dépêche

 - 

Antoine Dubout élu président de la Fehap

PARIS, 13 février 2008 (APM) - Le président de la fondation Hôpital Saint-Joseph à Marseille, Antoine Dubout, a été élu mardi président de la Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés non lucratifs (Fehap), a annoncé la fédération dans un communiqué.
Il succède à Emmanuel Duret, qui occupait ce poste depuis 2001.
Lors du conseil d'administration de la Fehap qui s'est tenu mardi à Lyon, Emmanuel Duret a confirmé qu'il ne solliciterait pas le renouvellement de son mandat lors de la prochaine assemblée générale de la fédération en avril et a donc remis son mandat de président à la disposition du conseil d'administration.
"En prenant cette décision, j'ai le souci de permettre à la fédération d'avoir à sa tête une personnalité à même de s'investir pleinement dans la promotion du secteur privé non lucratif, ce que des obligations professionnelles croissantes ne me permettaient plus de faire suffisamment", explique-t-il, cité dans le communiqué.
Emmanuel Duret a été nommé président d'honneur par le conseil d'administration.
Lors de ce conseil, Antoine Dubout a été coopté administrateur puis élu président de la fédération.
Ancien élève de l'Ecole polytechnique et ingénieur en chef des ponts et chaussées, Antoine Dubout (60 ans) a été administrateur de la fondation Hôpital Saint-Joseph de Marseille de 1998 à 2001, puis président adjoint de 2001 à 2003 et président depuis 2003. La fondation Hôpital Saint-Joseph gère deux établissements marseillais: l'hôpital Saint-Joseph et la maison de convalescence Fernande Berger.
La Fehap précise qu'Antoine Dubout souhaite "défendre et porter au plus haut les valeurs du modèle privé non lucratif" et se place donc dans la continuité des projets mis en place par son prédécesseur, avec notamment la poursuite de la mise en oeuvre du projet stratégique de la Fehap.
"Les établissements privés non lucratifs donnent chaque jour la preuve de leurs performances. Ils empruntent au secteur privé le meilleur de leurs méthodes de gestion -management volontariste, recherche de la productivité et culture de résultat- pour les mettre au service des valeurs d'humanisme, de partage et d'engagement social qui nous rassemblent", estime le nouveau président, également cité dans le communiqué.
"Ma conviction très ferme est que le secteur privé non lucratif est au coeur des enjeux sanitaires, sociaux et médico-sociaux de notre pays", ajoute-t-il.
La Fehap rassemble 3.200 établissements (200.000 lits et places) qui regroupent 190.000 salariés et accueillent 2,5 millions de personnes par an.
/cb/ld/APM

[CBLBD001]

A lire aussi