dépêche

 - 

Allergan aurait approché Salix pour contrer l'OPA hostile de Valeant (presse)

NEW YORK, 20 août 2014 (APM) - Le groupe américain Allergan s'est rapproché de son compatriote Salix Pharmaceuticals et d'au moins une autre entreprise en vue d'une éventuelle fusion qui lui permettrait de contrer l'offre publique d'achat (OPA) hostile de Valeant, a rapporté mardi le Wall Street Journal citant des sources proches du dossier.
Rien ne permet de dire à quel stade se trouvent les discussions mais Allergan pourrait conclure un accord dès septembre, ont indiqué ces mêmes sources. Allergan et Salix n'ont pas confirmé l'ouverture de discussions.
Salix, qui souhaite fusionner avec la filiale irlandaise de la société italienne Cosmo Pharma (cf dépêche du 09/07/2014 à 19:45) afin de bénéficier d'une fiscalité plus avantageuse, a vu mardi son titre bondir de 15% à 160,80 dollars en fin de séance à la Bourse de New York.
L'entreprise basée à Raleigh (Caroline du Nord) est spécialisée en gastro-entérologie, en hépatologie et dans la chirurgie du côlon, rappelle-t-on. Elle a généré plus de 766 millions de dollars de chiffre d'affaires depuis le début de l'année.
Le groupe canadien Valeant cherche depuis avril à acquérir Allergan mais la direction a jusqu'ici repoussé toutes ses avances (cf dépêche du 22/04/2014 à 14:20). Il a lancé en juin une OPA hostile avec le soutien du fonds d'investissement Pershing Square, premier actionnaire de sa cible avec 9,7% du capital.
Ne parvenant pas à séduire les actionnaires d'Allergan, Valeant a indiqué vendredi qu'il avait décidé de prolonger jusqu'au 31 décembre son offre, alors qu'elle devait expirer vendredi (cf dépêche du 18/08/2014 à 18:52).
Le laboratoire canadien propose 72 dollars et 0,83 action Valeant par action Allergan dans une opération valorisée à 49 milliards de dollars, sur la base du cours de clôture du titre Valeant mardi soir à New York.
Des sources avaient indiqué fin avril à Reuters qu'Allergan, déjà pour contrer Valeant, avait cherché à mettre la main sur Shire, qui a rejeté son offre et préférer fusionner avec AbbVie (cf dépêche du 18/07/2014 à 12:31).
/rtrs/mcr/gb/ab/APM

[CMRHK002]

A lire aussi