dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 23 novembre 2020 (APMnews) - Le nombre d'hospitalisations pour Covid-19 baisse quasiment dans toutes les régions, même si quelques départements connaissent encore une hausse, d'après les données publiées sur le site gouvernement.fr et Santé publique France (SPF).
Les hospitalisations pour des formes graves du Covid-19 en France (métropole et outre-mer) étaient dimanche 22 novembre de 31.554, soit 1.288 patients de moins que mercredi 18 novembre (cf dépêche du 19/11/2020 à 12:49).
Le nombre de patients en "réanimation" pour Covid (qui correspond aux soins critiques: réanimation, soins intensifs et surveillance continue) s'élevait dimanche à 4.509 (-266 par rapport à mercredi).
Le bilan de l'épidémie a atteint dimanche 33.445 décès à l'hôpital, soit 1.277 décès de plus que mercredi. Au total, 151.681 patients sont retournés à leur domicile.

Auvergne-Rhône-Alpes: nouvelle baisse du nombre de patients hospitalisés

En Auvergne-Rhône-Alpes, alors que le pic de 7.125 patients hospitalisés a été atteint le 16 novembre, ce nombre est depuis en baisse et a atteint les 6.447 dimanche soir, soit environ 400 patients de moins que le 18 novembre. La région demeure toutefois la première de toutes en nombre de patients Covid hospitalisés.
Le nombre de patients en réanimation s'élève à 795, en diminution également.
Le nombre de décès à l'hôpital a en revanche continué d'augmenter pour atteindre les 4.614 (+320). Le nombre de retours à domicile augmente également, à 20.264.
Les évolutions sont différentes selon les départements, même si la plupart connaissent une baisse du nombre de patients hospitalisés.
Le département du Rhône connaît une baisse mais reste en tête de la région avec 1.697 patients Covid hospitalisés (-171 par rapport au 18 novembre) dont 265 patients en réanimation.
Il est toujours suivi du département de l'Isère avec 996 patients hospitalisés (en baisse), de celui de la Loire avec 895 patients (en baisse), de la Haute-Savoie avec 589 patients (en baisse), de l'Ain avec 442 (en légère hausse), de la Savoie avec 378 (en baisse), du Puy de Dôme avec 379 (en hausse), et de la Drôme avec 318 patients (en baisse).
Arrivent ensuite l'Allier (232 patients hospitalisés, en baisse), la Haute-Loire (226, en légère hausse), l'Ardèche (217, en baisse) et le Cantal (78, en hausse).
Plus aucun département n'enregistre de taux d'incidence supérieur à 1.000 pour 100.000 habitants. La Haute-Savoie, la Savoie, la Loire et la Haute-Loire qui présentaient au 15 novembre, sur 7 jours glissants, les taux les plus élevés de France allant de 648 à 555, ont vu leur incidence s'améliorer et enregistrer des taux compris entre 300 et 500 (485 pour la Haute-Savoie au 19 novembre sur 7 jours glissants, 385 pour la Savoie, 365 pour l'Isère, 331 pour la Haute-Loire et 318 pour l'Ain).
Interrogée lundi par APMnews, l'agence régionale de santé (ARS) a indiqué qu'à la date du 20 novembre, 122 patients en réanimation avaient été transférés vers d'autres régions. Aucune évacuation n'a été effectuée le week end du 21-22 novembre ou n'est prévue ce lundi, a-t-elle aussi précisé.

Ile-de-France: la diminution du nombre d’hospitalisations se poursuit

L’Ile-de-France comptait dimanche 6.341 patients Covid hospitalisés, soit 137 de moins par rapport à mercredi. La baisse a été plus importante, de 215, à cette date en trois jours. Parmi les patients hospitalisés, 952 étaient en réanimation dimanche, soit 76 de moins en 4 jours (la baisse avait été de 79 patients mercredi en 3 jours).
Le nombre cumulé de retours à domicile est de 46.953. Le nombre de décès à l'hôpital s'élève à 10.460.
Dans la région, Paris enregistre le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (1.200). Suivent le Val-de-Marne (910), la Seine-Saint-Denis (860) et les Hauts-de-Seine (836).
Le taux d'incidence en Ile-de-France a continué à baisser pour passer à 149,2 pour 100.000 habitants au 19 novembre sur 7 jours glissants (202,9 au 15 novembre). Il a diminué à 113 cas pour 100.000 habitants à Paris. Les plus forts taux sont relevés dans le Val-d’Oise (164,9), en Seine-et-Marne (184,3) et dans le Val-de-Marne (175,8).

