dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 26 novembre 2020 (APMnews) - La décrue du nombre de personnes hospitalisées pour Covid-19 se poursuit à l'échelle nationale et des régions, à l'exception de la Guyane, avec néanmoins une diminution en réanimation plus ou moins marquée, selon les données publiées mercredi sur le site de Santé publique France (SPF) et sur gouvernement.fr.
Le nombre d'hospitalisations de patients Covid en France (métropole et outre-mer) était mercredi 25 novembre de 29.972, soit 1.582 patients de moins que dimanche 22 novembre (cf dépêche du 23/11/2020 à 15:34).
Parmi eux, celui de patients en "réanimation" pour Covid (qui correspond aux soins critiques: réanimation, soins intensifs et surveillance continue) s'élevait mercredi à 4.148 (-361 par rapport à dimanche).
Le bilan de l'épidémie a atteint mercredi 34.780 décès à l'hôpital, soit 1.335 de plus que dimanche. Au total, 156.552 patients sont retournés à leur domicile.

Auvergne-Rhône-Alpes: nouvelle baisse du nombre de patients hospitalisés mais la tension reste élevée

En Auvergne-Rhône-Alpes, bien que toujours en baisse, le nombre de patients Covid hospitalisés reste toujours très élevé, atteignant mercredi soir les 6.155 (-292 par rapport au 22 novembre).
Le nombre de patients en réanimation s'élève à 758 (-38), en diminution également.
Le nombre de décès à l'hôpital a en revanche continué d'augmenter pour atteindre les 4.900 (+286). Le nombre de retours à domicile augmente également, à 21.161.
Le département du Rhône affiche toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés, avec 1.604 (-93 par rapport au 22 novembre) dont 254 en réanimation.
Il est toujours suivi de l'Isère avec 1.004 patients hospitalisés (+8 par rapport au 22 novembre), de celui de la Loire avec 867 patients (en baisse), de la Haute-Savoie avec 553 patients (en baisse), de l'Ain avec 424 (en baisse), de la Savoie avec 362 (en baisse), du Puy-de-Dôme avec 356 (en baisse), et de la Drôme avec 268 patients (en baisse).
Arrivent ensuite l'Allier (215 patients hospitalisés, en baisse), la Haute-Loire (215, en baisse), l'Ardèche (211, en baisse) et le Cantal (76, en baisse).
Plus aucun département n'enregistre de taux d'incidence supérieur à 1.000 pour 100.000 habitants. Le Rhône, la Haute-Savoie, la Savoie, la Loire ou la Haute-Loire ou encore l'Isère, qui ont présenté pendant plusieurs semaines les taux les plus élevés de France, continuent de voir leur taux d'incidence baisser. Au 22 novembre, sur les 7 derniers jours glissants, il était de 430 pour la Haute-Savoie, 315 pour la Savoie, 295,5 pour l'Isère, 290 pour la Haute-Loire, 286,4 pour la Loire et 260,7 pour l'Ain. Dans le Rhône, le taux était de 223/100.000.
Afin de soulager les établissements sur la réanimation, 124 patients ont été transférés vers des hôpitaux d'autres régions. Les deux derniers ont été effectués mardi 24 novembre, du centre hospitalier (CH) d’Annecy vers le CHU de Rennes.

Ile-de-France: 263 patients Covid hospitalisés en moins en trois jours

L’Ile-de-France comptait mercredi 6.078 patients Covid hospitalisés, soit 263 de moins par rapport à dimanche. Parmi eux, 870 étaient en réanimation, soit 82 de moins en 3 jours.
Le nombre cumulé de retours à domicile est de 47.852. Le nombre de décès à l'hôpital s'élève à 10.664.
Dans la région, Paris enregistre le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (1.126). Suivent le Val-de-Marne (886), les Hauts-de-Seine (822) et la Seine-Saint-Denis (805).
Le taux d'incidence en Ile-de-France a continué à baisser pour passer à 128,9 pour 100.000 habitants au 22 novembre sur 7 jours glissants. Il a diminué à 97,1 cas pour 100.000 habitants à Paris. Les plus forts taux sont relevés dans le Val-d’Oise (143,5), en Seine-et-Marne (159,9) et dans le Val-de-Marne (152,8).

