Une opération de maintenance est prévue Vendredi 19 Aout 2022 entre 13h15 et 13h45. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

dépêche

 - 

Covid-19: la campagne de vaccination ouverte aux personnes très vulnérables dès lundi

PARIS, 14 janvier 2021 (APMnews) - La vaccination contre le Covid-19 s'ouvre dès lundi à quelque 800.000 personnes souffrant de pathologies à haut risque, quel que soit leur âge, a annoncé le ministre des solidarités et de la santé Olivier Véran, jeudi, lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement sur l''épidémie.
Cette décision, prise "sur avis de la Haute autorité de santé [HAS] et du professeur Alain Fischer [cf dépêche du 14/01/2021 à 08:23]", président du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, concerne des personnes '"atteintes de maladies particulièrement graves qui les rendent très vulnérables", a expliqué le ministre.
La liste des pathologies a été communiquée jeudi soir par le ministère, il s'agit des patients:
  • atteints de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie
  • atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés
  • transplantés d’organes solides
  • transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques
  • atteints de polypathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes
  • atteints de certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection
  • atteints de trisomie 21 (cf dépêche du 21/12/2020 à 08:27).
"Il leur faudra consulter leur médecin traitant qui fera l'ordonnance", a précisé Olivier Véran lors de la conférence.
Dans un communiqué diffusé jeudi soir, la secrétaire d’Etat auprès du premier ministre chargée du handicap, Sophie Cluzel, a encouragé les personnes atteintes de trisomie 21 à se faire vacciner "étant donné le niveau de risque identifié".
Avec les personnes âgées de 75 ans et plus, ce sont 6,4 millions de personnes qui seront ainsi appelées à se faire vacciner à partir de lundi.
"Cela va nécessairement prendre plusieurs semaines, tout le monde ne pourra pas trouver un rendez-vous immédiatement", a prévenu le premier ministre, Jean Castex, lors de la conférence de presse. "Il y aura de nombreux centres tout de suite, mais nous dépendons de l'arrivée des vaccins, qui elle-même dépend du rythme de production des laboratoires", a-t-il expliqué.
Conférence de presse gouvernementale sur le Covid-19 du 14 janvier 2021
Conférence de presse gouvernementale sur le Covid-19 du 14 janvier 2021
"Plus de 700 centres" de vaccination seront ouverts. Il sera possible de prendre rendez-vous à partir de vendredi à 8 heures par trois moyens, a détaillé Olivier Véran: soit en contactant directement le centre de vaccination, moyen que le ministre "recommande chaleureusement", soit en ligne sur le site www.sante.fr, soit en appelant un nouveau numéro de téléphone vert créé pour l'occasion, le 0800 009 110.
Cette ligne, ouverte tous les jours de 6h à 22h, "orientera vers les plateformes téléphoniques du centre de vaccination le plus proche de chez vous", a précisé le ministre.
"Chaque centre sait de combien de doses de vaccins il dispose et combien il en disposera dans les quatre semaines à venir. Il sera en capacité de donner des rendez-vous pour les quatre semaines à venir", a-t-il assuré.
Les vaccinations se feront donc "progressivement au rythme des livraisons". Le premier ministre a assuré que l'objectif d'un million de vaccinations d'ici fin janvier sera atteint, grâce notamment à l'espacement d'une semaine supplémentaire l'échéance de la deuxième injection, et "parce que nous observons beaucoup moins de perte dans l'utilisation des doses reçues".
"Fin février, nous aurons assez de doses pour vacciner 2,5 millions de Français et, si certains vaccins dont nous espérons la validation étaient autorisés, nous pourrions disposer de 4 millions de vaccins", a fait savoir Olivier Véran. "Si cela prend du temps, soyez rassurés, vous serez vaccinés", a-t-il assuré.
Mercredi, 70.000 personnes ont été vaccinées, ce qui porte leur nombre à 318.000 au total, a aussi annoncé le ministre.
Olivier Véran a par ailleurs affirmé qu'il y avait de "bonnes raisons d'espérer" que les vaccins développés par Pfizer/BioNTech et Moderna permettent de réduire la transmission du virus et soient efficaces contre ses variants identifiés au Royaume-Uni et en Afrique du Sud.
Pour maîtriser la circulation de ces variants, le gouvernement compte également sur la généralisation du couvre-feu à partir de 18 heures dans toute la France métropolitaine à partir de samedi (cf dépêche du 14/01/2021 à 20:49).
mjl/vl/APMnews polsan-une

[MJL8QMXRER]

A lire aussi