dépêche

 - 

Shire dépense 300 millions de dollars pour se renforcer en ophtalmologie

LEXINGTON (Massachusetts), 3 août 2015 (APM) - Le groupe britannique Shire a annoncé lundi dans un communiqué qu'il allait mettre la main sur la société américaine non cotée Foresight Biotherapeutics dans une opération de 300 millions de dollars en numéraire qui lui permet de se renforcer en ophtalmologie.
Avec cette transaction, Shire acquiert les droits mondiaux du composé FST-100 (povidone iodée + déxaméthasone en gouttes) dont il espère qu'il pourra être le premier médicament homologué à la fois dans les formes virales et bactériennes de la conjonctivite.
Selon le britannique, des résultats prometteurs ont été obtenus en phase II dans la conjonctivite virale, la forme plus commune. Des discussions ont en conséquence eu lieu aux Etats-Unis pour le lancement d'une phase III.
Shire va prendre en charge la suite du développement du produit et compte aussi l'étudier en phase III dans la forme bactérienne.
Quelque 6 millions de cas de conjonctivites sont recensés chaque année aux Etats-Unis et environ 5,4 millions en Europe. La moitié d'entre elles sont d'origine virale.
"Ce produit va amener un nouvel horizon de traitement pour la conjonctivite. C'est une vraie percée", a commenté le directeur général de Shire, Flemming Ornskov, auprès du Wall Street Journal, qui a rapporté l'information lundi matin.
Le FST-100 pourrait être lancé en 2019, a ajouté le dirigeant.
Pour lui, ce composé vient compléter le projet le plus avancé de Shire en ophtalmologie, l'inhibiteur de l'intégrine lifitegrast. Le groupe attend d'ici octobre un retour sur une demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) déposée aux Etats-Unis dans le traitement des signes et symptômes de la sécheresse oculaire chez l'adulte (cf dépêche du 09/04/2015 à 20:05).
Shire a récemment procédé à plusieurs acquisitions afin de se renforcer dans les maladies rares, son domaine de prédilection, et d'explorer de nouvelles aires thérapeutiques comme l'ophtalmologie. Cette stratégie doit notamment lui permettre d'atteindre des ventes de médicaments de 10 milliards de dollars à l'horizon 2020, contre 5,83 milliards en 2014.
Après l'échec de sa reprise par AbbVie en 2014, il a bouclé en février 2015 l'acquisition de la société spécialisée dans les maladies rares NPS Pharma pour 5,2 milliards de dollars (cf dépêche du 12/01/2015 à 10:43). Il envisagerait par ailleurs de déposer une offre sur le suisse Actelion pour 12 milliards de livres (17 milliards d'euros) (cf dépêche du 08/06/2015 à 09:59).
Le titre Shire progressait de 0,5% à 57,13 livres lundi en début d'après-midi à la Bourse de Londres.
/gb/ab/APM

[GB4NSI2S5]

A lire aussi