dépêche

 - 

Covid-19 à l'hôpital: le point région par région

PARIS, 11 août 2021 (APMnews) - Le nombre de patients hospitalisés et les taux d'incidence ont continué de progresser au cours des 7 derniers jours, notamment dans les régions du sud de la France et dans les Antilles, selon les données publiées mardi par le gouvernement et Santé publique France.
La France comptait mardi soir 9.153 patients hospitalisés pour Covid-19, contre 7.974 une semaine plus tôt (+1.179 patients).
Parmi les patients Covid-19 hospitalisés mardi soir, 1.381 patients étaient pris en charge en réanimation (ce qui correspond aux soins critiques: réanimation, soins intensifs et surveillance continue), soit 381 patients de plus en 7 jours et 211 admissions en réanimation en 24h.
Selon le bilan officiel de l'épidémie de Covid-19, 85.833 décès sont à déplorer à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, soit 353 nouveaux décès en une semaine.
Le taux d'incidence national est encore en hausse pour s'établir à 234,7 cas pour 100.000 habitants pour la semaine du 1 au 7 août, contre 225/100.000 pour la semaine du 25 au 31 juillet.

Ile-de-France: près de 50 patients supplémentaires en soins critiques en une semaine

L'Ile-de-France comptait mardi soir 1.894 patients hospitalisés pour Covid-19, dont 356 en soins critiques, contre respectivement 1.697 et 309 mardi 3 août. En 24 heures, 42 nouveaux patients Covid ont été admis en soins critiques.
Le département des Hauts-de-Seine enregistrait le nombre le plus important de patients hospitalisés (346), devant la Seine-Saint-Denis (319), Paris (284), la Seine-et-Marne (227) le Val-de-Marne (195), l’Essonne (193), le Val-d’Oise (174) et les Yvelines (156).
Le taux d’incidence régional était stable à 189,4 cas pour 100.000 habitants au 7 août (sur 7 jours glissants, après 185,6/100.000 une semaine auparavant), ce qui reste en dessous de la moyenne nationale. Il était plus élevé en Seine-Saint-Denis (216/100.000), dans le Val-de-Marne (202,6), à Paris (193,4) et dans le Val-d'Oise (190,7).
L’Ile-de-France a enregistré mardi 20.756 décès depuis le début de l’épidémie (53 de plus en une semaine) et 102.056 retours à domicile.

Paca: une hausse de plus de 30% des hospitalisations en une semaine

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 1.364 hospitalisations pour Covid (+319 hospitalisations en 7 jours, soit une augmentation de 30,5%), dont 270 patients en réanimation (+73 patients en 7 jours). La hausse était de 212 hospitalisations en 7 jours la semaine dernière.
Depuis le début de la crise, il y a eu 8.168 décès à l'hôpital (+41 décès en 7 jours) et 42.187 retours à domicile.
Le département des Bouches-du-Rhône comptait à lui seul 715 patients hospitalisés (+155) mardi, dont 161 en réanimation (+46) à cette date.
Dans un communiqué diffusé mardi, l'agence régionale de santé (ARS) a signalé une hausse de l'activité Covid aux urgences qui représente 4,8% de leur activité dans la semaine du 2 au 9 août, contre 3,7% la semaine précédente. Elle dénombrait au 10 août 279 clusters dans la région.
Interrogée par APMnews, l'ARS a précisé mardi qu'aucune déprogrammation n'était en cours. Il n'y a pas non plus de transferts prévus à ce jour, a-t-elle ajouté, soulignant que "la question sera étudiée en cas d’aggravation de la situation".
Le taux d'incidence régional a encore augmenté à 586,6 cas/100.000 habitants au 7 août, contre 574,6/100.000 au 31 juillet. Les Bouches-du-Rhône ont le taux d'incidence le plus élevé à 678,9 cas/100.000 habitants au 7 août.