Hauts-de-France: la baisse des hospitalisations est enclenchée, y compris en réanimation

La région Hauts-de-France entre dans une phase de baisse quasi généralisée des hospitalisations, qui passent de 3.192 mercredi soir à 3.089 dimanche soir (-103). Elle compte désormais 472 patients en réanimation, contre 512 4 jours plus tôt (-40).
Le nombre de décès à l'hôpital est désormais de 3.246 (+111), et celui des personnes rentrées chez elles de 13.398.
Le département du Nord compte toujours 1.592 patients hospitalisés (-63) dont 254 en réanimation (-20), devant le Pas-de-Calais (760, dont 114 en réanimation), qui enregistre également une baisse sur ces 2 indicateurs.
L'Oise connait une hausse des hospitalisations (307, +16), mais une baisse en réanimation (-6). La Somme aussi enregistre une hausse des hospitalisations (+6) et une baisse en réanimation (-3).
L'Aisne compte 226 patients hospitalisés dont 31 en réanimation, les 2 chiffres étant en baisse.
Entre les 13 et 19 novembre, le taux d'incidence s'est établi à 218,5/100.000 habitants, contre 291,4/100.000 du 9 au 15 novembre. Le Pas-de-Calais reste le plus touché, avec un taux de 252,3, contre 336,9 lors de la période précédente. Il est de 228,3 dans la métropole lilloise (303,8/100.000 précédemment).

Paca: près de 200 hospitalisations de moins en 4 jours

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, il y avait dimanche 3.015 patients Covid-19 hospitalisés, soit 191 de moins que mercredi, dont 461 en réanimation (-37). Il y a eu 2.517 décès à l'hôpital (+132 par rapport à mercredi) et 14.545 retours à domicile (+702).
Les Bouches-du-Rhône concentrent toujours près de la moitié des hospitalisations avec 1.356 patients dimanche, soit 108 de moins que mercredi, dont 271 en réanimation (-23). Viennent ensuite les Alpes-Maritimes (483, +27), le Vaucluse (434 cas hospitalisés, -73), le Var (428), les Hautes-Alpes (182) et les Alpes-de-Haute-Provence (132).
Le taux d'incidence de la région est en baisse, il était de 201 pour 100.000 habitants du 13 au 19 novembre (contre 273,7 du 9 au 15 novembre). Les Hautes-Alpes possèdent toujours le taux le plus élevé à 344,3, d'après SPF.
L'ARS Paca recensait vendredi 709 clusters actifs dont 301 dans les Bouches-du-Rhône et 145 dans le Var, dans son point de situation. Dans les Ehpad, 7.957 résidents ont été testés positifs au Covid depuis mars et 776 décès ont été déplorés parmi eux, a indiqué l'agence.

Grand Est: l’augmentation des hospitalisations ralentit nettement

Dans le Grand Est, 2.639 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 dimanche (+18 patients en 4 jours), dont 357 patients en réanimation (+4 patients en 4 jours).
Les départements d'Alsace-Lorraine concentrent toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés, avec ), la Moselle (553 patients), le Bas-Rhin (521 patients), la Meurthe-et-Moselle (369 patients) et le Haut-Rhin (270 patients).
Le bilan de l’épidémie s’élève à 4.498 décès à l'hôpital (+117 décès en 4 jours), tandis que 16.901 patients sont revenus à domicile.
L'ARS comptabilisait vendredi 485 clusters en cours d’investigation.
Le taux d’incidence continue de diminuer depuis plusieurs semaines, pour s’établir mercredi à 210,5 cas pour 100.000 habitants (contre 256,9 mercredi) à l’échelle régionale, mais il reste plus élevé dans la Haute-Marne (321,4) et les Ardennes (311,5).

Occitanie: le nombre d'hospitalisations passe sous la barre des 2.000

En Occitanie, il y avait dimanche 1.994 patients Covid hospitalisés, soit 147 de moins que mercredi, dont 354 en réanimation (-25). Le bilan depuis le début de la crise est de 1.512 décès à l'hôpital, soit 83 de plus que mercredi, et de 7.730 retours à domicile (+449).
Le département le plus touché est toujours l'Hérault avec 385 hospitalisations dimanche (-30 par rapport à mercredi) dont 92 en réanimation (-2). Viennent ensuite la Haute-Garonne avec 359 hospitalisations (-36), le Gard (328), les Hautes-Pyrénées (181), le Tarn (143), les Pyrénées-Orientales (120), l'Aveyron (119), l'Aude (95), le Tarn-et-Garonne (84), le Lot (48), l'Ariège (47), la Lozère (43) et le Gers (42).
Le taux d'incidence poursuit sa baisse à 136,7 cas pour 100.000 habitants du 13 au 19 novembre (contre 209,9 du 9 au 15 novembre). La Lozère a eu le plus fort taux à 296,3 du 13 au 19 novembre, selon SPF.
L'ARS Occitanie a déclaré vendredi que la région est "au milieu du chemin" pour sortir de l'épidémie, avec notamment une situation toujours préoccupante en Ehpad où l'agence a recensé 210 clusters actifs (cf dépêche du 20/11/2020 à 18:11).

Bourgogne-Franche-Comté: un léger recul des hospitalisations en réanimation

En Bourgogne-Franche-Comté, 1.883 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 dimanche (+33 patients en 4 jours), dont 240 patients en réanimation (-4 patients en 4 jours). Les départements les plus touchés sont la Saône-et-Loire (538 patients), la Côte-d’Or (367), le Doubs (230) et le Jura (200).
Depuis le début de l’épidémie, 6.777 patients sont revenus à domicile, tandis que 1.718 décès à l'hôpital sont à déplorer (+177 décès en 4 jours).

Nouvelle-Aquitaine: une centaine de personnes hospitalisées en moins en quatre jours

En Nouvelle-Aquitaine, 1.733 personnes étaient prises en charge dimanche à l'hôpital pour Covid-19 (contre 1.832 personnes mercredi), dont 257 en réanimation (-11 en 4 jours).
Au total, 1.072 décès (+31) ont été enregistrés à l'hôpital depuis le début de la crise, tandis que 5.345 patients sont retournés à leur domicile.
Le département qui dénombre le plus d'hospitalisations est les Pyrénées-Atlantiques avec 403 personnes prises en charge, devant la Gironde (373).
Le taux d'incidence dans la région était en baisse à 129,8/100.000 habitants jeudi (contre 176,6/100.000 habitants 4 jours plus tôt). C'est désormais dans le Lot-et-Garonne qu'il est le plus important à 208,6, devant les Pyrénées-Atlantiques (192,2).
L'ARS Nouvelle-Aquitaine a annoncé vendredi avoir reçu "une première dotation initiale étatique" de 412.800 tests antigéniques pour les établissements de santé et médico-sociaux.

Normandie: baisse nette des hospitalisations

En Normandie, le taux d'incidence a bien diminué à 156,2 cas pour 100.000 lundi contre 193,3 mercredi mais reste élevé sans baisse chez les plus de 65 ans. La pression sur le système de santé se desserre: les hospitalisations baissent franchement avec 1.346 personnes hospitalisées dont 151 en réanimation (-62 et -7 par rapport à mercredi).
La région enregistre 4.174 retours à domicile et 1.025 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+66 en 4 jours).
La Seine-Maritime reste le département le plus touché avec 583 hospitalisations. Suivent le Calvados (254), l'Eure (200), la Manche (162) et l'Orne (147). Les hospitalisations baissent dans tous les départements sauf dans l'Orne (+8) et dans la Manche (stable) depuis mercredi.
L'ARS recensait vendredi dans un communiqué 199 clusters en cours d'investigation dont 106 en Ehpad.

Pays de la Loire: les hospitalisations commencent à diminuer

En Pays de la Loire où le taux d'incidence a bien baissé à 134,9 cas/100.000 lundi (contre 199,9 mercredi), 1.059 patients sont hospitalisés dont 142 en réanimation (-22 et -16 depuis mercredi).
La Loire-Atlantique enregistre le plus grand nombre de patients hospitalisés (341), suivie du Maine-et-Loire (276), de la Sarthe (207), de la Mayenne (132) et la Vendée (103). Les hospitalisations augmentent encore en Sarthe et en Vendée.
Il est recensé 4.489 retours à domicile et 891 décès survenus à l'hôpital depuis mars (+43 en 4 jours).

Centre Val-de-Loire: la barre des 900 décès à l'hôpital franchie

En Centre-Val de Loire, 1.000 patients étaient pris en charge à l'hôpital dimanche (-78 depuis mercredi), dont 158 en réanimation (-7).
Au total, 916 patients sont décédés à l'hôpital (+45), et 4.058 sont rentrés à domicile.
Le Loiret est le département le plus touché de la région, avec 257 patients hospitalisés, devant l'Eure-et-Loir (245 hospitalisations).
La région affichait jeudi un taux d'incidence de 169,4/100.000 habitants (contre 222,9/100.000 habitants 4 jours plus tôt). Il était de 223,6 dans le Loiret et de 198,4 dans le Cher, les deux départements enregistrant le plus fort taux d'incidence de la région.

Bretagne: baisse d'incidence et diminution modérée des hospitalisations

En Bretagne, la baisse du taux d'incidence s'est poursuivie à 82,6 cas pour 100.000 lundi contre une incidence de 124,9 cas/100.000 jeudi. Le taux de positivité dans la région était de 8,7% vendredi.
Les hospitalisations diminuent fortement. La Bretagne comptait 655 hospitalisations (-27 depuis mercredi) dont 94 patients en réanimation (-12). Le nombre de retours à domicile s'élève à 2.620 et le nombre de décès atteint 499 depuis début mars (+24 en 4 jours).
La baisse des hospitalisations s'observe dans tous les départements. L'Ille-et-Vilaine est le département avec le plus de patients hospitalisés (289) puis le Morbihan à 198, le Finistère à 99 et les Côtes-d'Armor à 69.
L'ARS recensait vendredi 50 clusters en cours d'investigation dont 9 en établissements de santé et 15 en Ehpad.
La Bretagne a encore accueilli 4 patients transférés d’Auvergne-Rhône-Alpes portant à 42 le nombre de patients accueillis depuis le 27 octobre.

Corse: forte baisse des hospitalisations

En Corse, il y avait dimanche 59 patients Covid hospitalisés (-15 par rapport à mercredi), dont 9 en réanimation (-2). Le nombre cumulé de patients retournés à leur domicile est de 449. L’île n'a recensé aucun nouveau décès à l'hôpital depuis mercredi. elle fait toujours état de 109 décès depuis le début de l’épidémie (47 depuis le 13 septembre selon l'ARS).
En Ehpad, l'ARS a recensé 19 décès depuis le début de l'épidémie. Elle indique que 3 Ehpad sont concernés par au moins un cas de Covid mais aucun des 29 autres établissements ou services médico-sociaux(ESMS) avec hébergement.

Outre-mer: diminution également en outre-mer

En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé dimanche 101 hospitalisations, soit 5 patients de moins que mercredi, dont 11 en réanimation (-2). Il y a eu 161 décès depuis le début de la crise, soit 2 supplémentaires par rapport à mercredi, et 694 retours à domicile (+4).
Le taux d'incidence est en baisse à 26,5 pour 100.000 habitants du 13 au 19 novembre (contre 34,5 du 9 au 15 novembre), d'après SPF.
La Martinique comptait dimanche 54 patients Covid hospitalisés (-14 depuis mercredi), dont 17 en réanimation (+6). L’île enregistrait 307 retours à domicile et 40 décès à l’hôpital.
La Guyane comptait dimanche 9 patients hospitalisés, soit 4 de moins que mercredi, dont aucun patient en réanimation. Il y a eu 66 décès à l'hôpital (stable) et 1.847 retours à domicile (+4 par rapport à mercredi).
Le taux d'incidence a légèrement augmenté à 56,1 pour 100.000 habitants du 13 au 19 novembre (contre 54 du 9 au 15 novembre), d'après SPF.
L’île de La Réunion recensait 87 hospitalisations en raison du Covid-19 dimanche (+1 patient en 4 jours), dont 16 patients hospitalisés en réanimation (-1 patient depuis 4 jours).
Depuis le début de l’épidémie, le département déplore 43 décès liés au Covid-19 à l’hôpital (1 décès supplémentaire en 4 jours), tandis que 594 patients hospitalisés sont revenus à domicile.
À Mayotte,11 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 dimanche (-2 patients sur 4 jours), dont 5 patients en réanimation (+1 en 3 jours).
Le bilan de l’épidémie s’élevait à 34 décès à l’hôpital dimanche (stable depuis 3 jours) et 505 patients étaient revenus à domicile.
syl-san-bd-cb-mlb-jyp-gl-sl/san/APMnews

[SYL0QK8O4J]

A lire aussi

Pour obtenir un accès personnalisé, entrez votre adresse mail professionnelle

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles