dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 3 novembre 2020 (APMnews) - L'envolée du nombre de patients Covid+ hospitalisés dans les hôpitaux français s'est poursuivie au cours des 7 derniers jours, le nombre de patients en réanimation se rapprochant désormais des 4.000 et plusieurs transferts de patients entre certaines régions s'étant poursuivis.
Alors qu'au mardi 27 octobre, la France (métropole et outre-mer) comptait 18.978 patients Covid hospitalisés dont 2.918 en réanimation (cf dépêche du 28/10/2020 à 13:40), au 2 novembre, le nombre de patients hospitalisés a atteint les 25.143 dont 3.730 en réanimation, d'après les chiffres publiés sur le site Gouvernement.fr.
Le nombre de décès à l'hôpital s'élève désormais à 25.784 (pour un cumul de 37.435) et le nombre de retours à domicile à 119.104.
Le taux d'incidence moyen s'élève désormais à 431 pour 100.000 habitants.

Ile-de-France: près de 1.000 patients en réanimation

La région parisienne comptait lundi 5.686 patients Covid hospitalisés, soit plus de 1.000 par rapport à mardi 27 octobre.
Le nombre de patients Covid en réanimation a également continué à croître fortement, à 961 (+125 en 6 jours). Le nombre cumulé de retours à domicile est de 40.613. Le nombre de décès à l'hôpital s'élève à 9.116.
Dans la région, Paris enregistre toujours le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (1.244) et en réanimation (264). Suivent le Val-de-Marne (respectivement 824 et 111), les Hauts-de-Seine (767 et 155) et la Seine-Saint-Denis (724 et 94).
Le taux d'incidence dans la région a augmenté pour passer à 461,2 pour 100.000 habitants, selon les chiffres de Santé publique France (SPF) disponibles à lundi (sur 6 jours). Il a atteint respectivement 519,3 et 530,5 cas pour 100.000 habitants à Paris et dans le Val-d’Oise.

Auvergne-Rhône-Alpes: le nombre de patients hospitalisés se rapproche de celui de l'Ile-de-France

Auvergne-Rhône-Alpes est désormais proche de l'Ile-de-France avec 5.311 patients Covid hospitalisés dont 641 en réanimation (contre respectivement 3.951 et 496 au 27 octobre).
Le nombre de décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie est de 2.851 et le nombre de retours à domicile de 13.361.
Le département du Rhône enregistre toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés avec 1.503. Il est suivi de la Loire (807), de l'Isère (791), de la Haute-Savoie (400), du Puy-de-Dôme (318), de la Savoie (314), de l'Ain (298), de la Drôme (290), de l'Allier (215), de l'Ardèche (174), de la Haute-Loire (150) et du Cantal (51).
Au 30 octobre, la Loire connaissait toujours le taux d'incidence sur 7 jours glissants le plus élevé de France avec un taux de plus de 1.000/100.000 habitants, la métropole de Saint-Etienne étant elle-même à une incidence de 1.158/100.000 au 25 octobre.
La Haute-Loire enregistrait un taux de 937/100.000, le Rhône un taux de 827, la Haute-Savoie de 897, la Savoie de 850 et l'Ain de 800. Hormis l'Allier et le Cantal, tous les autres départements ont un taux d'incidence supérieur à 500.

Hauts-de-France: le Nord reste le plus touché, mais son taux d'incidence commence à baisser

Les Hauts-de-France comptaient lundi soir 2.637 patients hospitalisés pour Covid-19, contre 1.965 mardi 27 octobre, soit une hausse de 672 en 6 jours. Parmi eux, 428 sont en réanimation (+125).
La région compte 2.482 décès à l'hôpital liés au Covid-19 (+152) et 10.037 personnes sont rentrés à leur domicile.
Depuis septembre, le département du Nord est de loin le plus touché, puisqu'il concentre 1.556 hospitalisations (+394), dont 262 en réanimation (+62).
Viennent ensuite le Pas-de-Calais avec 516 patients hospitalisés dont 82 en réanimation (respectivement +153 et +32), l'Oise (225 et 34, soit +46 et +15), l'Aisne (175 et 26, +44 et +13) et la Somme (165 et 24, soit +35 et +3).
Du 24 au 30 octobre, le taux d'incidence dans la région était de 559,2/100.000 habitants, contre 589,1 lors de la semaine glissante précédente (du 23 au 29 octobre). Il atteint 752,3/100.000 habitants dans le Nord, où il est toutefois en baisse par rapport à la semaine glissante précédente (797,5/100.000 du 23 au 29 octobre).
Cette baisse s'observe en particulier dans la métropole lilloise, qui passe d'un taux 909.4/100.000 à 859,6 entre les deux mêmes semaines.

