dépêche

 - 

Covid à l'hôpital: le point région par région

PARIS, 13 octobre 2021 (APMnews) - Le nombre de patients hospitalisés pour Covid-19 poursuit sa baisse dans presque toutes les régions tandis que la situation s'améliore aux Antilles, selon les données publiées mardi par Santé publique France (SPF).
Le nombre global de patients Covid-19 hospitalisés était de 6.629 mardi soir, contre 7.096 patients il y a 7 jours, soit une diminution de 467 (contre un recul de 705 la semaine dernière).
Parmi ces patients hospitalisés mardi, 1.111 étaient pris en charge "en réanimation" (ce qui correspond aux soins critiques: réanimation, soins intensifs et surveillance continue). C'est 168 de moins en une semaine (-245 la semaine précédente).
Selon le bilan officiel de l'épidémie, 90.257 personnes sont décédées à l'hôpital des suites du Covid-19 depuis le début de l'épidémie, soit 213 décès de plus en 7 jours, tandis que 424.018 patients Covid sont retournés à domicile.
Le taux d'incidence national a une nouvelle fois baissé à 43,5 cas pour 100.000 habitants pour la semaine du 3 au 10 octobre, contre 48,2 cas pour 100.000 du 26 septembre au 2 octobre.

Ile-de-France: hospitalisations en baisse, mais hausse du taux d'incidence

L'Ile-de-France comptait mardi soir 1.554 patients Covid hospitalisés, soit 53 de moins par rapport au 5 octobre, dont 269 en soins critiques (-35). Le département des Hauts-de-Seine enregistrait mardi le nombre le plus élevé de patients Covid hospitalisés (316), devant Paris (302) et la Seine-Saint-Denis (292).
Supérieur à la moyenne nationale, le taux d'incidence régional a augmenté en une semaine, passant de 62,5 cas pour 100.000 habitants au 2 octobre (sur 7 jours glissants) à 63,2 cas/100.000 au 9 octobre. Il est plus élevé à Paris (75,5), en Seine-Saint-Denis (70,8), dans le Val-de-Marne (65,4) et dans le Val-d'Oise (63,5).
L'Ile-de-France recensait mardi 21.357 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie et 106.592 retours à domicile.

Paca: le nombre de patients hospitalisés passe sous la barre des 1.000

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 911 hospitalisations Covid soit une baisse de 129 patients en une semaine, dont 196 patients en réanimation (-36 en une semaine). Depuis le début de la crise, il y a eu 8.889 décès à l'hôpital (+26) et 47.402 retours à domicile.
Le département des Bouches-du-Rhône est toujours largement le plus touché même si le nombre d'hospitalisations continue de baisser. Il comptait mardi 493 patients hospitalisés (-92 en une semaine), dont 134 en réanimation (-25) à cette date.
Le département des Alpes-Maritimes vient ensuite avec 176 hospitalisations Covid (-23 en une semaine) dont 24 en réanimation (-8), suivi du Var (137 hospitalisations), du Vaucluse (71 hospitalisations), des Alpes-de-Haute-Provence (24 hospitalisations) et des Hautes-Alpes (10 hospitalisations).
Le taux d'incidence a une nouvelle fois baissé à 67,8 cas pour 100.000 habitants du 3 au 9 octobre, contre 84,5 du 26 septembre au 2 octobre, d'après SPF.
Le plus fort taux d'incidence est toujours enregistré dans les Bouches-du-Rhône, en diminution toutefois à 92,7 cas pour 100.000 habitants du 3 au 9 octobre, contre 114 du 26 septembre au 2 octobre.

Occitanie: 75 hospitalisations de moins en une semaine

En Occitanie, 542 patients Covid étaient hospitalisés mardi soit 75 malades de moins en une semaine, dont 101 en réanimation (-22 en une semaine). La région a enregistré 5.189 décès à l'hôpital (+15) et 26.036 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le département le plus touché est toujours la Haute-Garonne avec 148 patients hospitalisés (-13 en une semaine) dont 23 en réanimation (-6), suivi de l'Hérault (107 hospitalisations), du Gard (81), des Pyrénées-Orientales (49), de l'Aude (45), du Tarn (21), de l'Ariège (19), de l'Aveyron (18), du Tarn-et-Garonne (18), des Hautes-Pyrénées (14), du Lot (13), du Gers (8) et de la Lozère (1).
Le taux d'incidence a une nouvelle fois baissé dans la région, il était de 34,3 cas pour 100.000 habitants du 3 au 9 octobre, contre 43 du 26 septembre au 2 octobre, d'après SPF.
Le plus fort taux d'incidence est désormais enregistré en Lozère à 106,2 pour 100.000 habitants du 3 au 9 octobre, soit le plus fort taux de France métropolitaine. Il s'agit d'une forte augmentation puisque le taux d'incidence était de 28,8 pour 100.000 du 26 septembre au 2 octobre dans ce département.

Hauts-de-France: légère hausse du taux d'incidence

Dans les Hauts-de-France, le nombre de patients Covid+ hospitalisés a connu une nouvelle baisse sur une semaine, à 575 mardi soir (-26), dont 88 étaient en réanimation (-4).
Au total, 9.594 patients Covid+ sont décédés dans les hôpitaux de la région tandis que 40.439 sont retournés à leur domicile.
Le Nord comptait mardi 219 patients Covid-19 hospitalisés devant l'Oise (116), le Pas-de-Calais (112), la Somme (91) et l'Aisne (37).
Au 9 octobre, sur 7 jours glissants, le taux d'incidence régional était de 31,3/100.000 habitants, en légère hausse par rapport au 2 octobre (29,3 pour 100.000 habitants) tout en restant inférieur à la moyenne nationale. Il est plus élevé dans le département du Nord (41,1).

Auvergne-Rhône-Alpes: nouvelle baisse sauf en Haute-Loire

En Auvergne-Rhône-Alpes, le taux d'incidence régional n'est plus que de 38,4/100.000 habitants au 9 octobre sur 7 jours glissants, soit un taux inférieur à la moyenne nationale. Il est toutefois plus élevé en Ardèche (61,5/100.000) et en Haute-Savoie (50,7).
Le nombre de patients Covid+ hospitalisés était mardi soir de 531 (-38 sur une semaine) dont 94 en réanimation (-22).
La baisse du nombre de patients hospitalisés touche tous les départements, sauf la Haute-Loire qui connaît une hausse du nombre de patients Covid hospitalisés.
Le nombre le plus élevé de patients hospitalisés est toujours constaté dans le Rhône (158), suivi par l'Isère (73), la Loire (66), l'Ain (43), la Haute-Loire (43, +16), la Haute-Savoie (38, nette baisse), la Drôme (33), la Savoie (31), le Puy-de-Dôme (29), l'Allier (6), l'Ardèche (6) et le Cantal (5).
Le nombre de personnes décédées à l'hôpital depuis le début de l'épidémie est de 12.147 mais 55.391 autres patients sont retournés à leur domicile.

Nouvelle-Aquitaine: la dynamique du recul du nombre d'hospitalisations ralentit

Mardi soir, 417 patients Covid-19 étaient pris en charge à l'hôpital en Nouvelle-Aquitaine, soit 10 de moins en 7 jours. Le recul était de -46 en 7 jours la semaine dernière. Parmi les patients hospitalisés mardi soir, 70 étaient en réanimation (-7 en une semaine).
Au total, 4.158 patients (+9 en 7 jours) sont décédés à l'hôpital depuis le début de l'épidémie. La région comptait 19.560 retours à domicile.
La Gironde reste le département enregistrant le nombre le plus important d'hospitalisations pour Covid-19 (127, -5), devant la Dordogne (96, +3), les Pyrénées-Atlantiques (60, -5), la Haute-Vienne (32, =) et la Charente-Maritime (31, -1).
Le taux d'incidence régional poursuit sa baisse à 29,1 cas/100.000 habitants au 9 octobre sur 7 jours glissants, soit un taux inférieur au taux national, contre 30,5 cas/100.000 habitants au 2 octobre.

Grand Est: petite hausse des hospitalisations

La région Grand Est comptait mardi 394 patients Covid hospitalisés (+8 patients en une semaine), dont 63 patients en réanimation (+6 patients en 7 jours).
Les départements les plus touchés sont la Moselle (92 patients hospitalisés, +5 en 7 jours), la Meurthe-et-Moselle (82, +1), la Marne (60, +12), le Haut-Rhin (46, -8) et le Bas-Rhin (45, -10).
Depuis le début de l'épidémie, la région déplore 10.447 décès à l'hôpital (14 décès supplémentaires en 7 jours) et comptabilise 40.131 retours à domicile.
Le taux d'incidence régional se situait toujours sous la moyenne nationale, à 32,2 cas pour 100.000 habitants pour la période du 3 au 9 octobre, toujours en baisse par rapport à la semaine précédente (37,6 cas/100.000).
Les départements présentant les taux d'incidence les plus élevés sur la période étaient la Moselle (40, cas/100.000) et le Haut-Rhin (40,7 cas/100.000).

Normandie: l'incidence toujours la plus basse de France mais qui se stabilise

La Normandie reste la région ayant la plus faible incidence avec un taux de 23,6 cas pour 100.000 mardi contre 24,3 une semaine avant. Le taux d'incidence le plus élevé est observé dans l'Orne (30 cas) puis dans le Calvados (28,1), l'Eure (25,8) en Seine-Maritime (23,3) et le plus bas dans la Manche (11,4).
Les hospitalisations ont encore un peu diminué avec 312 personnes hospitalisées mardi (-3) et le nombre de patients en réanimation aussi à 25 (-4 en une semaine).
La région enregistre 15.631 retours à domicile et déplore 3.537 décès à l'hôpital (+5 en 1 semaine).
La Seine-Maritime compte 115 patients hospitalisés, l'Eure 69 (+3), la Manche 65 (+6), le Calvados 35 et l'Orne 28.
L'ARS recensait mardi 13 clusters en cours d'investigation, dont 2 en Ehpad mais plus aucun en établissement de santé.

Bretagne: hospitalisations et incidence en petite hausse

En Bretagne, le taux d'incidence a un peu augmenté à 28,3 cas/100.000 mardi contre une incidence de 27,4 cas/100.000 il y a une semaine. L'Ille-et-Vilaine enregistre le taux le plus haut mais désormais sous le seuil d'alerte (46, en hausse) et le Finistère le taux le plus bas (16).
La Bretagne comptait mardi 277 hospitalisations, en hausse (+5 en une semaine), dont 22 patients en réanimation (-1).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 9.024 et le nombre de décès à l'hôpital atteint 1.762 depuis mars 2020 (+3 en 7 jours).
L'Ille-et-Vilaine reste de loin le département breton comptant le plus de patients hospitalisés (136, +3) puis le Morbihan (72), le Finistère (46) et les Côtes-d'Armor (23).
L'ARS recensait vendredi soir dans un communiqué 34 clusters en cours d'investigation (en baisse) dont plus aucun en établissements de santé et seulement 2 en Ehpad.

Centre-Val de Loire: le nombre de patients hospitalisés reste au-dessus des 200

Le nombre de patients Covid-19 pris en charge à l'hôpital en Centre-Val de Loire était de 207 mardi soir, soit 8 de moins en 7 jours. Parmi eux, 31 étaient en réanimation (-1).
Au total, 2.850 patients sont décédés (+1 en une semaine) depuis le début de l'épidémie, et 13.138 sont rentrés chez eux.
Le Loiret comptait mardi soir 87 patients Covid-19 hospitalisés (-5), devant L'Indre-et-Loire (38, =), le Loir-et-Cher (30, =), l'Eure-et-Loir (21, -1), l'Indre (16, =) et le Cher (15, -1).
Au 2 octobre, le taux d'incidence régional était de 27,9 cas pour 100.000 habitants au 9 octobre, contre 30,3 pour 100.000 habitants au 2 octobre.

Pays de la Loire: nouvelle baisse des hospitalisations

En Pays de la Loire, le taux d'incidence a un peu augmenté à 37,4 cas/100.000 mardi (contre 41,3 cas la semaine précédente). La Mayenne a continué à remonter à 57 cas, mais la Loire-Atlantique diminue toujours (35,6).
Les hospitalisations ont diminué en une semaine avec 158 patients hospitalisés dont 33 en réanimation mardi (-6 et stable sur 7 jours).
Il est recensé 14.273 retours à domicile et 2.826 décès survenus à l'hôpital depuis mars 2020 (+4 en 7 jours).
La Loire-Atlantique compte 57 patients hospitalisés, le Maine-et-Loire 49, la Sarthe 19, la Mayenne 18 et la Vendée 15.

