dépêche

 - 

PLFSS 2020: le montant de l'Ondam fixé à 205,3 milliards d'euros

PARIS, 30 septembre 2019 (APMnews) - L'objectif national des dépenses d'assurance maladie (Ondam) pour 2020 est fixé à 205,3 milliards d'euros (Md€) dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS), en progression de 2,3% par rapport à 2019, selon le dossier de presse diffusé lundi par les ministères chargés de la sécurité sociale.
Le gouvernement, qui a présenté les grandes lignes du PLFSS aux membres de la commission des comptes de la sécurité sociale (CCSS) dans la matinée, devrait pouvoir compter sur un Ondam 2019 sous-exécuté de 130 millions d'euros par rapport à l'objectif initial de 200,3 milliards d'euros (cf dépêche du 30/09/2019 à 05:00).
Répartition de l'Ondam 2020 par sous-objectifs
Objectif de dépenses pour 2019
Objectif de dépenses pour 2020
Taux de progression
Soins de ville
91,5 Md€
93,6 Md€
+2,4%
Etablissements de santé
82,7 Md€
84,2 Md€
+2,1%
Etablissements et services médico-sociaux
20,7 Md€
21,6 Md€
+2,8%
Fonds d'intervention régional (FIR)
3,5 Md€
3,5 Md€
+1%
Autres prises en charge (soins à l'étranger, établissements accueillant des personnes confrontées à des difficultés spécifiques, notamment en matière d'addictologie)
1,9 Md€
2,4 Md€
+5,2%
Total
200,3 Md€
205,3 Md€
+2,3%
L'année 2020 doit marquer un retour à l'objectif de 2,3% prévu en moyenne sur le quinquennat, inscrit dans la loi de programmation des finances publiques pour 2018-2022, après une année de relèvement de l'objectif à 2,5% pour financer une partie des mesures de la stratégie de transformation du système de santé "Ma santé 2022".
Limiter la progression des dépenses à 2,3%, alors que leur évolution tendancielle est estimée à 4,4%, nécessite la réalisation de près de 4,2 milliards d'euros d'économies en 2020 (cf dépêche du 30/09/2019 à 11:32).
L'objectif du gouvernement est de contenir le déficit de la branche maladie du régime général à 3 milliards d'euros en 2019 et en 2020, après 700 millions d'euros en 2018 (cf dépêche du 30/09/2019 à 11:30).
Parallèlement, le déficit du régime général de sécurité sociale combiné au Fonds de solidarité vieillesse (FSV) devrait se creuser à nouveau en 2019, à 5,4 milliards d'euros et se stabiliser à 5,1 milliards en 2020, alors qu'il n'était plus que de 1,2 milliard en 2018.
Cette dégradation s'explique notamment par le choix de l'exécutif de ne pas compenser les mesures issues de la loi portant mesures d'urgence économique et sociale (MUES) votée fin 2018 en réponse au mouvement des Gilets jaunes.
Le PLFSS pour 2020 doit être présenté mercredi 9 octobre en conseil des ministres.
vg/nc/APMnews

[VG9PYM3A0]

A lire aussi