dépêche

 - 

Covid-19: le cap des 20.000 décès dépassé en France (DGS)

PARIS, 20 avril 2020 (APMnews) - Le nombre de décès total du Covid-19 a atteint les 20.265 lundi en France, soit 547 de plus en 24 heures, a annoncé le directeur général de la santé (DGS), Jérôme Salomon, lors d'une conférence de presse lundi soir.
Depuis le début de l'épidémie, 12.513 décès en milieu hospitalier sont à déplorer et 7.752 décès survenus en établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS), dont l'essentiel dans des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), portant le total à 20.265, a-t-il annoncé. La DGS avait indiqué que dimanche, 19.718 décès étaient imputés au Covid-19 (cf dépêche du 19/04/2020 à 21:24).
Parlant d'un "cap symbolique et particulièrement douloureux", Jérôme Salomon a qualifié cette épidémie de "très meurtrière". Elle a tué plus que "la plus sévère" et "la plus longue" épidémie de grippe qui a enregistré "14.000 morts au maximum" (cf dépêche du 18/04/2018 à 16:19). L'épidémie de Covid-19 "a tué davantage que la canicule de l'été 2003" et ses "19.000 décès", a-t-il asséné le ton grave.
Il s'est néanmoins voulu rassurant sur le taux R0 de transmission du coronavirus -capacité d'une personne à contaminer d'autres personnes-. Il a souligné que celui-ci est passé de 3 "avant le confinement", à un nombre "inférieur à 1" aujourd'hui.
Depuis le début de l'épidémie, le nombre total de cas confirmés d'infections par le Sars-CoV-2 atteint les 114.657 personnes, a également chiffré Jérôme Salomon.
La surveillance hospitalière issue de 1.291 établissements de santé publics et privés a relevé 30.584 personnes toujours hospitalisées pour infection par le Sars-CoV-2, soit 1.465 nouvelles prises en charge en 24 heures. Jérôme Salomon a noté un nouveau solde négatif du nombre de patients hospitalisés (-26) en tenant compte des sorties, mais a souligné la faiblesse de ce solde, évoquant "un très haut plateau" et "une décrue très lente". Une baisse du nombre de personnes hospitalisées est constatée quotidiennement depuis mercredi, note-t-on (cf dépêche du 15/04/2020 à 21:36).
Parmi les personnes hospitalisées, 5.863 patients dans un état grave sont actuellement pris en charge dans les services de réanimation. Si 208 nouveaux malades ont été intégrés dans ces services en 24 heures, "le solde reste négatif, depuis 12 jours", avec "61 patients en moins en réanimation sur tout le territoire national". Il ajouté que la tension "diminue de manière inégale" sur le territoire, faisant valoir la nécessité de "poursuivre tous les efforts". Le pic avait été atteint mercredi 8 avril avec 7.148 patients en réanimation (cf dépêche du 08/04/2020 à 21:02).
Par ailleurs, 37.468 patients hospitalisés (+831 en 24 heures) ont pu rentrer guéris à leur domicile. Au total, 81.000 malades ont bénéficié d'une prise en charge en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie, a-t-il détaillé.
En outre-mer, Jérôme Salomon a mentionné un "bilan en baisse" avec 108 patients hospitalisés, dont 34 patients en réanimation et 27 décès en milieu hospitalier.
Dans les 5.741 établissements sociaux et médico-sociaux ayant déclaré des cas, 64.394 cas sont confirmés ou possibles, dont 23.668 confirmés par tests PCR.
Plus de 450.000 tests PCR ont été réalisés depuis le début de l'épidémie, en milieu hospitalier, selon un bilan daté d'il y a quelques jours", a-t-il exposé.

Activité lourde, programmée, médicale et chirurgicale: "il faut que les hôpitaux se réorganisent"

Questionné sur les laboratoires de biologie médicale commençant à proposer des tests sérologiques, Jérôme Salomon a fait part d'une "grande prudence" à ce sujet: "L'immunité collective est faible (cf dépêche du 14/04/2020 à 21:31). Il y a des enjeux de qualité de ces tests" et une prise de temps "nécessaire" pour "qualifier ces tests, s'assurer de leur fiabilité, de leur sensibilité et de leur spécificité". Et d'ajouter: "Surtout, ce n'est pas l'urgence. L'urgence est de gérer l'épidémie, de connaître tous les porteurs du virus et donc il faut privilégier les tests virologiques aujourd'hui".
Interrogé par APMnews sur le pourcentage de population devant installer l'application de traçage StopCovid (cf dépêche du 19/04/2020 à 20:10) pour que celle-ci soit efficace, Jérôme Salomon a répondu que la DGS n'a "pas d'analyse de ce type". "Si on veut un dispositif efficace, fonctionnel lorsqu'il n'y aura plus de mesures de confinement, il faut qu'on soit capable de tester, d'isoler, de repérer. [...] L'idée est qu’on sache très vite qu'une personne est porteuse, qu'on connaisse très vite tous ses contacts à risque, qu'on puisse les identifier, les surveiller, les tester, [...] pour casser très rapidement les chaînes de transmission".
"Il faut que les hôpitaux se réorganisent pour tout ce qui est activité lourde, programmée, médicale et chirurgicale", a-t-il également lancé, répondant à une autre question d'APMnews sur d'éventuelles directives à venir à ce sujet.
Le DGS a par ailleurs réitéré son appel à ne pas renoncer aux soins (cf dépêche du 17/04/2020 à 22:24), affirmant que "les professionnels de santé y sont prêts". Il a également fait valoir la nécessité de "respecter le calendrier vaccinal pour que la protection des tout petits soit efficace", rappelant qu'aujourd'hui "débute la semaine européenne de la vaccination".

La barre des 100.000 morts dépassée en Europe

L'épidémie touche 185 pays dans le monde, a rappelé le DGS. 2,425 millions de personnes ont été atteintes par la maladie. 166.500 en sont décédées, 636.000 en sont guéries.
Il a rappelé que les Etats-Unis sont le pays le plus touché au monde avec 760.000 cas et 40.700 décès.
"La pandémie reste toujours très active et le bilan s'alourdit de jour en jour", a-t-il expliqué.
Le Vieux continent reste fortement touché avec 1 million de cas. "Ce soir, nous passons la barre des 100.000 morts en Europe", a ajouté Jérôme Salomon. Il a rappelé que 170 malades ont pu être pris en charge grâce à la solidarité européenne.
Dans le détail, l'Espagne enregistre plus de 200.000 cas avec près de 21.000 décès. L'Italie connaît plus de 179.000 personnes touchées et plus de 23.600 décès. La Belgique recense 40.000 cas et 5.800 décès. Le DGS a précisé que c'était un des pays les plus touchés. Le Royaume-Uni compte 121.000 cas et 16.000 décès.
jyp-cp/sl/APMnews polsan-une

[JYP5Q93B5A]

A lire aussi