dépêche

 - 

Coronavirus: plusieurs hôpitaux de Nouvelle-Aquitaine accueillent une vingtaine de patients du Grand Est

BORDEAUX, POITIERS, PAU, 27 mars 2020 (APMnews) - Le CHU de Bordeaux, celui de Poitiers, l'hôpital d'instruction des armées (HIA) Robert-Picqué et le centre hospitalier (CH) de Pau accueillent vendredi et ce week-end une vingtaine de patients Covid-19 du Grand Est, ont annoncé les établissements.
Le CHU de Poitiers a indiqué accueillir aujourd'hui en unités de réanimation "4 patients atteints de Covid-19, transférés par voie aérienne depuis les hôpitaux de l'Est de la France", selon un communiqué. L'établissement prendra en charge demain 4 nouveau patient Covid-19 "dans ces mêmes unités par des conditions de transport identiques".
Avec ces nouvelles prises en charge, le CHU indique qu'il comptera 17 patients Covid-19 dans ses unités de réanimation. Il y a quelques jours, il avait chiffré à 25 le nombre de ses lits de réanimation "prêts à accueillir" des patients infectés pour des soins sévères, et à 12 le nombre de lits supplémentaires "mobilisables" (cf dépêche du 25/03/2020 à 17:18).
Le CH de Pau, défini par l'agence régionale de santé (ARS) comme un établissement de 2e ligne dans l'accueil des patients Covid-19, a quant à lui annoncé dans un communiqué qu'il devrait prendre en charge ce week-end 6 patients du Grand Est infectés par le coronavirus Sars-CoV-2. Le CH indique toutefois ne connaître "actuellement ni le jour ni l'horaire exacte de cette arrivée".
L'établissement assure s'être organisé "pour absorber la montée en charge de la prise en soin de patients atteints" de coronavirus. Il explique augmenter "la capacité de lits de réanimation à 31 lits", contre 20 lits de réanimation actuellement.
En début d'après-midi, vendredi, 6 patients hospitalisés à Mulhouse et Colmar (Haut-Rhin) ont été transférés au CHU de Bordeaux -en service de réanimation sur les sites de Pellegrin et Haut-Lévêque et à l'HIA Robert-Picqué, transférés par avion, a-t-on appris auprès du directeur général du CHU de Bordeaux, Yann Bubien (cf dépêche du 27/03/2020 à 12:15).
Le Dr Daniel Habold, directeur de la santé publique à l'ARS Nouvelle-Aquitaine, a évoqué une "programmation dans les jours à venir d'un certain nombre de rotations sur l'ensemble" de la région, "puisque nous avons beaucoup de lits de réanimation disponibles", lors d'un point presse, vendredi.
Ces transports de patients entrent dans le cadre de la stratégie globale des autorités sanitaires afin de soulager les territoires les plus touchés par l’épidémie, en complément de plusieurs opérations réalisées ces derniers jours (cf dépêche du 26/03/2020 à 15:15, cf dépêche du 25/03/2020 à 13:04 et dépêche du 23/03/2020 à 15:35).
jyp/nc/APMnews

[JYP5Q7V0E7]

A lire aussi