Paca: 500 cas supplémentaires en presque une semaine

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, il y avait lundi 2.617 patients Covid-19 hospitalisés, soit une hausse de 521 cas par rapport au mardi 27 octobre, dont 375 en réanimation (+69). Il y a eu 1.677 décès à l'hôpital de patients Covid (+199 par rapport au mardi 27 octobre) et 10.950 patients sont rentrés chez eux (+821).
Les Bouches-du-Rhône concentrent toujours plus de la moitié des hospitalisations avec 1.423 patients, soit une hausse de 203 cas par rapport au mardi 27 octobre, dont 230 en réanimation (+36). Viennent ensuite le Vaucluse (385 cas hospitalisés, +117), le Var (331, +132), les Alpes-Maritimes (282 cas hospitalisés, +40), les Hautes-Alpes (125, +7) et les Alpes-de-Haute-Provence (71, +27).
Le taux d'incidence de la région était de 452,8 pour 100.000 habitants du 24 au 30 octobre (contre 408,7 du 18 au 24 octobre). Le Vaucluse possède désormais le taux d'incidence le plus élevé de la région avec 641/100.000 habitants (contre 435,1 du 18 au 24 octobre). Il est suivi des Bouches-du-Rhône avec un taux de 492,5 du 24 au 30 octobre (contre 514,9 du 18 au 24 octobre), selon SPF.

Occitanie: près de 330 patients en réanimation

En Occitanie, il y avait lundi 1.669 patients hospitalisés, soit 366 supplémentaires par rapport au mardi 27 octobre, dont 326 en réanimation (+60). Le bilan depuis le début de la crise est de 984 décès, soit 142 de plus par rapport au mardi 27 octobre, et de 5.365 retours à domicile (+491).
Le département le plus touché est l'Hérault avec 369 hospitalisations (+55 par rapport au mardi 27 octobre) dont 82 en réanimation (+8). Viennent ensuite la Haute-Garonne avec 328 hospitalisations (+52), le Gard (279 hospitalisations, +54), le Tarn (125, +22 hospitalisations), le Tarn-et-Garonne (104, +30), l'Aveyron (104, +31), les Pyrénées-Orientales (94, +32), les Hautes-Pyrénées (73, +28), l'Aude (61, +13), la Lozère (55, +29), le Gers (29, +4) et l'Ariège (24, +5).
Le taux d'incidence dans la région était de 397,6 pour 100.000 habitants du 24 au 30 octobre (contre 369,7 du 18 au 24 octobre). Le Gard est le département ayant le plus fort taux d'incidence avec 585,5/100.000 du 18 au 24 octobre, devant l'Aveyron (492,9), selon SPF.

Grand Est: l'Alsace-Lorraine concentre encore la majorité des hospitalisations

Dans le Grand Est, 1.395 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 lundi (+514 patients en 6 jours), dont 184 patients en réanimation (+64 patients). Les départements d'Alsace-Lorraine concentrent le plus grand nombre de patients hospitalisés, avec le Bas-Rhin (339 patients), la Moselle (220 patients) et la Meurthe-et-Moselle (201 patients).
Le bilan de l’épidémie s’élève à 3.936 décès dans le Grand Est (88 décès en 7 jours), tandis que 14.700 patients sont revenus à domicile.
L'ARS comptabilisait lundi 544 clusters dans la région depuis mi-mai, dont 330 en cours d’investigation et 214 clôturés.
Le taux d’incidence a encore augmenté pour atteindre 405,5 cas pour 100.000 habitants (contre 311 cas il y a une semaine).

Nouvelle-Aquitaine: désormais plus de 1.200 personnes prises en charge à l'hôpital

En Nouvelle-Aquitaine, lundi, 1.209 personnes étaient prises en charge à l'hôpital pour Covid-19 (contre 827 il y a 6 jours), dont 170 en réanimation (+50 en 6 jours).
On constate une nouvelle fois une forte progression du nombre d'hospitalisations et de prises en charge en réanimation.
Au total, 714 décès ont été enregistrés à l'hôpital en Nouvelle-Aquitaine depuis le début de la crise. Le nombre de patients retournés à domicile a atteint les 3.770.
La Gironde enregistrait 305 hospitalisations (dont 63 prises en charge en réanimation), devant les Pyrénées-Atlantiques (236 hospitalisations, dont 22 en réanimation) et la Charente-Maritime (99 hospitalisations, dont 14 en réanimation).
Le taux d'incidence dans la région a été chiffré vendredi à 262,8/100.000 habitants, en hausse (214,8/100.000 il y a 6 jours). C'est dans les Pyrénées-Atlantiques qu'il est le plus important à 508,2/100.000.

Normandie: la barre des 1.000 hospitalisations bien franchie

En Normandie, où le taux d'incidence a grimpé à 314 cas pour 100.000 lundi (403 en Seine-Maritime), les hospitalisations ont progressé avec 1.097 personnes hospitalisées dont 133 en réanimation (+298 et +27 par rapport au 27 octobre).
La région enregistre 2.935 retours à domicile et 683 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+75).
La Seine-Maritime est le département le plus touché avec 577 hospitalisations dont 69 patients en réanimation. Suivent le Calvados (202 dont 44), l'Eure (149 dont 8), la Manche (103 dont 7) et l'Orne (66 dont 5).
L'ARS recensait vendredi 143 clusters en cours d'investigation dont 51 en Ehpad et 28 en établissements de santé.

La Bourgogne-Franche-Comté dépasse de nouveau les 1.000 hospitalisations

En Bourgogne-Franche-Comté, 1.070 patients étaient hospitalisés lundi en raison du Covid-19 (+384 patients en 6 jours), dont 141 patients en réanimation (+44 patients). Les départements les plus touchés sont la Saône-et-Loire (314 patients), la Côte-d’Or (178 patients) et le Jura (166 patients).
Depuis le début de l’épidémie, 5.050 patients sont revenus à domicile, tandis que 1.239 décès à l'hôpital sont à déplorer (+49 décès).
Dans un communiqué commun diffusé lundi soir, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté, le conseil régional, trois fédérations hospitalières du public et du privé (FHF, FHP, Fehap), 9 unions régionales des professionnels de santé et les conseils régionaux de 6 ordres ont appelé les usagers à "ne pas déprogrammer [eux-mêmes leurs] soins".
"Il ne faut en aucun cas que les patients prennent l’initiative de déprogrammer leurs soins eux-mêmes, au risque de mettre leur santé en danger", ont souligné les signataires, "la continuité des soins médicaux et paramédicaux est indispensable et ne peut être remise en cause que par un médecin qui évalue la situation de chaque patient".

Pays de la Loire: la réanimation a plus que doublé

En Pays de la Loire, où le taux d'incidence est de 300,4 cas/100.000 lundi (contre 290,9 vendredi), 785 patients sont hospitalisés dont 117 en réanimation (+191 et +48 en 6 jours).
La Loire-Atlantique enregistre le plus grand nombre de patients hospitalisés (275 dont 36 en réanimation), suivie du Maine-et-Loire (246 dont 51), de la Sarthe (137 dont 11), la Vendée (64 dont 10) et de la Mayenne (63 dont 9).
Sont recensés 3.329 retours à domicile et 633 décès survenus à l'hôpital (+49).

Centre-Val de Loire: la région atteint les 700 décès

Dans le Centre-Val de Loire, 719 patients hospitalisés étaient dénombrés lundi soir (+237 en 6 jours), dont 98 en réanimation (+19).
Au total, 700 patients régionaux sont décédés à l'hôpital (+43), et 3.085 sont rentrés chez eux.
Le Loiret reste le département le plus touché de la région, avec 201 patients hospitalisés (+60) dont 41 en réanimation (+3), devant l'Eure-et-Loir (198 hospitalisations, +74, dont 17 en réanimation, +1) et le Cher (120, +33, dont 7 en réanimation, +1). L'Indre-et-Loire compte 91 patients hospitalisés (+24) dont 20 en réanimation (+7). Le Loir-et-Cher et l'Indre comptent respectivement 61 et 48 patients hospitalisés (5 et 8 en réanimation).
La région enregistre un taux d'incidence de 329,3/100.000 habitants du 24 au 30 octobre, contre 363,9 lors de la semaine glissante précédente (du 23 au 29/10). Il est de 444,7/100.000 dans la métropole d'Orléans, en baisse par rapport aux 7 jours précédents (481,4 du 23 au 29/10).

Bretagne: plus de 500 hospitalisations

La Bretagne se rapproche du seuil de 200 pour le taux d'incidence à 191 cas pour 100.000 lundi (et 12,9% de positivité). Elle comptait 517 hospitalisations (+169) dont 79 patients en réanimation (+29).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 1.941 et le nombre de décès atteint 362 depuis début mars (+33).
L'Ille-et-Vilaine est le département avec le plus de patients hospitalisés: 229 (dont 26 en réanimation) puis le Morbihan avec 138 hospitalisations (dont 13 en réanimation). Le Finistère a presque doublé en moins d'une semaine à 92 (dont 31 comprenant des transferts d'Occitanie) et les Côtes-d'Armor augmentent toujours, à 58 (dont 9 en réanimation).
L'ARS mentionnait vendredi 98 clusters en cours d’investigation dont 39 en Ille-et-Vilaine, 16 dans le Morbihan, 19 dans le Finistère et 24 dans les Côtes-d'Armor, dont 10 en établissement de santé dans la région et 21 en Ehpad.

Corse: 35 patients supplémentaires hospitalisés en une semaine

En Corse, il y avait lundi 102 patients Covid hospitalisés (+35 depuis le 27 octobre), dont 15 en réanimation (+4). Le nombre cumulé de patients retournés à leur domicile est de 350. L’île recense 79 décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie.

Outre-mer

En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé lundi 144 hospitalisations, soit une baisse de 2 patients par rapport au 27 octobre, dont 17 en réanimation (stable). Il y a eu 143 décès, soit 7 supplémentaires par rapport au mardi 27 octobre, et 600 retours à domicile (+32).
Le taux d'incidence a légèrement augmenté, il était de 71,6 pour 100.000 habitants du 24 au 30 octobre (contre 69,3 du 18 au 24 octobre), d'après SPF.
La Martinique comptait lundi 76 patients Covid hospitalisés (+3 en 6 jours), dont 16 en réanimation (stable). L’île enregistrait 209 retours à domicile et 31 décès à l’hôpital.
La Guyane enregistrait lundi 23 patients hospitalisés, soit 4 de plus par rapport au mardi 27 octobre, dont 2 en réanimation (-1). Il y a eu 66 décès à l'hôpital (stable) et 1.804 retours à domicile (+14). Le taux d'incidence continue de baisser à 36,5 pour 100.000 habitants du 24 au 30 octobre (contre 50,6 du 18 au 24 octobre), d'après SPF.
L’île de La Réunion recensait 61 hospitalisations en raison du Covid-19 lundi (+13 patients en une semaine), dont 12 patients hospitalisés en réanimation (2 patients supplémentaires en 6 jours).
Depuis le début de l’épidémie, 494 patients hospitalisés sont revenus à domicile; le département déplore 33 décès liés au Covid-19 à l’hôpital (4 décès en 6 jours).
À Mayotte, 17 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 lundi (+4 patients en 6 jours), dont 6 patients en réanimation (+2 patients), tandis que 480 patients étaient revenus à domicile.
L’ARS rapportait lundi que 45 décès liés au Covid-19 étaient à déplorer pour Mayotte, dont 5 décès survenus à La Réunion après des évacuations sanitaires (1 décès supplémentaire en 6 jours).
san-mlb-bd-jyp-gl-cb-syl-sl/nc/APMnews

[SAN0QJ5WI7]

A lire aussi

Pour obtenir un accès personnalisé, entrez votre adresse mail professionnelle

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles