dépêche

 - 

L'Académie de médecine préconise le port du masque "alternatif" pour tous contre le coronavirus

PARIS, 3 avril 2020 (APMnews) - L'académie nationale de médecine demande aux autorités qu'elles rendent le port du masque obligatoire pour l'ensemble de la population pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 et qu'elles donnent des indications pratiques pour la fabrication de masque "grand public" ou "alternatif", vendredi dans un communiqué.
Pour l'académie de médecine, le port du masque par la population est "à la fois une mesure de prévention et un acte de civisme en situation d'épidémie de virus à tropisme respiratoire" et face à l'épidémie de Covid-19, cette mesure "a contribué à une réduction du taux de reproduction [du coronavirus] à Taïwan, Singapour et en Corée du Sud".
"Le port généralisé d'un masque par la population" constituerait "une addition logique" aux gestes barrières d'autant plus que "les personnes en période d'incubation ou en état de portable asymptomatique excrètent le virus" Sars-CoV-2.
Il s'agirait de masque "grand public" ou "alternatif" en raison de la pénurie actuelle de masques et de l'attribution en priorité des masques FFP2 et chirurgicaux aux établissements de santé, médico-sociaux et aux professionnels de santé libéraux.
L'académie demande aux autorités de rendre "obligatoire" le port de ces masques "pour les sorties en période de confinement" ainsi que dans le cadre de la levée du confinement, toujours avec le maintien des gestes barrières, pour qu'"elle soit la plus précoce et la moins risquée possible".
Elle recommande également que les autorités diffusent largement des "indications pratiques pour la fabrication de tels masques", renvoyant à deux vidéos.
L'une est diffusée par l'unité de techniques de l'ingénierie médicale et de la complexité (TIMC, CNRS/université de Grenoble) où le Pr Daniel Garin, ancien médecin du service de santé des armées, explique comment fabriquer "un masque de fortune" à partir d'un mouchoir en papier.
De nombreux échanges ont lieu sur les réseaux sociaux, notamment sur la fabrication de masques en tissu en particulier par des bénévoles pour les offrir à des professionnels de santé, note-t-on. L'Afnor a également diffusé en fin de semaine dernière un référentiel pour la fabrication en série ou artisanale de masques.
ld/ab/APMnews

[LD3Q87RTP]

A lire aussi