Bourgogne-Franche-Comté: chiffres stables

La Bourgogne-Franche-Comté dénombrait 134 patients Covid hospitalisés mardi (stable depuis une semaine) dont 22 patients en réanimation (+2 en 7 jours).
Les départements les plus touchés sont la Côte-d'Or (40 patients, table) et la Saône-et-Loire (20, -3), le Doubs (20) et l'Yonne (19).
Depuis le début de l'épidémie, la région déplore 4.950 décès à l'hôpital (+4 décès en une semaine), tandis que 20.945 patients sont retournés à domicile.
Le taux d'incidence poursuit sa baisse avec 28,9 cas pour 100.000 habitants entre le 3 et le 9 octobre, contre 34,8 cas/100.000 la semaine précédente, avec une incidence départementale sensiblement plus élevée dans le Jura (41,1), l'Yonne (38,5 cas/100.000) et la Haute-Saône (34,3).

Corse: stabilité en soins critiques et baisse des hospitalisations

En Corse, 31 patients Covid+ étaient hospitalisés mardi (-10 sur une semaine). Les services de soins critiques comptaient 6 patients Covid (-1).
La Corse a enregistré 237 décès de patients Covid à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, tandis que le nombre de retours à domicile s'élève à 1.268.
Le taux d'incidence a augmenté à 54,3 cas pour 100.000 habitants au 9 octobre (sur 7 jours glissants), contre à 45,5 au 2 octobre.

Outre-mer: le nombre de patients continue de fortement baisser aux Antilles, l'amélioration est moins marquée en Guyane

En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé mardi 237 hospitalisations en raison du Covid, soit 44 patients de moins en une semaine, dont 17 patients en réanimation (-14). Il y a eu 861 décès (+13) à l'hôpital depuis le début de la crise et 3.238 retours à domicile.
Le pic d'hospitalisations avait été atteint vendredi 3 septembre avec 600 patients Covid (tous services confondus). En réanimation, le pic avait été enregistré samedi 4 septembre avec 89 patients.
Le taux d'incidence a continué de baisser à 67,4 cas pour 100.000 habitants du 3 au 9 octobre, contre 75,9 du 26 septembre au 2 octobre, d'après SPF.
La Martinique comptait mardi 169 patients Covid hospitalisés, soit 70 patients de moins par rapport au 5 octobre, dont 42 en soins critiques, soit -16 patients en une semaine (après respectivement -92 et -28 la semaine précédente).
Il y a eu 656 décès à l'hôpital sur l'île depuis le début de l'épidémie et 2.636 retours de patients à domicile.
Le taux d'incidence a augmenté lors de la semaine du 3 au 9 octobre, passant de 132,7 cas pour 100.000 habitants au 2 octobre à 155,5 cas/100.000.
En Guyane les hospitalisations ont continué de diminuer au cours des 7 derniers jours, il y avait mardi 112 patients Covid hospitalisés (-3 en une semaine) dont 24 en réanimation (-9). Il y a eu 284 décès à l'hôpital (+13 en une semaine) et 4.061 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence a continué de baisser mais reste important, il était de 369,8 cas pour 100.000 habitants du 3 au 9 octobre, contre 495,7 du 26 septembre au 2 octobre, d'après SPF.
La Réunion comptait mardi 67 patients hospitalisés pour Covid (-6 en une semaine), dont 8 patients en réanimation (-3 patients en 7 jours).
L'île déplore 375 décès Covid à l'hôpital (+1 en 7 jours) depuis le début de l'épidémie, pour 2.934 retours à domicile sur la même période.
Le taux d'incidence a considérablement baissé pour s'établir à 28,1 cas pour 100.000 habitants du 3 au 9 octobre, contre 33,7 la semaine précédente.
Mayotte ne recensait plus qu'un patient Covid hospitalisé mardi (-5 en 7 jours) et aucun patient en réanimation (-1 en 7 jours).
Le bilan de l'épidémie s'élevait à 138 décès à l'hôpital (+3 décès en 7 jours), tandis que 1.302 patients étaient revenus à domicile mardi.
Le taux d'incidence de l'archipel se situait à 20,8 cas pour 100.000 habitants du 3 au 9 octobre, contre 33,3 la semaine précédente.
sl-mlb-san-gl-jyp-syl/ab/APMnews

[SL6R0WM64]

A lire aussi

Pour obtenir un accès personnalisé, entrez votre adresse mail professionnelle

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles