dépêche

 - 

Intérêt de l'administration d'une bactérie intestinale dans le psoriasis

LUGANO (Suisse), 29 octobre 2020 (APMnews) - L'administration de la bactérie intestinale Prevotella histicola a donné de premiers résultats cliniques encourageants dans le traitement du psoriasis, selon des résultats d'une étude de phase Ib présentés en session orale jeudi du congrès virtuel de l'European Academy of Dermatology and Venereology (EADV).
Ces données suggèrent qu'il est possible de traiter l'inflammation systémique dans le psoriasis par l'ingestion d'une souche de bactérie commensale non vivante et ouvrent la voie à une nouvelle classe thérapeutique potentielle, se réjouit la société savante dans un communiqué.
Il s'agit d'une préparation à base d'une souche non vivante de P. histicola, isolée de l'intestin grêle d'un donneur (au niveau du duodénum précisément), que développe la biotech américaine Evelo Biosciences. L'intestin grêle joue un rôle central dans la régulation des systèmes immunitaire, métabolique et neurologique, indique-t-elle.
Il a été montré que des souches bactériennes spécifiques présentes dans l'intestin interagissent avec le système immunitaire et peuvent moduler l'inflammation. La préparation EDP1815 a montré des propriétés anti-inflammatoires sur des cellules immunitaires humaines in vitro ainsi que dans divers modèles animaux in vivo, notamment de psoriasis. Il apparaît qu'elle agit en supprimant plusieurs cytokines pro-inflammatoires, comme le TNF, l'IL-6 et l'IL-17, a rapporté le Dr Douglas Maslin d'Evelo Biosciences en session orale.
L'EDP1815 agit sur un réseau de connexions entre l'intestin grêle et le reste du corps et exerce ses effets thérapeutiques sans absorption systémique: les cellules épithéliales et dendritiques présentes dans la muqueuse de l'intestin grêle prélèvent en continu le contenu de la lumière de l'intestin et modulent ainsi l'inflammation par l'intermédiaire des cytokines et des lymphocytes T.
C'est un médicament topique, qui agit uniquement au niveau de l'intestin grêle, a considéré le Dr Maslin. Il est développé sous forme de poudre sèche.
Dans cette étude de phase Ib, l'EDP1815 a été évalué dans deux cohortes de volontaires sains ainsi que dans deux autres, de 12 et 18 patients avec un psoriasis léger à modéré, à la dose de respectivement de 1,6x1011 cellules et à 8x1011 cellules, sous la forme de deux gélules en une prise par jour pendant 28 jours, avec un suivi total à 42 jours.
L'EDP1815 a été globalement bien toléré et aucun effet indésirable grave n'a été observé. Aucun patient n'a eu besoin d'une réduction de dose ou d'un arrêt du traitement. Les cultures et analyses biologiques ont confirmé l'absence d'exposition systémique à l'EDP1815. La préparation n'était plus présente non plus dans le système digestif après la fin du traitement.
A 28 jours, une réduction de 16% du score de sévérité et d'étendue des lésions PASI a été observée avec l'EDP1815, contre 1% dans le groupe placebo. A 42 jours de suivi et à 14 jours après l'arrêt du traitement, l'amélioration était de 21% pour la dose élevée, mais de 10% avec la dose faible, contre 3% avec le placebo.
La moitié des patients traités par l'EDP1815 avaient obtenu une amélioration d'au moins 25% du score PASI (PASI25) à 42 jours de suivi, contre 10% avec le placebo.
Le chercheur n'a pas présenté d'analyses statistiques de ces données.
La réduction du score de sévérité des lésions (LSS) à 28 jours était de 15% pour la forte dose et de 23% pour la faible dose, contre un gain de 1% dans le groupe placebo. A 42 jours de suivi, l'amélioration s'est poursuivie, de 24% pour la forte dose, mais pas dans la faible dose (+9%) ni dans le groupe placebo (7%).
Sur la base de ces résultats positifs de preuve de concept, une étude de phase II est en cours aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Pologne, évaluant trois dosages d'EDP1815 auprès de 225 patients pendant 16 semaines, a indiqué le Dr Maslin. Une autre étude de phase Ib est en cours dans la dermatite atopique.
Sur le site internet d'Evelo Biosciences, il apparaît que la société évalue également sa préparation dans le Covid-19, note-t-on.
ld/ab/APMnews

[LD9QIX62O]

A lire aussi