dépêche

 - 

BOIRE DU THE STIMULE LE SYSTEME IMMUNITAIRE

NEW YORK, 23 avril (APM-Reuters) - Boire du thé stimule le système immunitaire, en mettant ses cellules en alerte contre une éventuelle infection, selon une étude américaine.
Le thé contient des antigènes particuliers, les alkylamines, qui appartiennent à une classe de molécules également présentes dans des bactéries, parasites, champignons mais aussi cellules tumorales.
C'est ce qui a donné l'idée à Arati B. Kamath du Brigham and Women's Hospital et de la Faculté de médecine de Harvard, à Boston, et ses collègues, d'étudier l'effet du thé sur le système immunitaire. Ils se sont intéressés aux lymphocytes T gamma-delta, les cellules immunitaires qui interviennent en première ligne pour combattre les infections.
Ils ont constaté qu'in vitro, l'exposition de ces cellules à une alkylamine du thé, l'éthylamine, puis à une bactérie inactivée par la chaleur, a induit une réponse immunitaire puissante, de deux types, l'une spécifique des antigènes de cette famille, l'autre ciblant plus globalement les bactéries et les lipopolysaccharides, en multipliant par 10 le nombre de lymphocytes T gamma-delta et en induisant la secrétion d'interféron gamma médiée par l'interleukine 12.
A contrario, les cellules non exposées à l'éthylamine n'ont pas montré de réponse significative à la simulation d'infection.
Les investigateurs ont ensuite fait boire pendant 4 semaines à des volontaires sains du thé vert ou noir, contenant l'antigène alkylamine et son précurseur, la L-théanine, ou du café, qui ne contient pas de telles molécules.
La consommation de thé, mais pas celle de café, a induit une réponse spécifique des lymphocytes T gamma-delta du sang périphérique après une réexposition à l'éthylamine et la secrétion d'interféron gamma en réponse à l'exposition à des bactéries entières inactivées par la chaleur.
"Cette combinaison unique de réponse immunitaire innée et de mémoire immunologique montre que les lymphocytes T gamma-delta peuvent fonctionner comme un pont entre immunité innée et acquise. En outre, ces données fournissent une explication aux bénéfices du thé sur la santé", concluent les auteurs.
(PNAS, édition en ligne avancée du 21 avril)

[CDGDN003]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi