dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 12 novembre 2020 (APMnews) - L'accaparement des capacités hospitalières par le Covid-19 se poursuit, alors que la France approche des 32.000 patients hospitalisés et a atteint le seuil des 4.800 patients en réanimation, selon les données publiées sur le site gouvernement.fr.
Au 11 novembre, le nombre de patients Covid hospitalisés atteint les 31.946, soit 6.804 de plus par rapport au 2 novembre (cf dépêche du 03/11/2020 à 12:22), +4.812 par rapport au 4 novembre (cf dépêche du 05/11/2020 à 12:14) et +822 par rapport au 9 novembre (cf dépêche du 10/11/2020 à 11:57).
Les services de réanimation comptaient 4.803 patients mercredi, soit 113 de plus que lundi.
Le nombre de décès à l'hôpital était mercredi de 29.272, soit 794 de plus que lundi. Au total, 133.696 patients sont rentrés à leur domicile.

Auvergne-Rhône-Alpes: la hausse se poursuit

En Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de patients Covid hospitalisés a continué d'augmenter pour s'établir à 6.888 mercredi (+114 par rapport à lundi).
Le nombre de patients hospitalisés en réanimation atteint les 833 (+3).
La région a enregistré 3.631 décès à l'hôpital de patients Covid depuis le début de l'épidémie et 16.411 retours à domicile.
Le département du Rhône compte désormais 1.880 patients hospitalisés (dont 274 en réanimation), l'Isère 1.063, la Loire 950, la Haute-Savoie 622, l'Ain 425 et la Savoie 408.
Viennent ensuite la Drôme avec 388 patients, le Puy-de-Dôme avec 373, l'Ardèche avec 247, l'Allier avec 246, la Haute-Loire avec 228 et Cantal avec 58.
Afin de maintenir des capacités en réanimation, environ une centaine de patients ont déjà été transférés de la région vers d'autres régions, en plus des déprogrammations massives pour ouvrir de nouveaux lits, rappelle-t-on.
Le secteur hospitalier privé participe également de manière importante à l'organisation de la prise en charge des patients Covid ou non Covid, en étroite coordination avec les hôpitaux.
Au 8 novembre, sur 7 jours glissants, les départements de la Savoie, Haute-Savoie, Loire et Haute-Loire enregistraient toujours des taux d'incidence les plus élevés de France, avec des taux supérieurs à 1.000/100.000 habitants.

Ile-de-France: le ralentissement de la progression se maintient

L’Ile-de-France comptait mercredi 6.565 patients Covid hospitalisés, soit 49 de plus par rapport à lundi 9 novembre. La hausse avait été de 489 entre le lundi et le mercredi de la semaine dernière, ce qui montre un net ralentissement de la progression du nombre d'hospitalisations dans la région sur la période.
Le nombre de patients Covid en réanimation est passé à 1.119, soit 22 de plus en 2 jours, contre une progression de 71 patients entre lundi 2 et mercredi 4 novembre.
Le nombre cumulé de retours à domicile est de 43.634. Le nombre de décès à l'hôpital s'élève à 9.760.
Dans la région, Paris enregistre le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (1.345). Suivent le Val-de-Marne (983), les Hauts-de-Seine (880) et la Seine-Saint-Denis (852).
Le taux d'incidence en Ile-de-France a continué à baisser pour passer à 357,3 pour 100.000 habitants au 8 novembre sur 7 jours glissants. Il était de 499,3 au 1er novembre. Il a diminué à 319,2 cas pour 100.000 habitants à Paris. Il reste plus élevé dans les autres départements franciliens, avec les plus forts taux relevés dans le Val-d’Oise (397,2), en Seine-Saint-Denis (372,2) et dans le Val-de-Marne (394).

