dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 17 février 2021 (APMnews) - La baisse du nombre de patients Covid-19 hospitalisés en France poursuit sa décrue générale hormis en réanimation, où le nombre de patients tend à se stabiliser, selon les données publiées par le gouvernement et les agences régionales de santé (ARS).
Mardi soir, la France comptait 26.239 patients hospitalisés pour Covid-19, soit 1.438 de moins en 7 jours (cf dépêche du 10/02/2021 à 12:53).
Concomitamment à cette baisse, le nombre de patients en réanimation (et soins critiques et intensifs et surveillance continue) se stabilise à 3.348 patients (+6).
Le pays déplore désormais 82.812 victimes du Covid-19 (+2.665) dont 58.578 décès à l'hôpital (+2.102). Le nombre de patients rentrés à leur domicile atteint 244.238.
Le taux d'incidence national était de 188,4/100.000 habitants au 13 février, sur une semaine glissante, contre 206,5/100.000 au 6 février, selon les chiffres de Santé publique France.

Ile-de-France: toujours une courbe à la hausse en réanimation

L'Ile-de-France comptait mardi 5.014 patients Covid hospitalisés, soit 379 de moins que mardi 9 février. Parmi eux, 731 étaient en réanimation (+7 en une semaine). Le nombre de décès à l'hôpital s'élève à 14.260, tandis qu'il y a eu 63.548 retours de patients à domicile.
Dans la région, le département de Paris enregistrait mardi le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (876), suivi des Hauts-de-Seine (834), de la Seine-Saint-Denis (664), de l'Essonne (630), du Val-de-Marne (619), des Yvelines (606), du Val-d'Oise (394) et de la Seine-et-Marne (391).
Le taux d'incidence en Ile-de-France s’élevait à 236,2 pour 100.000 habitants au 13 février sur 7 jours glissants, en légère baisse (238,1 il y a une semaine). Il était de 253,2 dans le Val-d’Oise, 251,9 à Paris, 251,1 dans le Val-de-Marne, 244,8 en Seine-et-Marne et 238,9 en Seine-Saint-Denis.

Auvergne-Rhône-Alpes: nouvelle baisse du nombre de patients hospitalisés

En Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de patients Covid hospitalisés a de nouveau baissé sur une semaine pour atteindre 3.627, contre 3.906 le 26 janvier, 3.821 le 2 février puis 3.732 le 9 février.
Le nombre de patients en réanimation a en revanche progressé et s'établit à 414 (+14 sur une semaine).
Le nombre de décès à l'hôpital est en hausse et s'établit à 8.652 (+233) et le nombre de retours à domicile poursuit aussi son augmentation, à 35.427.
Le département du Rhône enregistre 832 patients Covid hospitalisés (-22) et l'Isère 675 (-11). Suivent les départements de la Loire (453, +39), du Puy-de-Dôme (296, -10), de la Drôme (239, -10), de la Haute-Savoie (238, -12), de l'Ain (213, -26), de l'Ardèche (203, -4), de l'Allier (195, -48), de la Haute-Loire (107, -6), de la Savoie (107, -7) et du Cantal (69).
Le taux d'incidence régional est toujours en baisse, à 183/100.000 au 13 février sur 7 jours glissants, passant même en dessous de la moyenne nationale. Il est plus élevé que la moyenne régionale dans la Drôme (217,7), l'Ardèche (208,6), et le plus haut dans les départements de l'Ardèche (262,8), de l'Ain (242) et de la Drôme (238,6), le Rhône (207) ou encore la Loire (190).

Paca: le nombre d'hospitalisations en baisse pour la première fois depuis le début de l'année

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 3.458 patients Covid hospitalisés (-99 en une semaine) dont 448 en réanimation (-4). Il y a eu 5.257 décès depuis le début de la crise (+279) et 25.041 retours à domicile.
Les Bouches-du-Rhône concentrent 1.601 personnes Covid hospitalisées (-16 en une semaine), suivi des Alpes-Maritimes (730, -11), Var (517), Vaucluse (284), des Alpes-de-Haute-Provence (182) et des Hautes-Alpes (144).
Le taux d'incidence dans la région a diminué, tout en restant élevé. Il était de 345 pour 100.000 habitants du 7 au 13 février, contre 358,7 du 31 janvier du 6 février. Les Alpes-Maritimes affichent toujours le plus haut taux d'incidence à 491,7 du 7 au 13 février (612,6 dans la métropole de Nice), d'après Santé publique France (SPF).
L'ARS Paca recensait mardi 765 clusters actifs dont 312 dans les Bouches-du-Rhône et 224 dans les Alpes-Maritimes, dans son point de situation. Dans les Ehpad, 16.423 résidents ont été testés positifs au Covid depuis le début de la crise et 1.793 décès ont été déplorés parmi eux, a indiqué l'agence.

Hauts-de-France: la stabilisation se poursuit

Les Hauts-de-France comptaient mardi soir 2.622 patients hospitalisés pour Covid-19, soit 7 de plus en 7 jours. Parmi eux, 323 en réanimation (+23).
Le total des décès régionaux à l'hôpital atteint 5.822 depuis le début de l'épidémie, soit 201 de plus en une semaine.
Avec 1.016 patients hospitalisés, le Nord reste le département concentrant le plus d'hospitalisations devant le Pas-de-Calais (554), l'Oise (456), la Somme (321) et l'Aisne (275).
En termes de dynamique, le sud de la région observe une baisse des hospitalisations sur les 7 derniers jours (-60 dans l'Oise, -29 dans l'Aisne), hormis la Somme qui enregistre la plus forte hausse régionale (+45). Le Nord et le Pas-de-Calais connaissent respectivement 24 et 27 patients supplémentaires.
Le taux d'incidence régional était de 238,4/100.000 habitants au 13 février, contre 225,3/100.000 au 6 février, soit plus que la moyenne nationale. Il poursuit donc sa progression. Il atteint 260,4/100.000 dans l'Aisne et 251,2/100.000 dans le Pas-de-Calais.

Grand Est: la baisse en hospitalisation continue

Avec 2.502 patients hospitalisés pour Covid-19 mardi soir, le Grand Est enregistre une baisse de -232 patients en 7 jours, qui se confirme en réanimation avec 308 patients contre 326 une semaine plus tôt (-18).
Depuis le début de l'épidémie, 7.748 patients Covid-19 des hôpitaux de la région y sont décédés (+232), et 26.861 sont rentrés chez eux.
Le Bas-Rhin et la Moselle concentrent respectivement 529 et 536 patients. A noter que ce dernier département enregistre la plus forte hausse de la région (+30 patients en 7 jours). Jeudi, le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, avait fait part de son inquiétude quant à la circulation virale dans ce territoire, rappelle-t-on (cf dépêche du 11/02/2021 à 20:14).
Des hausses marginales sont aussi constatées dans l'Aube, la Meuse et les Vosges, mais l'ensemble des autres départements de la région observent une baisse globale des hospitalisations.
La Moselle est aussi le département qui connaît la plus forte hausse en réanimation (81, +7) devant la Meurthe-et-Moselle (51, +4) et l'Aube (10, +1).
La région enregistre au 13 février un taux d'incidence de 176/100.000 habitants, contre 204,7/100.000 au 6 février. La Moselle enregistre toutefois un taux de 279,9/100.000, loin devant l'Aube (187,8/100.000).
Le taux d'incidence atteint même 349,7/100.000 au sein de l'agglomération de Metz

Occitanie: 160 hospitalisations en moins en une semaine

En Occitanie, il y avait mardi 1.706 patients Covid hospitalisés (-160 en une semaine) dont 277 en réanimation (stable). Il y a eu 3.029 décès (+173 en une semaine) et 12.730 retours à domicile.
Le département le plus touché est la Haute-Garonne avec 390 hospitalisations Covid (-38 en une semaine). Viennent ensuite l'Hérault (231 hospitalisations), le Gard (219), le Tarn (167), l'Aude (161), les Pyrénées-Orientales (151), le Gers (100), l'Aveyron (97), le Tarn-et-Garonne (70), l'Ariège (51), le Lot (45), les Hautes-Pyrénées (26) et la Lozère (18).
Le taux d'incidence dans la région a baissé à 169,9 pour 100.000 habitants du 7 au 13 février, contre 203,4 du 31 janvier du 6 février, d'après SPF. Le plus fort taux est désormais enregistré en Haute-Garonne, à 212.

Bourgogne-Franche-Comté: le nombre de patients hospitalisés en nette baisse

En Bourgogne-Franche-Comté, le nombre de patients Covid hospitalisés est en nette baisse puisqu'il atteignait mardi soir 1.567 (-167 sur une semaine), dont 155 en réanimation (-2).
Les départements enregistrant les nombres les plus élevés d’hospitalisations sont la Saône-et-Loire (415, -52) et la Côte-d’Or (287, -72).
Depuis le début de l’épidémie, 13.380 patients sont revenus à domicile, tandis que 3.622 décès à l'hôpital sont à déplorer.
Le taux d'incidence régional (sur 7 jours glissants) est en baisse, à 163,3/100.000 habitants au 11 février, contre 191,7 une semaine plus tôt (et 223,7 la semaine précédente), avec une incidence qui reste plus élevée dans le Jura (232,3).

Nouvelle-Aquitaine: la région passe sous la barre des 200 patients en réanimation

La Nouvelle-Aquitaine a enregistré mardi une forte diminution du nombre d'hospitalisations à 1.425 (-129 en une semaine), dont 188 en réanimation (-27 en 7 jours).
La région avait enregistré 30 hospitalisations de moins sur 7 jours la semaine dernière.
Elle déplore depuis le début de l'épidémie 2.630 décès à l'hôpital (+146 en une semaine), tandis que 10.633 personnes sont retournées à domicile au total.
Le nombre de malades hospitalisés a augmenté dans deux départements: en Charente (+14 à 63) et en Dordogne (+1 à 153).
Sous la moyenne nationale, le taux d'incidence dans la région était une nouvelle fois en baisse à 113/100.000 habitants pour la période du 7 au 13 février, contre 155,7/100.000 du 31 janvier au 6 février.

Normandie: légère baisse des hospitalisations mais pas en réanimation

En Normandie, le taux d'incidence continue à baisser à 132,7 cas pour 100.000 mardi contre 161,8 une semaine avant mais tout en restant au-dessus du seuil d'alerte. Le taux de positivité est à 5,1%. Tous les départements sont maintenant sous la barre des 200 cas; la Manche, l'Orne et la Seine-Maritime ont perdu 40 points en 7 jours.
Les hospitalisations se stabilisent avec une tension qui reste forte avec 1.283 personnes hospitalisées mardi (-47 par rapport au mardi 9 février) dont 135 en réanimation (+5).
La région enregistre 8.083 retours à domicile et déplore 2.128 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+100 en 1 semaine). Au total, 2.877 personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie dont 2.196 depuis le 1er septembre.
Les hospitalisations ont diminué en Seine-Maritime (598, -43), l'Orne (139, -7) et l'Eure (111, -12) mais ont un peu augmenté dans le Calvados (217, +6) et la Manche (218, +9).
L'ARS recensait mardi 169 clusters en cours d'investigation dont 72 en Ehpad et 36 en établissements de santé.

Centre-Val de Loire: le nombre d'hospitalisations décroît une nouvelle fois

La région Centre-Val de Loire enregistrait mardi 1.025 patients hospitalisés soit 34 de moins en une semaine, dont 127 en réanimation (-7 en une semaine).
La semaine dernière, le nombre de patients pris en charge en milieu hospitalier avait également diminué (-83 à 1.059).
La région déplore désormais 1.871 décès liés au Covid-19 à l’hôpital (+86 en une semaine) et recense 6.270 retours à domicile, depuis le début de l'épidémie.
Des départements ont enregistré une légère hausse du nombre de patients hospitalisés. C'est le cas de l'Indre (+15 à 103) et dans le Loir-et-Cher (+2 à 163).
Le taux d'incidence dans la région, qui est en dessous du niveau national, a une nouvelle fois reculé à 151,8/100.000 habitants pour la période du 7 au 13 février, contre 184,4/100.000 du 31 janvier au 6 février.

Pays de la Loire: baisse nette des hospitalisations

En Pays de la Loire où le taux d'incidence descend à 121,3 cas/100.000 mardi (contre 140,6 cas la semaine précédente), les hospitalisations ont diminué depuis le 9 février avec 874 patients hospitalisés dont 90 en réanimation mardi (-115 et -8 en 7 jours).
Il est recensé 8.137 retours à domicile et 1.918 décès survenus à l'hôpital depuis mars (+77 en 7 jours).
Les hospitalisations ont baissé dans tous les départements en particulier en Loire-Atlantique (261, -45), en Sarthe (206, -15) et en Vendée (84, -29).

Bretagne: des hospitalisations qui diminuent

En Bretagne, le taux d'incidence diminue à 88,1 cas/100.000 mardi contre une incidence de 106 cas/100.000 il y a une semaine. Le taux de positivité est à 3,8%.
La Bretagne comptait mardi 712 hospitalisations en baisse (-53 en une semaine) dont 53 patients en réanimation (+1).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 4.450 et le nombre de décès atteint 1.051 depuis début mars (+55 en 7 jours).
L'Ille-et-Vilaine reste le département comptant le plus de patients hospitalisés mais bénéficie d'une baisse (397, -23) puis le Morbihan à 149 (-20), le Finistère à 113 (-20) mais une hausse est notée dans les Côtes-d'Armor à 53 (+10).
L'ARS recensait lundi dans un communiqué 127 clusters en cours d'investigation, dont 25 en établissements de santé et 29 en Ehpad.

Corse: plus de patients Covid en réanimation

En Corse, il y avait mardi 50 patients Covid hospitalisés (-9 depuis mardi 9 février), dont 9 en réanimation (+3). L'île déplore 140 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, tandis que 601 patients sont retournés à domicile.

Outre-mer: hausse en réanimation à La Réunion

A Mayotte, 177 patients Covid étaient hospitalisés mardi (+68 en 7 jours), dont 29 patients en réanimation (+5 en 7 jours). Le bilan de l’épidémie s’élevait à 70 décès, tandis que 713 patients étaient revenus à domicile.
Le taux d’incidence sur 7 jours glissants a continué à augmenter pour atteindre le 13 février 843 cas pour 100.000 habitants, contre 804,4 la semaine précédente.
La Réunion comptabilisait mardi 85 hospitalisations en raison du Covid (+40 en une semaine), dont 35 patients en réanimation (+21).
Depuis le début de l’épidémie, l'île déplore 57 décès liés au Covid à l’hôpital, tandis que 837 patients sont revenus à domicile.
Elle enregistrait le 13 février (sur 7 jours glissants) un taux d'incidence de 72,2 cas pour 100.000 habitants, en hausse sur une semaine (64,8 au 6 février).
En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé mardi 31 hospitalisations en raison du Covid-19 (-19 en une semaine) dont 5 patients en réanimation (stable). Il y a eu 175 décès (+3) depuis le début de la crise et 826 retours à domicile.
Le taux d’incidence a augmenté à 45,9 pour 100.000 habitants du 7 au 13 février, contre 36,4 du 31 janvier du 6 février, d'après SPF.
La Guyane comptait mardi 29 patients Covid hospitalisés (-4 patients en une semaine) dont 9 en réanimation (-4). Il y a eu 77 décès à l'hôpital (+1) et 2.188 retours à domicile depuis le début de la crise.
Le taux d’incidence a diminué, il était de 40,6 pour 100.000 habitants du 7 au 13 février, contre 70,9 du 31 janvier du 6 février, d'après SPF.
La Martinique enregistrait mardi 8 patients Covid hospitalisés (-3 en une semaine), dont 2 patients en réanimation (-1). L’île totalise 45 décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie et 399 retours de patients à domicile.
bd-mlb-jyp-sl-syl-san/ab/APMnews

[BRD8QONX6M]

A lire aussi

Pour obtenir un accès personnalisé, entrez votre adresse mail professionnelle

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles