dépêche

 - 

Covid à l'hôpital: le point région par région

PARIS, 17 novembre 2021 (APMnews) - Le nombre de patients hospitalisés pour Covid-19, dont ceux en réanimation, a fortement augmenté au cours des 7 derniers jours, selon les données publiées mardi par Santé publique France (SPF).
Le nombre de personnes prises en charge à l'hôpital pour Covid-19 était de 7.535 mardi soir, soit 684 de plus en 7 jours. La semaine précédente, le nombre d'hospitalisés avait augmenté de 171 (cf dépêche du 10/11/2021 à 11:49).
Parmi ces patients hospitalisés, 1.277 étaient pris en charge en réanimation (ce qui correspond aux soins critiques: réanimation, soins intensifs et surveillance continue). C'est 137 de plus en 7 jours (contre 49 patients supplémentaires la semaine précédente).
Selon le bilan officiel de l'épidémie, 91.344 personnes sont décédées à l'hôpital des suites du Covid depuis le début de l'épidémie, soit 248 de plus en une semaine. Par ailleurs, 431.216 patients Covid sont retournés à domicile.
Le taux d'incidence enregistre une hausse pour la 3e semaine consécutive à 104 cas pour 100.000 habitants du 7 novembre au 13 novembre, contre 75,9 cas du 31 octobre au 6 novembre.

Ile-de-France: plus de 100 patients supplémentaires à l'hôpital en 7 jours

L'Ile-de-France comptait mardi soir 1.717 patients Covid hospitalisés, soit 116 de plus par rapport au 9 novembre (contre 55 supplémentaires lors de la semaine précédente), dont 294 en soins critiques (+18). Le département des Hauts-de-Seine enregistrait mardi le nombre le plus élevé de patients Covid hospitalisés (325), devant la Seine-Saint-Denis (300) et Paris (287).
Le taux d'incidence régional a continué de croître pour atteindre 100,1 cas pour 100.000 habitants au 13 novembre (sur une semaine glissante), contre 82,6 cas/100.000 au 6 novembre. Il s'est élevé à 134,5 cas/100.000 à Paris, 102,7 cas dans le Val-d'Oise et 101,9 dans les Hauts-de-Seine, en restant sous la moyenne régionale dans les autres départements.
L'Ile-de-France recensait mardi 21.566 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie et 108.014 retours à domicile.

Paca: des hospitalisations et une incidence toujours très élevées dans les Bouches-du-Rhône

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), le taux d'incidence a progressé pour atteindre les 134,9/100.000 au 13 novembre, sur 7 jours glissants, contre 90/100.000 la semaine précédente, la région devenant la 2e région métropolitaine pour l'incidence après la Corse. Le taux d'incidence reste particulièrement élevé dans les Bouches-du-Rhône (163,5).
La région comptait mardi 856 patients hospitalisés pour Covid-19 (+32 patients en 7 jours) dont 138 en réanimation (-13 patients).
Le département des Bouches-du-Rhône comptait mardi 452 patients hospitalisés (+17), dont 102 en réanimation (-10), viennent ensuite les Alpes-Maritimes avec 147 hospitalisations Covid (stable) et le Var (114).
Depuis le début de la crise, il y a eu 9.006 décès à l'hôpital (30 décès en 7 jours) et 48.287 retours à domicile.

Hauts-de-France: l'incidence régionale croît de 30 points, près d'une centaine de patients hospitalisés en plus

La région Hauts-de-France comptait mardi soir 711 patients Covid-19 hospitalisés, soit 82 de plus en 7 jours. Parmi eux, 111 en réanimation (+11).
Les Hauts-de-France déplorent le décès de 9.685 patients à l'hôpital, soit 20 de plus en une semaine, alors que 40.970 sont rentrés à domicile.
Le Nord compte 292 patients Covid-19 hospitalisés (+35), devant l'Oise (162, +43), le Pas-de-Calais (115, -3), la Somme (89, +3) et l'Aisne (53, -4).
Le taux d'incidence régional atteignait 103,6 pour 100.000 habitants le 13 novembre, contre 72,6/100.000 au 6 novembre.
L'incidence la plus forte concerne le Nord (136,7/100.000 au 13/11). Elle est de 151,1/100.000 dans la métropole lilloise.
La préfecture du Nord a annoncé mercredi matin dans un communiqué prolonger l'obligation du port du masque jusqu'au 10 janvier 2022 dès l'âge de 11 ans pour les regroupements de personnes et zones densément fréquentées.

Auvergne-Rhône-Alpes: le taux d'incidence dépasse la moyenne nationale

En Auvergne-Rhône-Alpes, le taux d'incidence est passé au-dessus de la moyenne nationale. Au 13 novembre, sur 7 jours glissants, le taux régional atteignait 108,5/100.000 contre 71,9/100.000 au 6 novembre. Il est particulièrement élevé en Ardèche (202,5) et en Savoie (125,8).
Le nombre de patients Covid+ hospitalisés a de nouveau progressé, à 666 au 16 novembre, dont 118 en réanimation.
Le nombre de patients hospitalisés évolue différemment selon les départements.
Le nombre d'hospitalisations a augmenté dans le Rhône (à 157). Il est suivi par les départements de la Loire (99, +11), l'Isère (93, stable), la Haute-Savoie (52, +9), la Haute-Loire (45, en baisse), le Puy-de-Dôme (47, stable), l'Ain (41, stable), la Savoie (40, stable), l'Ardèche (37, +23), la Drôme (28, stable), l'Allier (24, en hausse) et le Cantal (3).
Dans la Loire, face à la hausse "continue" du taux d'incidence, la préfète a pris des mesures "de freinage", applicables du 16 novembre au 7 décembre. Ces mesures concernent essentiellement le port obligatoire du masque pour toute personne de 11 ans ou plus dans les lieux non soumis au passe sanitaire, situés dans l'espace public et sur la voie publique, et qui ne permettent pas de respecter une distanciation physique, a expliqué la préfecture dans un communiqué. La préfète a aussi lancé un appel à la vaccination, soulignant que 44.000 Ligériens de plus de 12 ans n'ont pas encore reçu une dose de vaccin. À la même période en 2020, le taux d'incidence dépassait les 1.000/100.000 dans ce département, rappelle-t-on.
En Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de personnes décédées à l'hôpital depuis le début de l'épidémie s'élève à 12.257, quand 56.092 autres patients sont retournés à leur domicile.

Nouvelle-Aquitaine: la barre des 100 patients en réanimation franchie

Mardi soir, 584 patients Covid-19 étaient pris en charge à l'hôpital en Nouvelle-Aquitaine, soit 65 de plus en 7 jours. Cette hausse est bien plus importante que celle de la semaine dernière (+9). Parmi les patients hospitalisés mardi, 105 étaient en réanimation (+19 en 7 jours).
Au total, 4.238 patients (+16 en 7 jours) sont décédés à l'hôpital depuis le début de l'épidémie. La région comptait 120.052 retours à domicile.
La Gironde reste le département qui compte le plus grand nombre d'hospitalisations pour Covid-19 (157, +8) dans la région, devant la Dordogne (104, +2), les Pyrénées-Atlantiques (68, -3), la Charente-Maritime (49, +13), la Vienne (37, +14), la Haute-Vienne (34, =), la Corrèze (32, + 15) et la Charente (31, +10).
Le taux d'incidence régional est au-dessus du seuil d'alerte à 102,1 cas/100.000 habitants au 13 novembre sur 7 jours glissants -un taux qui reste inférieur à la moyenne nationale-, contre 72,2 cas/100.000 habitants au 6 novembre.

Occitanie: nette hausse du nombre de patients hospitalisés

En Occitanie, le nombre de patients Covid hospitalisés était en hausse importante au 16 novembre, avec 580 patients pris en charge, contre 505 au 9 novembre, dont 112 en réanimation (+23 en une semaine). La région a enregistré 5.262 décès à l'hôpital (+14) et 26.493 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le département le plus touché est toujours la Haute-Garonne avec 163 patients Covid hospitalisés (+26 en une semaine), dont 38 en réanimation (+20), suivi de l'Hérault (105 hospitalisations,+10) et des Pyrénées-Orientales (85, +28).
Le taux d'incidence augmente également, passant à 97,5 cas pour 100.000 habitants au 13 novembre sur 7 jours glissants, contre 66,6 cas/100.000 au 6 novembre. Il est le plus élevé en Ariège (154,2 cas/100.000).

Grand Est: forte montée des hospitalisations

La région Grand Est comptait mardi soir 504 patients hospitalisés pour Covid-19 (+93 patients en 7 jours) dont 84 en réanimation (+12).
Les départements les plus touchés sont la Moselle (104 patients hospitalisés), le Bas-Rhin (84), la Marne (79), la Meurthe-et-Moselle (79), et le Haut-Rhin (70).
La région totalise 10.506 décès liés au Covid-19 à l'hôpital (+14) et 40.567 retours à domicile.
Le taux d'incidence régional était légèrement en dessous de la moyenne nationale avec 103,8 cas pour 100.000 habitants pour la semaine du 7 au 13 novembre, contre 72,4 la semaine précédente.
Il atteignait 166,4/100.000 dans le Haut-Rhin et 139/100.000 dans les Ardennes.

Normandie: la hausse se poursuit

La Normandie reste la région métropolitaine avec la plus basse incidence mais désormais au-dessus du seuil de 50 à 63,2 cas pour 100.0000 mardi contre 45,7 cas une semaine avant. Le taux d'incidence le plus élevé est observé dans l'Orne (88,8) tandis que le Calvados a le taux le plus bas (59,3) après avoir eu le plus haut la semaine précédente (à 56).
Les hospitalisations ont augmenté avec 371 personnes hospitalisées mardi (+20 en une semaine) de même que le nombre de patients en réanimation porté à 45 (+4 en une semaine).
La région enregistre 15.871 retours à domicile et déplore 3.579 décès (+11 en 1 semaine).
La Seine-Maritime compte 128 patients hospitalisés, la Manche 74, l'Eure 76, le Calvados 49 et l'Orne 44.
L'ARS recensait mardi dans un communiqué 37 clusters dans la région, dont 3 en Ehpad et 7 en établissement de santé.

Pays de la Loire: des hospitalisations toujours en forte hausse

En Pays de la Loire, le taux d'incidence a continué à monter atteignant mardi de 130,4 cas/100.000 mardi contre 92,5 cas la semaine précédente. C'est la 3e région métropolitaine pour l'incidence. La Sarthe a le taux le plus haut à 148,3 tandis que la Mayenne garde le taux le plus bas et de manière stable (46,2).
Les hospitalisations ont encore fortement augmenté cette semaine avec 314 patients hospitalisés dont 66 en réanimation mardi (+56 et +3 sur 7 jours).
Il est recensé 14.612 retours à domicile et 2.922 décès survenus à l'hôpital depuis mars 2020 (+28 en 7 jours).
La Loire-Atlantique compte 74 patients hospitalisés (+12), le Maine-et-Loire 89 (+10), la Sarthe 74 (+27), la Mayenne 30 (+4) et la Vendée 47 (+3).

Bretagne: forte hausse d'incidence et en hospitalisation

En Bretagne, le taux d'incidence a bien augmenté et se rapproche de la moyenne nationale à 93,9 cas/100.000 mardi contre 65,3 cas/100.000 il y a une semaine. L'Ille-et-Vilaine enregistre le taux le plus haut (117,5), au-dessus de la moyenne nationale, et les Côtes-d'Armor ont le taux le plus bas (67,9). Le Finistère, historiquement avec le taux le plus bas, est passé en une semaine de 47,2 à 75,9.
La Bretagne comptait mardi 257 hospitalisations, en hausse (+37 en une semaine), dont 33 patients en réanimation (+6).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 9.364 et le nombre de décès à l'hôpital atteint 1.798 depuis mars 2020 (+11 en 7 jours).
L'Ille-et-Vilaine reste de loin le département comptant le plus de patients hospitalisés (145) puis le Finistère (46, stable), le Morbihan (69) et les Côtes-d'Armor (34).
L'ARS recensait vendredi soir dans un communiqué 48 clusters en cours d'investigation (+5) dont 4 en établissement de santé et aucun en Ehpad.

Centre-Val de Loire: l'incidence en forte hausse dans le Cher, les hospitalisations concentrées sur le Loiret et l'Indre-et-Loire

Le Centre-Val de Loire comptabilisait mardi soir 293 patients hospitalisés (+32 en 7 jours) dont 61 en réanimation (+16).
Au total 2.880 patients Covid-19 sont décédés dans les hôpitaux de la région, pour 13.356 retours à domicile.
Le Loiret concentre 96 patients (+6) devant l'Indre-et-Loire (77, +7), l'Eure-et-Loir (43, +13), le Loir-et-Cher (40, -2), le Cher (19, +6) et l'Indre (18, +2).
L'incidence régionale était de 84,2/100.000 au 13 novembre, contre 65,8/100.000 au 6 novembre.
Elle atteignait 119,4/100.000 dans le Cher et 104,4/100.000 dans la métropole tourangelle.

Bourgogne-Franche-Comté: les hospitalisations et les admissions en réanimation à la hausse

La Bourgogne-Franche-Comté dénombrait mardi 204 patients Covid hospitalisés (+28 patients en une semaine), dont 42 patients étaient en réanimation (+13 en 7 jours).
Les départements les plus touchés sont la Saône-et-Loire (54, +15), la Côte-d'Or (36 patients, -4), et le Jura (35, stable).
Depuis le début de l'épidémie, la région déplore 4.990 décès à l'hôpital (+14 décès en une semaine), tandis que 21.226 patients sont retournés à domicile.
Le taux d'incidence est en hausse pour s'établir à 78,5 cas pour 100.000 habitants pour la semaine du 7 au 13 novembre, contre 62 cas/100.000 la semaine précédente.
L'incidence départementale du Jura est sensiblement plus élevée que la moyenne régionale avec un taux de 109/100.000.

Corse: légère hausse du nombre de patients hospitalisés

En Corse, 36 patients Covid+ étaient hospitalisés mardi (+4), dont 8 patients en soins critiques (+1).
La Corse a enregistré 243 décès de patients Covid à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, tandis que le nombre de retours à domicile s'élève à 1.307.
Le taux d'incidence a encore nettement augmenté en une semaine, à 181,9 cas pour 100.000 habitants au 13 novembre sur 7 jours glissants, contre 110,5 cas/100.000 au 6 novembre.

Outre-mer: poursuite de l'accalmie à l'hôpital en Martinique et Guadeloupe

En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), 158 patients Covid-19 étaient hospitalisés mardi soir (+1) dont 9 en soins critiques (+1). La Guadeloupe totalise 875 patients Covid décédés à l'hôpital (stable) et 3.386 retours à domicile depuis le début de l'épidémie.
Le taux d'incidence a augmenté à 60,2 cas pour 100.000 habitants au 13 novembre (sur 7 jours glissants), contre 48,6/100.000 au 6 novembre.
La Martinique comptait mardi 119 patients Covid hospitalisés, soit 12 patients de moins par rapport au 9 novembre, dont 28 en soins critiques (+3).
Il y a eu 697 décès à l'hôpital sur l'île depuis le début de l'épidémie (l'ARS signale dans un communiqué que ce chiffre, après celui de 700 diffusé la semaine précédente, résulte d'une mise à jour des bases de données) et 2.856 retours de patients à domicile.
Le taux d'incidence a cessé de baisser lors de la semaine du 7 au 13 novembre, passant de 93,9 cas/100.000 à 118,5 cas/100.000.
À La Réunion, 78 patients Covid-19 étaient hospitalisés mardi soir (+9) dont 8 patients en réanimation (-2).
L'île déplorait 381 décès (+3 décès en 7 jours), pour 3.017 retours à domicile.
Le taux d'incidence y était de 171,1 pour 100.000 habitants pour la semaine du 7 au 13 novembre, contre 100,7/100.000 au 6 novembre.
En Guyane, 47 patients Covid étaient hospitalisés mardi soir (-20), dont 14 en réanimation (-8). Le total des décès à l'hôpital s'établit à 314 (+5), pour 4.335 retours à domicile. Le taux d'incidence a diminué sur une semaine, à 100,1 cas pour 100.000 habitants au 13 novembre (sur 7 jours glissants), contre 131,8 cas/100.000 au 6 novembre.
Mayotte comptait 3 patients Covid hospitalisés mardi (-1 depuis 14 jours), dont 1 patient en réanimation (stable).
Le bilan de l'épidémie s'y élevait à 142 décès à l'hôpital (stable), tandis que 1.311 patients étaient revenus à domicile mardi.
Le taux d'incidence de l'archipel se situait à 29,7 cas pour 100.000 habitants du 7 au 13 novembre, contre 44,4 la semaine précédente.
jyp-gl-san-bd-mlb-sl/ab/APMnews

[JYP2R2PHUZ]

A lire aussi

Pour obtenir un accès personnalisé, entrez votre adresse mail professionnelle

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles