dépêche

 - 

Le vaccin contre le zona de GSK efficace à 90% en phase III chez les plus de 70 ans

LONDRES, 27 octobre 2015 (APM) - Le vaccin contre le zona Shingrix* développé par GlaxoSmithKline (GSK) s'est montré efficace à 90% pour éviter des cas de zona chez les plus 70 ans dans l'étude de phase III ZOE-70 dont les résultats ont été diffusés mardi par l'industriel.
Dans l'essai de phase III ZOE-50 ("Zoster efficacy study un adults 50 years of age or older") mené contre placebo chez plus de 16.000 personnes de plus de 50 ans, Shingrix* s'était montré efficace à 97% pour prévenir le zona (cf dépêche du 28/04/2015 à 17:39).
A la différence du vaccin commercialisé en France Zostavax* (Merck & Co), Shingrix* est un vaccin recombinant donc potentiellement utilisable chez les immunodéprimés. Il contient l'antigène viral gE et l'adjuvant AS01b destiné à stimuler la réponse immunitaire contre gE.
L'essai randomisé de phase III multicentrique ZOE-70 a testé contre placebo l'efficacité du vaccin auprès de 14.800 personnes âgées de 70 ans et plus au moment de l'injection intramusculaire. Deux doses intramusculaires de vaccin ont été administrées à deux mois d'intervalle. L'essai a débuté en 2010.
Les résultats indiquent que Shingrix* a permis de prévenir 90% des cas de zona dans les trois à cinq ans suivant son administration par rapport au placebo.
Selon l'analyse poolée des essais ZOE-50 et ZOE-70, Shingrix* réduit le risque de douleurs post-zoostériennes de 89%.
Les données de sécurité sont en cours d'analyse, rapporte le laboratoire. Celles recueillies dans les précédents essais montrent que, dans les sept jours suivant la vaccination, étaient répertoriés des réactions locales (douleurs, rougeurs, gonflements) et des symptômes systémiques (douleurs musculaires, fatigue et maux de tête).
GSK prévoit le dépôt d'une demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) européenne au premier semestre 2016.
Depuis juin, Zostavax* est remboursé à 30% en France chez les personnes âgées de 65 à 74 ans révolus selon un schéma à une dose. Pour les personnes âgées de 75 à 79 ans révolus, la prise en charge ou le remboursement est assuré jusqu'au 28 février 2017. Zostavax* a obtenu un prix public TTC de 127,24 euros pour une seringue préremplie (cf dépêche du 10/06/2015 à 12:10). L'efficacité de ce vaccin décline avec l'âge passant de 70% chez les 50-59 ans à 38% chez les plus de 70 ans, rappelle-t-on.
/vib/ab/APM

[VIB0NWVQMU]

A lire aussi