dépêche

 - 

Covid-19: le vaccin de Pfizer/BioNTech pourrait être conservé dans des congélateurs à -20°C

NEW YORK, MAYENCE (Allemagne), 19 février 2021 (APMnews) - Pfizer et BioNTech ont annoncé vendredi qu'ils avaient soumis de nouvelles données à la Food and Drug Administration (FDA) montrant la stabilité de leur vaccin contre le Sars-CoV-2 (Comirnaty*) lorsqu'il est stocké à des températures comprises entre -25°C et -15°C, ce qui permettrait de le conserver dans des congélateurs et réfrigérateurs pharmaceutiques moins onéreux que les "ultra-congélateurs" nécessaires jusqu'ici.
Comirnaty* a été le premier vaccin contre le Covid-19 à être homologué dans l'Union européenne (UE) et aux Etats-Unis, en décembre 2020 (cf dépêche du 14/12/2020 à 01:01 et dépêche du 21/12/2020 à 19:35).
Son résumé des caractéristiques du produit (RCP) précise qu'il doit être conservé dans un congélateur ultra-froid à des températures comprises entre -80°C et -60°C jusqu'à six mois. Une fois décongelé, il peut être gardé jusqu'à cinq jours dans un réfrigérateur standard, entre 2°C et 8°C.
Ces contraintes ont représenté un défi logistique important pour les gouvernements et systèmes de santé dans le cadre du déploiement des campagnes vaccinales dans le monde, les poussant à s'équiper en matériel spécifique pour le transport et la conservation du produit.
Les données soumises à la FDA en soutien d'une demande de mise à jour de l'autorisation d'utilisation d'urgence (EUA) américaine permettraient de conserver les flacons entre -25°C et -15°C pendant un total de deux semaines comme "alternative ou complément" au stockage dans un congélateur à ultra-basse température, ont expliqué Pfizer et BioNTech dans un communiqué commun.
Elles comprennent des données de stabilité issues de lots fabriqués au cours des neuf derniers mois de développement du vaccin, pour des essais cliniques ou pour une utilisation commerciale.
Elles seront soumises aux agences de régulation d'autres pays "dans les prochaines semaines", ont assuré les industriels.
"Si elle est approuvée, cette nouvelle option de stockage offrirait aux pharmacies et aux centre de vaccination une plus grande flexibilité dans la gestion de leur approvisionnement", a souligné Albert Bourla, PDG de Pfizer, cité dans le communiqué.
rm/eh/APMnews

[RM6QOS1A5]

A lire aussi