dépêche

 - 

Actavis met la main sur Allergan pour 66 milliards de dollars, au détriment de Valeant

DUBLIN, IRVINE (Californie), 17 novembre 2014 (APM) - Le groupe américain basé en Irlande Actavis va mettre la main sur son compatriote Allergan pour 66 milliards de dollars en numéraire et en actions, mettant un terme à l'initiative hostile du canadien Valeant, ont annoncé lundi les deux groupes dans un communiqué commun.
Actavis propose 129,22 dollars en cash et 0,3683 action Actavis par action Allergan, soit environ 219 dollars par titre au total (sur la base du cours de clôture d'Actavis vendredi soir à la Bourse de New York). Cela représente une prime de 3,5% par rapport à la clôture de l'action Allergan vendredi soir.
Allergan fait depuis avril l'objet d'une offre publique d'achat (OPA) non sollicitée de la part de Valeant, soutenue par son principal actionnaire, le fonds d'investissement Pershing Square.
Il a rejeté toutes ses offres et refusé toutes discussions, signant l'ouverture d'un affrontement à coups de communiqués, de présentations vidéo et de procédures judiciaires, Valeant dénonçant les coûts trop élevés de sa cible et Allergan lui reprochant son "business model" uniquement basé sur les acquisitions.
Valeant proposait 180 dollars par action, soit 54 milliards de dollars mais il s'est dit prêt fin octobre à relever son offre en numéraire et en actions jusqu'à 200 dollars par action, ce qui aurait valorisé Allergan à 59 milliards de dollars (cf dépêche du 27/10/2014 à 16:33).
Dans un communiqué, le groupe canadien a déclaré qu'il ne pouvait justifier auprès de ses actionnaires de mettre 219 dollars par action ou plus sur la table pour acquérir Allergan.
L'opération Actavis-Allergan, qui devra être bouclée au deuxième trimestre 2015, doit donner naissance à l'un des 10 premiers groupes pharmaceutiques au monde, avec un chiffre d'affaires de 23 milliards de dollars pro forma en 2015 et une croissance organique annuelle de ses ventes et de ses bénéfices d'au moins 10% à long terme.
Elle doit également avoir un impact bénéfique à deux chiffres sur le résultat par action hors éléments exceptionnels d'Actavis au bout d'un an. Des synergies de coûts d'au moins 1,8 milliard de dollars sont attendues, en plus des 475 millions découlant du programme de restructuration d'Allergan (cf dépêche du 21/07/2014 à 18:17).
La transaction a été approuvée à l'unanimité par les conseils d'administration des deux sociétés. La nouvelle entité sera pilotée par le directeur général d'Actavis, Brent Saunders, et par son président exécutif, Paul Bisaro. Deux membres du conseil d'administration d'Allergan intégreront le conseil d'Actavis.
Avec Allergan, Actavis compte augmenter sa présence à l'international (il est jusqu'ici essentiellement présent en Amérique du Nord, note-t-on) et se renforcer dans l'ophtalmologie, la dermatologie et les neurosciences, trois aires thérapeutiques qui devraient générer plus de 3 milliards de dollars chacune en 2015.
Spécialisé dans les génériques, la gastro-entérologie et la santé de la femme, il met la main sur le produit vedette d'Allergan, la toxine botulique Botox*, dont les ventes ont progressé de 12% à 1,98 milliard de dollars en 2013.
Il acquiert également l'anti-VEGF Darpin* (abicipar pégol), qui doit rentrer en phase III dans le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) néovasculaire au deuxième trimestre 2015 (cf dépêche du 30/06/2014 à 15:54).
Actavis est né de l'acquisition par le génériqueur américain Watson de son homologue européen Actavis (cf dépêche du 26/04/2012 à 09:38) dont il a ensuite repris le nom. La nouvelle entité a acquis en 2013 Warner Chilcott pour 8,8 milliards de dollars (cf dépêche du 21/05/2013 à 09:54) puis Forest pour 25 milliards depuis le 1er juillet 2014 (cf dépêche du 18/02/2014 à 14:35).
Le titre Allergan progressait de 6,8% à 212,24 dollars lundi en début de séance à la Bourse de New York et l'action Actavis 3,7% à 252,90 dollars. Le titre Valeant augmentait de 1,3% à 135,90 dollars au même moment.
/gb/ab/APM

[GBRKH002]

A lire aussi