Hauts-de-France: la diminution des hospitalisations et prises en charge en réanimation se poursuit

Dans les Hauts-de-France, le nombre de patients hospitalisés a une nouvelle fois diminué et atteint 2.929 mercredi (-160 depuis dimanche). La région compte 406 patients en réanimation (-66).
Le nombre de décès à l'hôpital est désormais de 3.384 (+138), et celui des personnes rentrées chez elles de 13.934.
Le département du Nord est le plus touché avec 1.492 patients hospitalisés, dont 218 en réanimation, devant le Pas-de-Calais (733 patients hospitalisés, dont 96 en réanimation).
Le taux d'incidence s'est établi à 180,6/100.000 habitants dimanche (contre 218,5/100.000 habitants trois jours plus tôt).
Le Pas-de-Calais reste le département le plus touché, avec un taux de 202,2, devant le Nord (193,4).

Paca: 200 hospitalisations de moins depuis dimanche

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, il y avait mercredi 2.803 patients Covid-19 hospitalisés, soit 212 de moins que dimanche, dont 422 en réanimation (-39). Il y a eu 2.651 décès à l'hôpital (+134 par rapport à dimanche) et 15.059 retours à domicile (+514).
Les Bouches-du-Rhône concentrent toujours près de la moitié des hospitalisations avec 1.264 patients mercredi, soit 92 de moins que dimanche, dont 250 en réanimation (-21). Viennent ensuite les Alpes-Maritimes (475, -8), le Vaucluse (396, -38), le Var (351), les Hautes-Alpes (184) et les Alpes-de-Haute-Provence (133).
Le taux d'incidence de la région est en baisse, à 167,2 pour 100.000 habitants du 16 au 22 novembre (contre 201 du 13 au 19 novembre). Les Hautes-Alpes possèdent toujours le taux le plus élevé (306,9), d'après SPF.
L'agence régionale de santé (ARS) Paca recensait mercredi 717 clusters actifs dont 300 dans les Bouches-du-Rhône et 151 dans le Var, dans son point de situation. Dans les Ehpad, 8.392 résidents ont été testés positifs au Covid depuis mars et 839 décès ont été déplorés parmi eux, a indiqué l'agence.

Grand Est: une amorce d’infléchissement sur l’hospitalisation et la réanimation

Dans le Grand Est, 2.607 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mercredi (-32 patients en 3 jours), dont 347 patients en réanimation (-10 patients en 3 jours).
Les départements d'Alsace-Lorraine concentrent toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés, avec en premier lieu la Moselle (517 patients), le Bas-Rhin (475 patients), la Meurthe-et-Moselle (361 patients) et le Haut-Rhin (270 patients).
En revanche, la mortalité de l’épidémie continue de progresser dans la région et le bilan s’élève désormais à 4.629 décès à l'hôpital (+131 décès en 3 jours), tandis que 17.319 patients sont revenus à domicile.
L'ARS a indiqué mercredi soir que "le dénombrement précis des clusters [était] rendu difficile par la diffusion communautaire actuelle du virus" et "ne constitu[ait] plus, à ce stade, un indicateur épidémiologique robuste pour suivre la dynamique de l’épidémie".
L’agence recensait dimanche 485 clusters en cours d’investigation.
Le taux d’incidence continue de diminuer depuis plusieurs semaines, pour s’établir mercredi à 176,5 cas pour 100.000 habitants (contre 210,5 dimanche) à l’échelle régionale, mais il reste plus élevé dans les Ardennes (274,1) et la Haute-Marne (194,9).

Occitanie: près de 1.600 décès depuis le début de la crise

En Occitanie, il y avait mercredi 1.823 patients Covid hospitalisés, soit 171 de moins que dimanche, dont 316 en réanimation (-38). Le bilan depuis le début de la crise est de 1.594 décès à l'hôpital, soit 82 de plus que dimanche, et de 8.060 retours à domicile (+330).
Le département le plus touché est désormais la Haute-Garonne avec 336 hospitalisations mercredi. Viennent ensuite le Gard (330 hospitalisations), l'Hérault (322), les Hautes-Pyrénées (181), le Tarn (128), l'Aveyron (106), les Pyrénées-Orientales (98), l'Aude (86), le Tarn-et-Garonne (72), l'Ariège (44), le Lot (42), la Lozère (39) et le Gers (39).
Le taux d'incidence poursuit sa baisse à 111,4 cas pour 100.000 habitants du 16 au 22 novembre (contre 136,7 du 13 au 19 novembre). La Lozère a le plus fort taux à 246,4 du 16 au 22 novembre, selon SPF.

Bourgogne-Franche-Comté: un nouveau recul des hospitalisations

En Bourgogne-Franche-Comté, 1.790 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mercredi (-93 patients en 3 jours), dont 239 patients en réanimation (-1 en 3 jours). Les départements les plus touchés demeurent la Saône-et-Loire (516 patients), la Côte-d’Or (360 patients), le Doubs (201 patients) et le Jura (186 patients).
Depuis le début de l’épidémie, 7.088 patients sont revenus à domicile, tandis que 1.808 décès à l'hôpital sont à déplorer (+90 décès en 3 jours).

Nouvelle-Aquitaine: désormais moins de 1.600 hospitalisations

En Nouvelle-Aquitaine, 1.598 personnes étaient prises en charge mercredi à l'hôpital pour Covid-19 (contre 1.733 personnes dimanche), dont 235 en réanimation (-22 en trois jours).
Au total, 1.157 personnes sont décédées à l'hôpital depuis le début de la crise (+85 en trois jours), tandis que 5.655 patients sont retournés à leur domicile.
Le département qui dénombre le plus d'hospitalisations est les Pyrénées-Atlantiques avec 367 personnes prises en charge, devant la Gironde (362).
Le taux d'incidence dans la région était en baisse à 109,3/100.000 habitants dimanche (contre 129,8/100.000 trois jours plus tôt).
C'est désormais dans les Pyrénées-Atlantiques qu'il est le plus important à 168,6, devant le Lot-et-Garonne (162,9).

Normandie: baisse importante en réanimation

En Normandie, l'amélioration des indicateurs se poursuit et le pic de la 2e vague a été atteint, a estimé l'ARS mardi dans son bulletin. Le taux d'incidence a bien diminué à 135,3 cas pour 100.000 jeudi contre 156,2 lundi et il baisse aussi maintenant chez les plus de 65 ans (155,9 mardi). La pression sur le système de santé reste importante mais les hospitalisations diminuent avec 1.310 personnes hospitalisées dont 132 en réanimation (-36 et -19 par rapport à dimanche).
La région enregistre 4.339 retours à domicile et déplore 1.084 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+59 en 3 jours).
Les hospitalisations diminuent dans tous les départements sauf dans l'Eure. La Seine-Maritime reste le département le plus touché avec 566 hospitalisations. Suivent le Calvados (249), l'Eure (202, +2), la Manche (151) et l'Orne (142).
L'ARS recensait mardi dans un communiqué 211 clusters en cours d'investigation dont 111 en Ehpad.

Pays de la Loire: les hospitalisations repassent sous le seuil de 1.000

En Pays de la Loire où le taux d'incidence a encore bien baissé à 109,6 cas/100.000 jeudi (contre 134,9 lundi), les hospitalisations ont bien diminué avec 996 patients hospitalisés dont 136 en réanimation (-63 et -6 depuis dimanche).
Il est recensé 4.688 retours à domicile et 933 décès survenus à l'hôpital depuis mars (+42 en 3 jours).
La Loire-Atlantique enregistre le plus grand nombre de patients hospitalisés (302), suivie du Maine-et-Loire (242), de la Sarthe (204), de la Mayenne (133) et la Vendée (111). Les hospitalisations augmentent encore un peu en Sarthe et en Vendée.

Centre-Val de Loire: le nombre de patients hospitalisés passe sous la barre des 1000

En Centre-Val de Loire, 966 patients étaient hospitalisés mercredi (-34 en trois jours), dont 135 en réanimation (-23).
Au total, 964 patients sont décédés à l'hôpital (+48) et 4.197 sont rentrés à domicile.
Le Loiret est le département le plus touché de la région, avec 243 patients hospitalisés, devant l'Eure-et-Loir (229 hospitalisations).
La région affichait dimanche un taux d'incidence de 139/100.000 habitants (contre 169,4/100.000 habitants 3 jours plus tôt). Il était de 178,5 dans le Loiret et de 161,6 dans le Cher, les deux départements enregistrant le plus fort taux d'incidence de la région.

Bretagne: la baisse des hospitalisations se poursuit

En Bretagne, la baisse du taux d'incidence s'est poursuivie à 64,3 cas/100.000 jeudi contre une incidence de 82,6 cas/100.000 lundi. Le taux de positivité dans la région est maintenant de 7,1%.
Les hospitalisations diminuent, passant sous la barre des 600. La Bretagne comptait mercredi 596 hospitalisations (-59 depuis dimanche) dont 91 patients en réanimation (-3), et ce malgré deux nouvelles évacuations sanitaires en provenance d'Auvergne-Rhône-Alpes mardi.
Le nombre de retours à domicile s'élève à 2.711 et le nombre de décès atteint 527 depuis début mars (+28 en 3 jours).
La baisse des hospitalisations s'observe dans tous les départements. L'Ille-et-Vilaine est le département avec le plus de patients hospitalisés (274) puis le Morbihan à 178, le Finistère à 84 et les Côtes-d'Armor à 60.
L'ARS recensait mercredi 69 clusters en cours d'investigation dont 13 en établissements de santé et 23 en Ehpad.

Corse: moins de 50 patients hospitalisés

En Corse, il y avait mercredi 48 patients Covid hospitalisés (-11 par rapport à dimanche), dont 8 en réanimation (-1). Le nombre cumulé de patients retournés à leur domicile est de 461. L’île n'a recensé aucun nouveau décès à l'hôpital depuis dimanche. Elle fait toujours état de 109 décès depuis le début de l’épidémie (47 depuis le 13 septembre selon l'ARS).
En Ehpad, l'ARS a recensé 19 décès depuis le début de l'épidémie. Elle indique que 2 des 28 Ehpad sont concernés par au moins un cas de Covid mais aucun des 29 autres établissements ou services médico-sociaux (ESMS) avec hébergement.

Outre-mer: les hospitalisations en légère hausse en Guyane

En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé mercredi 95 hospitalisations, soit 6 patients de moins que dimanche, dont 8 en réanimation (-3). Il y a eu 163 décès depuis le début de la crise, soit 2 supplémentaires par rapport à dimanche, et 701 retours à domicile (+7).
Le taux d'incidence a légèrement augmenté à 27,9 du 16 au 22 novembre pour 100.000 habitants (contre 26,5 du 13 au 19 novembre), d'après SPF.
La Martinique comptait mercredi 52 patients Covid hospitalisés (-2 depuis dimanche), dont 17 en réanimation (-2). L’île enregistrait 316 retours à domicile et 40 décès à l’hôpital.
La Guyane comptait mercredi 13 patients hospitalisés, soit 4 de plus que dimanche, dont 1 patient en réanimation (contre aucun dimanche). Il y a eu 66 décès à l'hôpital (stable) et 1.862 retours à domicile (+15 par rapport à dimanche). Le taux d'incidence a légèrement baissé à 55,4 du 16 au 22 novembre pour 100.000 habitants (contre 56,1 du 13 au 19 novembre), d'après SPF.
L’île de La Réunion recensait 79 hospitalisations en raison du Covid-19 mercredi (-11 patients en 3 jours), dont 14 patients en réanimation (-2 depuis 3 jours).
Depuis le début de l’épidémie, le département déplore 47 décès liés au Covid-19 à l’hôpital (4 décès supplémentaire en 3 jours), tandis que 608 patients sont revenus à domicile.
À Mayotte, 9 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mercredi (-2 patients sur 3 jours), dont 3 patients en réanimation (-2 patients en 3 jours).
Le bilan de l’épidémie s’élevait à 35 décès à l’hôpital mercredi (un décès supplémentaire en 3 jours) et 510 patients étaient revenus à domicile.
mlb-san-jyp-cb-sl-gl-syl/nc/APMnews

[MLB7QKE5KN]

A lire aussi

Pour obtenir un accès personnalisé, entrez votre adresse mail professionnelle

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles