dépêche

 - 

La France premier pays européen pour les investissements en santé en 2020 (étude EY)

LONDRES, 7 juin 2021 (APMnews) - La France est devenue le premier pays européen pour l’accueil des investissements dans le secteur de la santé en 2020, avec 58 projets d'investissements étranger dans l'industrie pharmaceutique, en progression de 123% par rapport à 2019, a révélé Ernst & Young (EY) dans son baromètre 2021 sur l'attractivité.
L'édition 2021 de cette étude comprend un focus sur le secteur santé qui révèle notamment que la France s'est classée devant l'Allemagne et le Royaume-Uni en nombre de projets d'investissements étrangers dans l'industrie pharmaceutique.
"Tant sur le nombre de projets que sur le nombre d'emplois créés, la France a tiré son épingle du jeu en 2020", a expliqué vendredi dans un entretien à APMnews Virginie Lefebvre-Dutilleul, co-auteure du baromètre. "Il y a un effet Covid-19, mais ce n'est pas la seule explication". Le "crédit impôt recherche [CIR] est aussi un outil important", a-t-elle affirmé.
Dans l'édition 2020, le Royaume-Uni était en tête du classement avec 29 projets, note-t-on. "Le Royaume-Uni a vu le nombre de projets d'investissement diminuer en raison du Brexit. Aujourd'hui les projets repartent", a-t-elle relaté. Il s'agit, selon elle, "d'un enjeu clé" à suivre pour les prochaines années d'autant que le Royaume-Uni a fait preuve de rapidité dans la gestion de la campagne vaccinale et pourrait relancer rapidement son économie.
A l'échelle de l'Europe, le nombre de projets dans l’industrie pharmaceutique a augmenté de 62% en 2020, passant de 164 projets en 2019 à 265 projets.
En ce qui concerne le type d'investissements étrangers en France, 31 portent sur la production. Il s'agit en grande majorité (84%) "d'extensions de sites", a indiqué Virginie Lefebvre-Dutilleul. 16 sont des projets de R&D.
Les régions les plus attractives sont l'Ile-de-France (14 projets), Auvergne-Rhône-Alpes (10), les Hauts-de-France (7), Nouvelle-Aquitaine (6) et Grand Est (5).
Les investissements proviennent pour la plupart de pays européens, "notamment l'Allemagne ou la Suisse", a-t-elle précisé, mais aussi des Etats-Unis et du Japon.

1.483 emplois créés en 2020

La France se classe également au premier rang européen en termes d'emplois créés en 2020 avec 1.483 emplois dans le secteur de la santé, soit trois fois plus qu'en 2019.
"La qualité des infrastructures, les opportunités d'acquisitions sur les sites de production dans l'industrie pharmaceutique et l'amélioration de la fiscalité avec la reforme sur les impôts de production, ont notamment été citées parmi les éléments qui attirent les investisseurs en France", a listé la co-auteure de l'étude.
Plusieurs dirigeants interrogés ont cependant fait part d'attentes en matière de simplification administrative.
En 2020, la part du secteur santé dans les investissements étrangers a doublé par rapport à sa valeur moyenne au cours des années précédentes. Il ne représente toutefois que 5,9% des investissements tous secteurs confondus. "Les premiers secteurs d'investissement sont les logiciels et services IT, les services aux entreprises et l'électronique", a-t-elle détaillé. L'industrie pharmaceutique arrive en cinquième position.
Pour réaliser ce baromètre, une enquête a été menée entre mars et avril auprès d’un panel de 200 dirigeants de groupes internationaux implantés en France et en Europe, de tous les secteurs, tailles et modèles économiques. Les données de plus de 5.000 projets d'investissement directs étrangers annoncés en 2020 en France et en Europe ont également été analysées.
lle/eh/APMnews

[LLE6QU6LYK]

A lire aussi