Occitanie: des transferts vers d'autres régions à cause de tensions en réanimation

En Occitanie, le taux d'incidence régional s'est stabilisé à 412,6 pour 100.000 habitants la semaine du 1er au 7 août (contre 421,9 au 31 juillet). Cela cache néanmoins de fortes disparités départementales avec un taux de 600 dans l'Hérault, 486 dans les Pyrénées-Orientales, 440 dans le Gard et 428 dans l'Aude et des taux aux alentours de 200 dans le Gers, le Lot et l'Aveyron, selon SPF.
La région comptait mardi 1.048 patients Covid hospitalisés dont 264 en soins critiques (respectivement 794 et 170 au 3 août).
Avec 256 patients hospitalisés, l'Hérault comptait mardi le plus d'hospitalisations pour Covid dans la région. Il est suivi par la Haute-Garonne (274), les Pyrénées-Orientales (134), le Gard (127), l'Aude (71) et le Tarn (54).
Le nombre de décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie s'élève à 4.706 tandis que le celui des retours à domicile est de 22.972.
Face aux fortes tensions dans les services de réanimation d'Occitanie, trois patients Covid ont été transférés mardi vers les CHU d'Amiens et de Lille (un du CH de Narbonne et deux du CHU de Toulouse) (cf dépêche du 10/08/2021 à 17:02).
Dans un communiqué diffusé mardi soir, l'ARS Occitanie a indiqué que deux patients du CHU de Toulouse devaient être transférés mercredi au CHU de Strasbourg.
Le plan blanc a été activé mercredi 4 août, rappelle-t-on.

Auvergne-Rhône-Alpes: augmentation des hospitalisations

En Auvergne-Rhône-Alpes, le taux d'incidence régional est de 205,7/100.000 au 7 août sur 7 jours glissants (contre 203,1 au 31 juillet). Il est le plus élevé dans le Rhône (298,2), en Haute-Savoie (244,7) et en Savoie (231,9).
Le nombre de décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie atteint les 11.746 tandis que le nombre de retours à domicile est de 52.431.
Mardi, la région comptait 910 patients Covid hospitalisés (736 au 3 août, +174) dont 148 en réanimation (102 au 3 août, +46).
Le nombre le plus élevé de patients Covid hospitalisés est constaté dans le Rhône (277), suivi par l'Isère (133), la Loire (96), la Haute-Savoie (77), l'Ain (74), le Puy-de-Dôme (66), la Savoie (53), la Drôme (47), l'Ardèche (33), la Haute-Loire (32), l'Allier (17) et le Cantal (5).

Hauts-de-France: le nombre d'hospitalisations continue de reculer

Les Hauts-de-France comptaient mardi soir 678 patients hospitalisés (-14 en 7 jours), dont 87 en réanimation (+5). La région enregistre ainsi une nouvelle baisse du nombre d'hospitalisations pour Covid, bien que moins marquée par rapport à la semaine précédente. Le total des décès dans les hôpitaux de la région atteint 9.381 (+17), pour 39.091 retours à domicile.
Le Nord concentre 292 patients hospitalisés, devant le Pas-de-Calais (139), l'Oise (122), la Somme (88) et l'Aisne (36). Plus de la moitié des patients en réanimation (49) sont dans le Nord.
Le taux d'incidence régional était de 120,6/100.000 au 7 août, contre 100,1 au 31 juillet.

Nouvelle-Aquitaine: la barre des 100 patients en réanimation franchie cette semaine

La Nouvelle-Aquitaine enregistrait mardi soir 600 patients Covid-19 hospitalisés, soit 99 de plus en 7 jours (contre 83 de plus la semaine précédente). Parmi eux, 128 étaient en réanimation (+41 en 7 jours).
La région déplorait 3.927 décès à l'hôpital (+28) et enregistrait 17.874 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
La Gironde est le département recensant le plus grand nombre d'hospitalisations (180, +40), devant la Dordogne (92, +4) et les Pyrénées-Atlantiques (89, +6).
L'ARS Nouvelle-Aquitaine a annoncé mardi avoir réactivé le plan blanc, en raison des "risques de saturation" du système hospitalier face à l'afflux de patients Covid-19 (cf dépêche du 10/08/2021 à 17:46).
Le taux d'incidence régional était de 198,9 cas/100.000 habitants au 7 août, contre 222,9 cas/100.000 habitants au 31 juillet.

Grand Est: une légère hausse des hospitalisations et des admissions en réanimation

La région Grand Est dénombrait mardi 476 patients Covid hospitalisés (+32 patients en une semaine), dont 77 patients en réanimation (+13 en 7 jours).
Les départements les plus touchés sont la Meurthe-et-Moselle (96 patients hospitalisés, -11 en 7 jours), la Moselle (95 patients, +16) et le Bas-Rhin (91 patients, +13).
Depuis le début de l'épidémie, la région déplore 10.255 décès à l’hôpital (8 décès supplémentaires en 7 jours) et comptabilise 38.803 retours à domicile.
Le taux d'incidence régional se situait sous la moyenne nationale, à 130 cas pour 100.000 habitants pour la période du 1er au 7 août, en légère diminution par rapport à la semaine précédente cependant (130,7 cas/100.000).
Les départements présentant les taux d'incidence les plus élevés sur la période étaient la Moselle (157,7 cas/100.000), le Haut-Rhin (158,4 cas/100.000) et le Bas-Rhin (154,7 cas/100.000).

Normandie: petite baisse des hospitalisations mais hausse en réanimation

En Normandie, le taux d'incidence a augmenté à 125,5 cas pour 100.000 mardi contre 117,7 une semaine avant. Le taux de positivité est à 3,2%. Le taux d'incidence le plus élevé est observé dans le Calvados (187,6) puis en Seine-Maritime (118,3 cas).
Les hospitalisations ont un peu diminué avec 390 personnes hospitalisées mardi (-9) mais pas en réanimation avec 53 patients (+11 en une semaine).
Depuis le début de l'épidémie, la région enregistre 14.927 retours à domicile et déplore 3.429 décès à l'hôpital (+11 en 1 semaine).
La Seine-Maritime compte 147 patients hospitalisés, l'Eure 68, le Calvados 74, la Manche 66 et l'Orne 35.
L'ARS recensait mardi 49 clusters en cours d'investigation dont 9 en Ehpad et 3 en établissement de santé.

Bretagne: hausse des hospitalisations

En Bretagne, le taux d'incidence a un peu progressé à 116,3 cas/100.000 mardi contre une incidence de 100,8 cas/100.000 il y a une semaine. Le Morbihan a le taux le plus élevé (141,9 cas) et le Finistère le plus bas (94).
La Bretagne comptait mardi 306 hospitalisations en hausse (+29 en une semaine) dont 21 patients en réanimation (-1).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 8.251 et le nombre de décès à l'hôpital atteint 1.679 depuis mars 2020 (+13 en 7 jours).
L'Ille-et-Vilaine reste de loin le département comptant le plus de patients hospitalisés (151) puis le Morbihan (79), le Finistère (49) et les Côtes-d'Armor (27).
L'ARS recensait vendredi dans un communiqué 58 clusters en cours d'investigation dont 4 en établissements de santé, et 7 en Ehpad.

Pays de la Loire: petite augmentation des hospitalisations

En Pays de la Loire, le taux d'incidence est stable à 110,4 cas/100.000 mardi (contre 112,3 cas la semaine précédente). La Loire-Atlantique a le taux le plus élevé à 148,6 et la Mayenne a le taux le plus bas (61,2).
Les hospitalisations ont un peu diminué depuis le 3 août avec 182 patients hospitalisés dont 26 en réanimation mardi (+11 et stable en 7 jours).
Il est recensé 13.562 retours à domicile et 2.752 décès survenus à l'hôpital depuis mars 2020 (+6 en 7 jours).
La Loire-Atlantique compte 65 patients hospitalisés, le Maine-et-Loire 51, la Sarthe 31, la Vendée (28) et la Mayenne 7.

Centre-Val de Loire: légère hausse du nombre d'hospitalisations

En Centre-Val de Loire, 233 patients Covid-19 étaient hospitalisés mardi, soit 10 de plus en une semaine. Parmi eux, 33 sont en réanimation (-1). La région déplore depuis le début de l'épidémie 2.795 décès à l'hôpital (+3 en 7 jours), tandis que 12.649 patients sont retournés à domicile.
Le Loiret reste le département comptant le plus de patients dans la région (98, +1) devant l'Indre-et-Loire (49, +4), le Loir-et-Cher (33, +3), l'Eure-et-Loir (29, +3), l'Indre (16, +1) et le Cher (8, -2).
Le taux d'incidence régional était de 91,6 cas/100.000 habitants au 7 août, contre 81,6 cas/100.000 au 31 juillet.

