dépêche

 - 

Covid-19: la circulation virale en baisse pour la sixième semaine consécutive (SPF)

SAINT-MAURICE (Val-de-Marne), 27 mai 2022 (APMnews) - Le taux d'incidence des infections par le Sars-CoV-2, en baisse depuis début avril au niveau national, était de 251 cas pour 100.000 habitants la semaine du 16 au 22 mai, rapporte Santé publique France (SPF) dans son bulletin épidémiologique Covid-19 diffusé jeudi.
Toutes les régions métropolitaines et toutes les classes d'âge étaient concernées par une baisse du taux d'incidence et du taux de positivité des tests.
L'essentiel des infections (97%) étaient dues au sous-lignage BA.2 d'omicron. La détection des sous-lignages BA.4 et BA.5 restait faible (respectivement 0,5% et 1,6% le 9 mai) mais en augmentation par rapport à l'analyse précédente, réalisée le 2 mai, où la part de chacun de ces sous-lignages était de 0,3%.
SPF souligne que "le respect de l'application des gestes barrières reste primordial pour maintenir la tendance épidémique favorable".
Les nombres de passages aux urgences (1.915) et d'actes de SOS Médecins (660) pour suspicion de Covid-19 ont baissé respectivement de 19% et 20% la semaine du 16 mai.
Les indicateurs hospitaliers continuaient eux aussi à diminuer: le nombre de nouvelles hospitalisations de patients Covid-19 était en baisse de 32% (2.988 contre 4.373 la semaine précédente) tandis que celui des admissions dans les services de soins critiques diminuait de 28% (344 contre 475). Parmi ces entrées, respectivement 43% et 36% étaient dues à un autre motif que le Covid-19.
Selon les données disponibles sur Géodes, il y avait jeudi 16.133 patients Covid-19 hospitalisés en France (contre 17.531 il y a une semaine), dont 1.043 en service de soins critiques (contre 1.115).
Le nombre de décès recensés à l'hôpital ou en établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS) était lui aussi en baisse de 32% la semaine du 16 mai (376 contre 551 la semaine précédente, dont respectivement 15 et 26 en ESMS). Depuis le début de l'épidémie, plus de 148.000 décès de patients avec un diagnostic de Covid-19 ont été recensés dans ces structures.
Côté vaccination anti-Covid-19, SPF note que "seuls" 34% des 60-79 ans éligibles et 27% des 80 ans et plus éligibles ont reçu leur seconde dose de rappel. Le taux était de 33% parmi les résidents des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et unités de soins de longue durée (USLD) éligibles.

Des indicateurs virologiques "très élevés" en Martinique et Guadeloupe

La situation épidémiologique était moins favorable en Martinique et en Guadeloupe, où les indicateurs virologiques "restaient très élevés".
La semaine du 16 mai, le taux d'incidence était en effet de 1.492 pour 100.000 habitants en Martinique (+8% par rapport à la semaine précédente), "mais avec un effet très modéré sur les hospitalisations", et de 663 pour 100.000 habitants en Guadeloupe (-11%), où l'impact sur la charge hospitalière était "plus visible qu'en Martinique".
Un "léger rebond" était également constaté en Guyane pour la deuxième semaine consécutive (199/100.000, +16%), tandis que la situation continuait de s'améliorer à La Réunion (389/100.000, -41%).
sb/nc/APMnews

[SB6RCJ67L]

A lire aussi