Paca: les hospitalisations se stabilisent pour la première fois

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, il y avait mercredi 3.245 patients Covid-19 hospitalisés, soit le même nombre de cas que lundi, dont 512 en réanimation (+5). Il y a eu 2.065 décès à l'hôpital (+105 par rapport à lundi) et 12.535 sont rentrés chez eux (+419).
Les Bouches-du-Rhône concentrent toujours la moitié des hospitalisations mais ce nombre est en baisse pour la première fois de cette 2e vague avec 1.632 patients lundi, soit 17 patients de moins que mercredi, dont 304 en réanimation (+1). Viennent ensuite le Vaucluse (471 cas hospitalisés, -15), le Var (457), les Alpes-Maritimes (399), les Hautes-Alpes (166) et les Alpes-de-Haute-Provence (120).
Le taux d'incidence de la région est en légère hausse, il était de 476,6 pour 100.000 habitants du 2 au 8 novembre (contre 474,1 du 31 octobre au 6 novembre). Les Hautes-Alpes possèdent le taux le plus élevé à 686,4 du 2 au 8 novembre (contre 641,9 du 26 octobre au 1er novembre), avant le Vaucluse où le taux d'incidence est à 637,3 (contre 648,1 auparavant), d'après SPF.
L'agence régionale de santé (ARS) Paca recensait mardi 700 clusters actifs dont 323 dans les Bouches-du-Rhône et 127 dans le Var, dans son point de situation. Dans les Ehpad, 6.521 résidents ont été testés positifs au Covid depuis mars et 569 décès ont été déplorés parmi eux, a indiqué l'agence.

Hauts-de-France: le taux d'incidence poursuit sa baisse

Les Hauts-de-France comptaient mercredi 3.145 patients hospitalisés pour Covid-19, soit 71 de plus que lundi. Parmi eux, 507 en réanimation (+3).
La région enregistre 2.877 décès à l'hôpital, soit 78 de plus que lundi, et 11.552 retours au domicile.
Le Nord compte à lui seul 1.676 patients hospitalisés dont 292 en réanimation, suivi par le Pas-de-Calais (respectivement 744 et 108), l'Oise (292 et 45), l'Aisne (232 et 31) et la Somme (201 et 31).
Du 2 au 8 novembre, le taux d'incidence régional était en semaine glissante de 507,8/100.000 habitants, en baisse par rapport aux chiffres disponibles lundi soir (528/100.000 habitants du 31 octobre au 6 novembre).
Il reste de 598,4/100.000 habitants dans le Nord, où cette baisse continue est toujours plus marquée (638,7/100.000 du 31/10 au 06/11).
Cette baisse est d'autant plus rapide dans la métropole lilloise, où le taux d'incidence est passé de 648,7/100.000 à 589,2/100.000 en 2 jours.

Occitanie: baisse du nombre de patients en réanimation

En Occitanie, il y avait mercredi 2.136 patients Covid hospitalisés, soit 55 supplémentaires par rapport à lundi, dont 375 en réanimation (-7). Le bilan depuis le début de la crise est de 1.232 décès, soit 48 de plus par rapport à lundi, et de 6.466 retours à domicile (+283).
Le département le plus touché est l'Hérault avec 463 hospitalisations mercredi (+24 par rapport à lundi) dont 90 en réanimation (+4). Viennent ensuite la Haute-Garonne avec 414 hospitalisations (-2), le Gard (356 hospitalisations), les Hautes-Pyrénées (159), le Tarn (143), l'Aveyron (132), les Pyrénées-Orientales (124), le Tarn-et-Garonne (96), l'Aude (89), la Lozère (53), l'Ariège (49), le Gers (33) et le Lot (25).
Le taux d'incidence dans la région est en légère baisse à 365,9 pour 100.000 habitants du 2 au 8 novembre (contre 368,1 du 31 octobre au 6 novembre). La Lozère est toujours le département ayant le plus fort taux d'incidence à 622,7 du 2 au 8 novembre (contre 608,2 du 31 octobre au 6 novembre), suivi du Gard (498,4), selon SPF.
La situation est "extrêmement critique" en Occitanie dans les Ehpad avec "125 clusters" actuellement actifs, a alerté mardi l'ARS lors d'une visioconférence (cf dépêche du 10/11/2020 à 18:17).

Grand Est: plus de 2.000 patients hospitalisés

Dans le Grand Est, 2.133 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mercredi (+192 patients en 48 heures), dont 303 patients en réanimation (+26 patients en 48h). Les départements d'Alsace-Lorraine concentrent toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés, avec le Bas-Rhin (468 patients), la Moselle (386 patients), la Meurthe-et-Moselle (323 patients) et le Haut-Rhin (204 patients).
Le bilan de l’épidémie s’élève à 4.143 décès dans le Grand Est (51 décès en 2 jours), tandis que 15.625 patients sont revenus à domicile.
L'ARS comptabilisait mardi 403 clusters en cours d’investigation.
Le taux d’incidence continue de diminuer depuis plusieurs jours, pour s’établir mardi à 425,8 cas pour 100.000 (contre 445 cas pour 100.000 habitants la semaine précédente). Il reste plus élevé dans la Haute-Marne (501) et le Bas-Rhin (533,8), tout particulièrement à l'échelle de l'Eurométropole de Strasbourg (603).

Nouvelle-Aquitaine: près de 250 patients en réanimation

En Nouvelle-Aquitaine, 1.685 personnes étaient hospitalisées mercredi pour Covid-19 (contre 1.594 lundi), dont 244 en réanimation (+13 en 2 jours).
Au total, 863 décès (+33 en 2 jours) ont été enregistrés à l'hôpital en Nouvelle-Aquitaine depuis le début de la crise, tandis que 4.449 patients sont retournés à leur domicile au total.
Le département comptant le plus d'hospitalisations est les Pyrénées-Atlantiques avec 374 personnes hospitalisées, devant la Gironde (339 hospitalisations).
Le taux d'incidence dans la région était en légère hausse à 281/100.000 habitants dimanche, contre 275/100.000 habitants vendredi. C'est dans les Pyrénées-Atlantiques qu'il est le plus important à 479,8/100.000, devant la Creuse (424,9).

Bourgogne-Franche-Comté: les départements proches d’Auvergne-Rhône-Alpes restent les plus touchés

En Bourgogne-Franche-Comté, 1.647 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mercredi (+78 patients en 48 heures), dont 237 patients en réanimation (+15 patients). Les départements les plus touchés sont la Saône-et-Loire (457 patients), la Côte-d’Or (355 patients) et le Jura (169 patients).
Depuis le début de l’épidémie, 5.807 patients sont revenus à domicile, tandis que 1.455 décès à l'hôpital sont à déplorer (+44 décès en 2 jours).

Normandie: l'incidence diminue toujours mais les hospitalisations restent à la hausse

En Normandie, où le taux d'incidence continue à baisser à 316,6 cas pour 100.000 mercredi contre 332,3 cas lundi (385,9 cas contre 392,2 en Seine-Maritime), les hospitalisations progressent toujours avec 1.379 personnes hospitalisées dont 172 en réanimation (+37 et +1 par rapport à lundi).
La région enregistre 3.467 retours à domicile et 834 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+40 en 2 jours).
La Seine-Maritime est le département le plus touché avec 642 hospitalisations dont 86 patients en réanimation. Suivent le Calvados (273 dont 49), l'Eure (197 dont 10), la Manche (141 dont 14) et l'Orne (13 dont 11).
L'ARS recensait mardi dans un communiqué 180 clusters en cours d'investigation dont 92 en Ehpad et 23 en établissements de santé.

Pays de la Loire: le seuil des 1.000 hospitalisations dépassé

En Pays de la Loire où le taux d'incidence stagne à 322,9 cas/100.000 mercredi (contre 322,8 lundi), 1.041 patients sont hospitalisés dont 165 en réanimation (+50 et +17 depuis mercredi).
De nouveaux patients sont arrivés mercredi d'Auvergne-Rhône-Alpes dont un au centre hospitalier (CH) du Mans.
La Loire-Atlantique enregistre le plus grand nombre de patients hospitalisés (363 dont 52 en réanimation), suivi du Maine-et-Loire (288 dont 61), de la Sarthe (186 dont 22), de la Mayenne (104 dont 13) et la Vendée (100 dont 17).
Il est recensé 3.829 retours à domicile et 755 décès survenus à l'hôpital depuis mars (+26 depuis lundi).

Centre-Val de Loire: légère baisse du nombre de prises en charge en réanimation

En Centre-Val de Loire, 971 patients pris en charge à l'hôpital étaient comptés mercredi soir (+48 en deux jours), dont 143 en réanimation (-4 en deux jours).
Au total, 795 patients régionaux sont décédés à l'hôpital (+17 en deux jours), et 3.479 sont rentrés à domicile.
Le Loiret est le département le plus touché de la région, avec 246 patients hospitalisés, devant l'Eure-et-Loir (240 hospitalisations).
La région enregistrait un taux d'incidence de 345,4/100.000 habitants dimanche, contre 342,6/100.000 habitants vendredi. Il était de 431,8 dans le Cher et de 426,4 dans le Loiret.

Bretagne: stabilité de l'incidence sans impact sur les hospitalisations

La Bretagne observe une stabilité de son incidence à 214,4 cas pour 100.000 mercredi (et 12,4% de positivité) contre une incidence de 212,5 lundi. Elle comptait 685 hospitalisations (+50 depuis lundi) dont 114 patients en réanimation (+19 en 2 jours). Le nombre de retours à domicile s'élève à 2.260 et le nombre de décès atteint 422 depuis début mars (+11 en 2 jours).
La région a accueilli 26 patients en réanimation transférés d'autres régions plus touchées depuis le 26 octobre.
L'Ille-et-Vilaine est le département avec le plus de patients hospitalisés: 285 (dont 38 en réanimation) puis le Morbihan à 194 (22), le Finistère à 122 (36) et les Côtes-d'Armor augmentent toujours, à 84 (11).

Corse: légère hausse du nombre de patients hospitalisés

En Corse, il y avait mercredi 99 patients Covid hospitalisés (+6 par rapport à lundi), dont 15 en réanimation (-1). Le nombre cumulé de patients retournés à leur domicile est de 395. L’île recense 93 décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie (33 depuis le 13 septembre).

Outre-mer: la barre des 150 décès franchie en Guadeloupe

En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé mercredi 135 hospitalisations, soit 3 patients supplémentaires par rapport à lundi, dont 14 en réanimation (-2). Il y a eu 152 décès depuis le début de la crise, soit 4 de plus que lundi, et 644 retours à domicile (+5).
Le taux d'incidence est stable à 50,7 pour 100.000 habitants du 2 au 8 novembre, d'après SPF.
La Martinique comptait mercredi 80 patients Covid hospitalisés (+2 depuis lundi), dont 16 en réanimation (stable). L’île enregistrait 245 retours à domicile et 37 décès à l’hôpital.
La Guyane comptait mercredi 14 patients hospitalisés, soit 3 de moins que lundi, dont aucun patient en réanimation. Il y a eu 66 décès à l'hôpital (stable) et 1.832 retours à domicile (+6). Le taux d'incidence a légèrement baissé à 46,4 pour 100.000 habitants du 2 au 8 novembre (contre 48,8 du 31 octobre au 6 novembre), d'après SPF.
L’île de La Réunion recensait 73 hospitalisations en raison du Covid-19 mercredi (-8 en 2 jours), dont 16 patients hospitalisés en réanimation (stable depuis 48h).
Depuis le début de l’épidémie, 540 patients hospitalisés sont revenus à domicile; le département déplore 36 décès liés au Covid-19 à l’hôpital (1 décès supplémentaire en 48h).
À Mayotte, 12 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mercredi (stable depuis 48h), dont 4 patients en réanimation (+2), tandis que 495 patients étaient revenus à domicile.
L’ARS rapportait lundi que 46 décès liés au Covid-19 étaient à déplorer pour Mayotte, dont 5 décès survenus à La Réunion après des évacuations sanitaires, tandis que les données publiées sur le site gouvernemental faisaient état de 32 décès mercredi.
bd-san-jyp-cb-mlb-syl-sl/nc/APMnews

[BRD3QJNATE]

A lire aussi

Pour obtenir un accès personnalisé, entrez votre adresse mail professionnelle

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles