dépêche

 - 

Covid-19 à l'hôpital: le point région par région

PARIS, 25 août 2021 (APMnews) - Le nombre de patients hospitalisés a une nouvelle fois fortement augmenté au cours des 7 derniers jours, passant la barre des 11.000, notamment dans les régions du sud de la France et dans les Antilles, mais l'incidence recule au niveau national, selon les données publiées mardi par Santé publique France (SPF).
La France comptait mardi soir 11.066 patients hospitalisés, contre 10.219 il y a 7 jours, soit 847 de plus. La semaine précédente, le nombre de patients avait augmenté de 1.066 en une semaine.
Parmi les patients Covid-19 hospitalisés mardi soir, 2.221 étaient pris en charge en réanimation (ce qui correspond aux soins critiques: réanimation, soins intensifs et surveillance continue), soit 268 de plus en 7 jours.
Selon le bilan officiel de l'épidémie, 87.143 personnes sont décédées à l'hôpital depuis le début de semaine, soit 804 décès supplémentaires en une semaine. En parallèle, 404.141 personnes sont retournées à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence national était de 216,9 cas pour 100.000 habitants pour la semaine du 15 au 21 août, contre 246,9 cas pour 100.000 habitants pour la semaine du 8 au 14 août.
La situation reste particulièrement tendue aux Antilles. "Au vu de la situation qui continue à se dégrader" dans cette zone, le ministère des solidarités et de la santé va continuer à "accélérer" le rythme des évacuations, a annoncé la direction générale de la santé (DGS) à APMnews, mardi.
Depuis le début de la 4e vague, 43 transferts ont été effectués depuis les Antilles vers l'Ile-de-France, a chiffré la DGS.

Ile-de-France: plus de 2.000 hospitalisations

L'Ile-de-France comptait mardi soir 2.045 patients hospitalisés pour Covid-19, dont 425 en soins critiques, contre respectivement 1.957 et 400 mardi 17 août. En 24h, 30 nouveaux patients Covid ont été admis en soins critiques.
Le département de Seine-Saint-Denis enregistrait le nombre le plus important de patients hospitalisés (362), devant les Hauts-de-Seine (351), Paris (326), le Val-de-Marne (250), la Seine-et-Marne (211), l'Essonne (204), les Yvelines (171) et le Val-d'Oise (170).
Le taux d'incidence régional était en légère baisse à 180,5 cas pour 100.000 habitants au 21 août (sur 7 jours glissants, après 200/100.000 une semaine auparavant), ce qui reste en dessous de la moyenne nationale. Il avait légèrement diminué dans tous les départements, avec les valeurs les plus élevées enregistrées en Seine-Saint-Denis (216/100.000) et dans le Val-d'Oise (209,8).
L'Ile-de-France a recensé mardi 20.896 décès depuis le début de l'épidémie (81 de plus en une semaine) et 103.302 retours à domicile.

Paca: plus 100 hospitalisations supplémentaires en une semaine

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 1.696 hospitalisations Covid soit une augmentation de 106 patients en une semaine, dont 348 patients en réanimation (+22 en une semaine). Depuis le début de la crise, il y a eu 8.366 décès à l'hôpital (+109) et 43.787 retours à domicile.
Le département des Bouches-du-Rhône est toujours le plus touché, il comptait mardi 929 patients hospitalisés (+52 en une semaine), dont 212 en réanimation (+23) à cette date.
Les Alpes-Maritimes viennent ensuite avec 301 hospitalisations Covid (+19 en une semaine) dont 69 en réanimation (+3), suivi du Var (250 hospitalisations), du Vaucluse (134 hospitalisations), des Alpes-de-Haute-Provence (51 hospitalisations) et des Hautes-Alpes (31 hospitalisations).
Le taux d'incidence a une nouvelle fois baissé à 530,6 cas pour 100.000 habitants du 15 au 21 août, contre 589,5 cas du 8 au 14 août, d'après SPF.
Le plus fort taux d'incidence est toujours enregistré dans les Bouches-du-Rhône, en diminution toutefois à 667,2/100.000 habitants du 15 au 21 août, contre 698,7 du 8 au 14 août. Le département est désormais suivi du Vaucluse où ce taux est de 477,5 du 15 au 21 août, contre 484,3 du 8 au 14 août.
Deux nouveaux patients en réanimation Covid à l'Assistance publique-hôpitaux de Marseille (AP-HM) ont été évacués mardi matin vers les Hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS) (cf dépêche du 24/08/2021 à 14:43), après quatre premiers transferts vendredi vers Reims (cf dépêche du 20/08/2021 à 19:15).

Occitanie: le nombre de patients en réanimation passe la barre des 300

En Occitanie, 1.268 patients Covid étaient hospitalisés mardi soit 61 malades supplémentaires en une semaine, dont 301 en réanimation (+11 en une semaine). La région a enregistré 4.861 décès à l'hôpital (+84) et 24.057 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le département le plus touché est désormais l'Hérault avec 293 patients hospitalisés (+15 en une semaine) dont 89 en réanimation (+11), suivi de la Haute-Garonne (288 hospitalisations Covid (+2 en une semaine), du Gard (169), Pyrénées-Orientales (132), Aude (106), Tarn (77), Hautes-Pyrénées (47), Ariège (39), Aveyron (33), Tarn-et-Garonne (31), Gers (31), Lot (15) et Lozère (7).
Le taux d'incidence a une nouvelle fois baissé dans la région, il était de 319,1 cas pour 100.000 habitants du 15 au 21 août, contre 390,9 du 8 au 14 août, d'après SPF.
Le plus fort taux est toujours enregistré dans l'Hérault, en diminution toutefois à 469,9 cas pour 100.000 habitants du 15 au 21 août, contre 574,2 du 8 au 14 août. Il est suivi du Gard où ce taux était de 414,4 du 15 au 21 août, contre 454,7 du 8 au 14 août.
Six évacuations sanitaires de patients en réanimation ont été réalisées la semaine dernière vers les Hauts-de-France et Nancy (cf dépêche du 17/08/2021 à 17:32).

Auvergne-Rhône-Alpes: hausse des patients en soins critiques

En Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de patients Covid-19 hospitalisés est en légère hausse sur une semaine, à 1.090 contre 1.066 une semaine plus tôt. Le nombre de personnes en soins critiques atteint en revanche les 207, contre 183 au 17 août et 148 au 10 août.
Le nombre le plus élevé de patients Covid hospitalisés est toujours constaté dans le Rhône (340, en hausse), suivi par l'Isère (155), la Loire (123), la Haute-Savoie (103, en hausse), l'Ain (75), la Drôme (68, en hausse), le Puy-de-Dôme (60), la Savoie (53, en baisse), l'Ardèche (36), la Haute-Loire (40, en hausse), l'Allier (24) et le Cantal (13, en hausse).
Dans leur bulletin de situation hebdomadaire, diffusé mardi, les Hospices civils de Lyon (HCL) ont indiqué qu'ils avaient 169 patients Covid hospitalisés en leur sein dont 49 en réanimation (376 patients sur l'ensemble du territoire dont ils coordonnent l'offre, soit le Rhône et le Nord-Isère). Le taux d'occupation, calculé sur la base de 141 lits de réanimation installés aux HCL, était de 83%. Les patients Covid représentaient 41,9% des patients en réanimation.
Le nombre de décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie atteint les 11.858 (+55 sur une semaine) tandis que le nombre de retours à domicile est de 53.336.
Le taux d'incidence de la région est en baisse sur une semaine, s'élevant à 198,9/100.000 habitants au 21 août, sur 7 jours glissants, soit un taux légèrement inférieur à la moyenne nationale. Il est cependant plus élevé dans le Rhône (270,7), la Drôme (245,7) et l'Ardèche (228,5), ces deux derniers étant limitrophes à Paca.
Dans un communiqué diffusé mardi, l'agence régionale de santé (ARS) et la préfecture de la Haute-Loire ont également alerté sur la situation "préoccupante" de ce département qui enregistre un taux d’incidence de 154,7/100.000 et un taux de positivité de 2,7%.

Hauts-de-France: le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter

Les Hauts-de-France prenaient en charge mardi soir 752 patients hospitalisés (+30 en 7 jours), dont 142 en réanimation (+27). Le total des décès dans les hôpitaux de la région atteint 9.425 (+29), pour 39.460 retours à domicile.
Le Nord compte le plus grand nombre de patients hospitalisés (340), devant le Pas-de-Calais (140), l'Oise (129), la Somme (95) et l'Aisne (48). Plus de la moitié des patients en réanimation (79) sont dans le Nord.
Le taux d'incidence régional, qui reste en dessous de la moyenne nationale, était de 135,4/100.000 au 21 août, contre 143,9 au 14 août.

Nouvelle-Aquitaine: désormais plus de 700 patients hospitalisés

La Nouvelle-Aquitaine enregistrait mardi soir 723 patients Covid-19 hospitalisés, soit 45 de plus en 7 jours. Parmi eux, 164 étaient en réanimation (+13 en 7 jours).
La région déplorait 4.007 décès à l'hôpital (+58) et enregistrait 18.425 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
La Gironde est le département recensant le plus grand nombre d'hospitalisations (221, +17), devant la Dordogne (112, +2) et les Pyrénées-Atlantiques (124, +23).
Le taux d'incidence régional a reculé significativement à 156,3 cas pour 100.000 habitants du 15 au 21 août, contre 191,1 cas pour 100.000 habitants du 8 au 14 août, restant inférieur au niveau national.

Martinique: forte hausse de la mortalité au cours des 7 derniers jours

En Martinique, l’épidémie a connu une forte progression avec 613 patients hospitalisés mardi (+255 patients en 7 jours), dont 139 patients en réanimation (+82 patients en une semaine). Il y a eu 404 décès à l'hôpital sur l’île depuis le début de l'épidémie (+161 en une semaine) et 1.278 retours de patients à domicile.
Le taux d'incidence a connu une nouvelle baisse avec 901,5 cas pour 100.000 habitants sur la période du 15 au 21 août, contre 1.152,1 du 8 au 14 août.
En parallèle de cette forte hausse des hospitalisations et des décès, le directeur général du CHU de Martinique, Benjamin Garel, a alerté APMnews sur le besoin exponentiel de lits de réanimation face à l’afflux de patients atteints formes graves du Covid-19 (cf dépêche du 25/08/2021 à 12:10).

Grand Est: les hospitalisations se stabilisent

La région Grand Est dénombrait mardi 511 patients Covid hospitalisés (+6 patients en une semaine), dont 91 patients en réanimation (+11 en 7 jours).
Les départements les plus touchés sont la Moselle (102, -5 en 7 jours), le Bas-Rhin (92, -3), la Meurthe-et-Moselle (90 patients hospitalisés, +4), et le Haut-Rhin (84).
Depuis le début de l'épidémie, la région déplore 10.300 décès à l'hôpital (78 décès supplémentaires en 7 jours) et comptabilise 39.157 retours à domicile.
Le taux d'incidence régional se situait sous la moyenne nationale, à 140,7 cas pour 100.000 habitants au 21 août, en baisse par rapport à la semaine précédente (151,3 cas/100.000).
Les départements présentant les taux d'incidence les plus élevés sur la période étaient le Haut-Rhin (225,2 cas/100.000) et la Moselle (176,2 cas/100.000).

Guadeloupe: encore plus de 100 hospitalisations en une semaine, tandis que le nombre de morts explose

En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé mardi 463 hospitalisations en raison du Covid, soit 102 patients supplémentaires en une semaine, dont 75 patients en réanimation (+19). Il y a eu 526 décès (+125) à l'hôpital depuis le début de la crise et 2.266 retours à domicile.
Le taux d’incidence a baissé pour la première fois depuis plusieurs semaines mais reste à un niveau très élevé à 1.908,3 cas pour 100.000 habitants du 15 au 21 août, contre 2.168,1 du 8 au 14 août, d'après SPF.
Dix nouvelles personnes ont été évacuées lundi via l'opération Hippocampe vers l'Ile-de-France, a confirmé lundi l'ARS à APMnews.
Au total, 340 professionnels seront présents en renfort en Guadeloupe au cours des deux prochaines semaines, dont 80 personnes arrivées lundi soir, en complément des 300 professionnels de santé partis vendredi aux Antilles (cf dépêche du 20/08/2021 à 19:20).

Normandie: une incidence en légère baisse

En Normandie, le taux d'incidence a un peu baissé à 112,2 cas pour 100.000 mardi contre 121,7 une semaine avant et se situe bien en dessous de la moyenne nationale (216,9). Le taux de positivité est stable à 2,3%. Le taux d'incidence le plus élevé est observé en Seine-Maritime (137,4 cas) puis dans le Calvados (109,2).
Les hospitalisations ont augmenté avec 424 personnes hospitalisées mardi (+18) surtout en hospitalisation conventionnelle. Le nombre de patients en réanimation reste stable à 57 (-1 en une semaine).
La région enregistre 15.115 retours à domicile et déplore 3.453 décès (+13 en 1 semaine).
La Seine-Maritime compte 176 patients hospitalisés, l'Eure 79, la Manche 76, le Calvados 66 et l'Orne 37.
L'ARS recensait mardi 45 clusters en cours d'investigation dont 11 en Ehpad et 4 en établissement de santé.

Bretagne: forte hausse des hospitalisations

En Bretagne, le taux d'incidence a légèrement baissé à 137,1 cas/100.000 mardi contre 140,4 cas/100.000 il y a une semaine. Deux départements sont au-dessus du seuil des 150: le Morbihan (168,1) et l'Ille-et-Vilaine (151,7). Le Finistère a le taux le plus bas (103).
La Bretagne comptait mardi 412 hospitalisations en hausse (+68 en une semaine) dont 41 patients en réanimation (+26).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 8.420 et le nombre de décès à l'hôpital atteint 1.690 depuis mars 2020 (+6 en 7 jours).
L'Ille-et-Vilaine reste de loin le département comptant le plus de patients hospitalisés (177, en hausse) puis le Morbihan (105), le Finistère (74) et les Côtes-d'Armor (56).
L'ARS recensait vendredi soir dans un communiqué 83 clusters en cours d'investigation (+25 en une semaine) dont 6 en établissements de santé, et 13 en Ehpad (+6 en une semaine). L'ARS Bretagne a relevé un bond des clusters en Ehpad, vendredi lors d'une conférence de presse, dont le nombre s'élevait à 19 (cf dépêche du 20/08/2021 à 18:43).

Centre-Val de Loire: plus de 50 patients en réanimation

En Centre-Val de Loire, 266 patients Covid-19 étaient hospitalisés mardi, soit 11 de plus en une semaine. Parmi eux, 52 sont en réanimation (+12). La région déplore depuis le début de l'épidémie 2.806 décès à l'hôpital (+6 en 7 jours), tandis que 12.783 patients sont retournés à domicile.
Le Loiret reste le département comptant le plus de patients dans la région (116) devant l'Indre-et-Loire (55), l'Eure-et-Loir (35), le Loir-et-Cher (32), l'Indre (18) et le Cher (10).
Le taux d'incidence régional était de 110,9 cas/100.000 habitants du 15 au 21 août -largement en dessous de la moyenne nationale-, contre 115,6 cas/100.000 du 8 au 14 août.

Pays de la Loire: augmentation des hospitalisations

En Pays de la Loire, le taux d'incidence est stable à 125,8 cas/100.000 mardi (contre 127,5 cas la semaine précédente). La Loire-Atlantique a le taux le plus élevé à 144,2 et la Mayenne a le taux le plus bas (123,1) mais en hausse.
Les hospitalisations ont bien augmenté depuis le 17 août avec 252 patients hospitalisés dont 51 en réanimation mardi (+33 et +6 en 7 jours).
Il est recensé 13.727 retours à domicile et 2.772 décès survenus à l'hôpital depuis mars 2020 (+13 en 7 jours).
La Loire-Atlantique compte 84 patients hospitalisés, le Maine-et-Loire 72, la Vendée 48, la Sarthe 31 et la Mayenne 17.

Bourgogne-Franche-Comté: une hausse modérée des hospitalisations

Mardi soir, la Bourgogne-Franche-Comté comptait 192 patients Covid hospitalisés (+10 en une semaine) dont 42 patients en réanimation (+2 en 7 jours).
Les départements les plus touchés sont la Côte-d'Or (38 patients, -1), le Territoire de Belfort (38, +7 patients) et l'Yonne (27 patients, -3).
Depuis le début de l'épidémie, la région déplore 4.881 décès à l'hôpital (+8 décès en une semaine), tandis que 20.449 patients sont retournés à domicile.
Le taux d'incidence est en baisse et reste moins élevé que la moyenne nationale avec 124,6 cas pour 100.000 habitants entre le 15 et le 21 août, contre 134,9 cas/100.000 la semaine précédente.
L'incidence était plus élevée dans les départements francs-comtois, notamment le Territoire de Belfort (224,1) et le Doubs (171,5).

Corse: forte baisse de l'incidence

En Corse, le taux d'incidence a fortement baissé à 350/100.000 au 21 août sur 7 jours glissants (contre 515 au 14 août), tout en restant plus élevé que la moyenne nationale. Il est de 344 en Haute-Corse et de 357 en Corse-du-Sud.
Le nombre de patients Covid hospitalisés a baissé depuis la semaine dernière, s'établissant à 73 au 24 août (40 en Haute-Corse et 33 en Corse-du-Sud), contre 88 au 17 août. Le nombre de patients en soins critiques est stable (16).
Le nombre de décès de patients Covid à l'hôpital est de 222 depuis le début de l'épidémie (+2 en une semaine) tandis que le nombre de retours à domicile s'élève à 1.129.

Dans les autres départements et régions d'outre-mer: les hospitalisations repartent à la hausse en Guyane

La Réunion comptait mardi 187 patients hospitalisés pour Covid (-17 en une semaine), dont 44 patients en réanimation (-4 patients en 7 jours).
L'île déplore 338 décès Covid à l'hôpital (+23 en 7 jours) depuis le début de l'épidémie, pour 2.645 retours à domicile sur la même période.
Le taux d'incidence a diminué pour s’établir à 221,2 cas pour 100.000 habitants du 15 au 21 août, contre 322,9 la semaine précédente.
"Le taux de positivité et le nombre de nouveaux cas sont ainsi en baisse", ont souligné l’ARS et la préfecture mardi soir dans un communiqué commun, en ajoutant que la situation restait "très fragile compte tenu du contexte de la rentrée scolaire".
La Guyane dénombrait mardi 88 patients Covid hospitalisés (+12 en une semaine) dont 26 en réanimation (+4). Il y a eu 201 décès à l'hôpital (+8 en une semaine) et 3.478 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence a fortement augmenté, il était de 435,2 cas pour 100.000 habitants du 15 au 21 août, contre 369,5 du 8 au 14 août, d'après SPF.
Mayotte comptabilisait mardi 1 patient Covid hospitalisé mardi (stable depuis 7 jours) mais aucun patient en réanimation.
Le bilan de l'épidémie de Covid est stable depuis plusieurs semaines, avec 132 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, tandis que 1.275 patients étaient revenus à domicile mardi.
Le taux d’incidence s’élevait à 24 cas pour 100.000 habitants pour la période du 15 au 21 août sur l’archipel.
jyp-sl-cb-san-gl-syl/ab/APMnews

[JYP6QYCN2E]

A lire aussi

Pour obtenir un accès personnalisé, entrez votre adresse mail professionnelle

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles