les lentilles réutilisables étaient associées à un risque 3,5 fois plus élevé de kératite à Acanthamoeba quand il s'agissait de lentilles souples et 4,5 fois plus élevé quand il s'agissait de lentilles rigides.
Les auteurs estiment que "30 à 62%" des cas de kératite à Acanthamoeba pourraient être évités avec un passage de lentilles réutilisables à des lentilles jetables.
Mais même avec les lentilles jetables, ils ont identifié des facteurs associés à un surrisque, qui sont modifiables. Il s'agissait en premier lieu d'une moindre fréquence de consultations d'un spécialiste, ainsi que le fait de se doucher en gardant les lentilles, de les réutiliser malgré le fait qu'il s'agisse de lentilles jetables, de dormir avec ces lentilles et de les porter durant un temps limité dans la journée (situation qui serait liée au fait que ces personnes ont des yeux secs et des difficultés à mettre ou enlever les lentilles).
Les auteurs concluent en estimant que ces résultats devraient inciter les personnes portant des lentilles réutilisables à passer aux jetables, et celles utilisant déjà des jetables à éviter les pratiques potentiellement associées à un surrisque de cette complication rare mais grave.
fb/ab/APMnews

[FB1RGTFKG]

A lire aussi