Bourgogne-Franche-Comté: les hospitalisations continuent de baisser

Mardi soir, la Bourgogne-Franche-Comté comptait 141 patients Covid hospitalisés (-89 en une semaine) dont 37 patients en réanimation (+16 en 7 jours).
Les départements les plus touchés sont la Côte-d'Or (31 patients), la Saône-et-Loire (22 patients), le Territoire de Belfort (21 patients), le Doubs (19 patients) et l'Yonne (17 patients).
Depuis le début de l'épidémie, la région déplore 4.866 décès à l'hôpital (+7 décès en une semaine), tandis que 20.253 patients sont retournés à domicile.
Le taux d'incidence est en légère hausse mais reste sensiblement moins élevé que la moyenne nationale avec 114,9 cas pour 100.000 habitants entre le 1er et le 7 août, contre 105,6 cas/100.000 la semaine précédente.
L'incidence était plus élevée dans les départements franc-comtois, notamment le Territoire de Belfort (217,6) et le Doubs (154,8).

Corse: deux évacuations vers Marseille depuis jeudi

En Corse, le taux d'incidence a légèrement baissé à 626/100.000 (contre 654,5 au 31 juillet) au 7 août sur 7 jours glissants. Il est de 629 en Haute-Corse et de 622 en Corse du Sud.
Au 10 août, le nombre de patients Covid hospitalisés était de 80 (48 en Haute-Corse et 32 en Corse-du-Sud), contre 65 au 3 août, dont 18 en soins critiques (14 au 3 août).
Le nombre de décès de patients Covid à l'hôpital est de 213 tandis que le nombre de retours à domicile s'élève à 1.042.
L'ARS a déclenché le 3 août le plan blanc dans tous les hôpitaux pour au moins 4 semaines et 2 évacuations sanitaires vers Marseille ont été effectuées jeudi et lundi, rappelle-t-on (cf dépêche du 03/08/2021 à 18:42 et dépêche du 10/08/2021 à 18:30).

Outre-mer: une situation très préoccupante dans les Antilles et à La Réunion

En Martinique, l’épidémie continue de progresser, avec un taux d’incidence de 1.176 cas pour 100.000 habitants sur la période du 1er au 7 août, contre 1.074,8 cas/100.000 habitants la semaine précédente.
Il y avait sur l’île 333 patients hospitalisés mardi (+113 patients en 7 jours), dont 60 patients en réanimation (+15 patients en une semaine).
Il y a eu 184 décès à l’hôpital en Martinique depuis le début de l’épidémie (+37 en une semaine) et 1.040 retours de patients à domicile.
En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), l'incidence bat un triste record à 1.855,2 cas pour 100.000 contre 811,1 une semaine plus tôt. L'île compte 221 patients hospitalisés dont 47 en réanimation (+60 et +17). Le département a connu 351 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+16), et 1.770 retours à domicile.
Face à la dégradation sanitaire dans les Antilles, 231 professionnels de santé et 70 sapeurs-pompiers sont partis mardi en renfort vers la Guadeloupe et la Martinique (cf dépêche du 10/08/2021 à 19:27).
La Guyane dénombrait mardi 94 patients Covid hospitalisés (-11 patients en une semaine) dont 24 patients en réanimation (-6 en 7 jours).
Il y a eu 189 décès à l'hôpital (7 décès supplémentaires en 7 jours) et 3.352 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence a de nouveau progressé pour s'établir à 258,7 cas pour 100.000 habitants du 1er au 7 août, contre 205,7 du 25 au 31 juillet.
La Réunion comptait mardi 203 patients hospitalisés pour Covid (+ 32 en une semaine), dont 54 patients en réanimation (+6 patients en 7 jours).
L'île déplore 304 décès Covid à l'hôpital (+10 en 7 jours) depuis le début de l'épidémie, pour 2.467 retours à domicile sur la même période.
"La situation sanitaire sur l’île poursuit sa dégradation avec un taux d’incidence hebdomadaire en forte augmentation qui atteint maintenant les 420,5/100000 habitants (contre 353,1/100 000 habitants la semaine précédente)", ont rapporté la préfecture et l'ARS de La Réunion dans un communiqué commun publié mardi soir.
"Le variant delta représente aujourd’hui plus de 56% des tests positifs criblés", ont ajouté les autorités.
Mayotte ne comptabilisait aucun patient Covid hospitalisé mardi (-1 patient en une semaine) en médecine ou en réanimation.
Le bilan de l'épidémie de Covid est stable depuis plusieurs semaines, avec 132 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (1 décès supplémentaire depuis 7 jours), tandis que 1.274 patients étaient revenus à domicile mardi.
gl-jyp-af-sl-cb/sl/ab/APMnews

[GL4QXNW8Q]

A lire aussi

Pour obtenir un accès personnalisé, entrez votre adresse mail professionnelle

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles