dépêche

 - 

De nouveaux transferts de patients ont eu lieu ce week-end

PARIS, 6 avril 2020 (APMnews) - De nouveaux transferts de patients atteints du Covid-19 ont eu lieu d'une région à une autre au cours du week-end ou en début de semaine, ont annoncé plusieurs agences régionales de santé (ARS) dans des communiqués.
Auvergne-Rhône-Alpes a accueilli 20 patients en réanimation en provenance d’Ile-de-France. "L’opération a eu lieu vendredi et samedi", a annoncé dimanche l'ARS que dirige Jean-Yves Grall.
Ces patients ont été répartis entre 5 villes: 13 à Clermont-Ferrand, 2 à Moulins, 2 à Montluçon, 2 à Vichy et 1 à Aurillac (Cantal).
"Comme pour les 42 transferts de Bourgogne-Franche-Comté le week-end dernier, les établissements de ces 3 départements (Puy-de-Dôme, Allier et Cantal) ont été privilégiés en fonction du taux d’occupation actuel des lits de réanimation dans la région", explique l'ARS qui assure qu'elle reste "vigilante sur l’évolution de la situation épidémiologique dans les territoires de la région et sur les capacités hospitalières en soins de réanimation".
Une nouvelle opération d’évacuation sanitaire de patients d'Ile-de-France s’est également déroulée ce dimanche vers la Bretagne. "Après l'accueil, le 25 mars, de 6 patients du Haut-Rhin et, le 1er avril, de 36 patients d’Ile-de-France, 41 patients franciliens ont été transférés en Bretagne ce jour", a annoncé l'ARS Bretagne dans un communiqué dimanche.
Deux trains sanitaires ont été mobilisés pour réaliser le transfert de 41 patients hospitalisés en réanimation, depuis les établissements de la région Ile-de-France. Le premier train a assuré le transport de 20 patients à destination des centres hospitaliers de Vannes, de Lorient et de Quimper. Le second train a assuré le transfert de 21 patients, répartis entre le CHU de Rennes, les centres hospitaliers (CH) de Saint-Malo et de Morlaix, le CHU de Brest et l’hôpital d’instruction des armées (HIA) Clermont-Tonnerre de Brest.

Plus de 300 patients du Grand Est transférés vers d'autres régions ou pays

Dans le Grand Est, l'ARS a indiqué dimanche dans un communiqué que 12 transferts avaient été réalisés vers Toulouse et vers l'Allemagne durant le week-end et que 2 patients hospitalisés en Allemagne étaient sortis de réanimation et avaient pu être rapatriés vers le Groupe hospitalier de la région de Mulhouse et Sud-Alsace (GHRMSA) et vers les Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS), d'où ils avaient été transférés.
"Au total, au 4 avril [dimanche], 305 patients ont été transférés vers d’autres régions de France (Sud de la France, Nouvelle-Aquitaine, Pays de la Loire, Bretagne, Occitanie) ou vers les pays voisins (Allemagne, Suisse, Luxembourg, Autriche)", a rappelé l'agence.

Près de 40 patients transférés en Occitanie

En Occitanie, 36 patients en réanimation doivent être au total transférés depuis le Grand Est vers des établissements publics et privés de la région.
Dix-huit premiers patients ont été déplacés depuis le Grand Est, entre le 1er et le 3 avril, vers l’agglomération toulousaine, Montauban et Cahors (cf dépêche du 01/04/2020 à 17:18).
Ce week-end et lundi, 18 autres patients ont été transférés (ou sont en cours de transfert). La première vague a eu lieu samedi avec 6 patients installés dans le Gard: au CHU de Nîmes (4 patients), à l’hôpital privé Les Franciscaines (1) et au CH d’Alès (1).
Dimanche, 12 patients ont été accueillis dans l'Ouest de la région: 2 dans des cliniques de l’agglomération toulousaine (clinique d’Occitanie et clinique des Cèdres), 1 au CH de Montauban, 1 à la clinique du Pont de Chaume à Montauban, 1 au CH de Cahors et 1 au CH de Tarbes.
Lundi, 6 patients doivent être pris en charge dans des établissements de Montpellier mais "les modalités opérationnelles de ces transferts sont en préparation", a indiqué dimanche soir l'ARS.
san-gl-syl/nc/APMnews

[SAN7Q8CQCO]

A lire aussi