dépêche

 - 

L'inhibiteur de l'aromatase létrozole efficace pour traiter la petite taille idiopathique chez le jeune garçon

WASHINGTON, 27 décembre (APM) - L'inhibiteur de l'aromatase létrozole (Femara*, Novartis), utilisé dans le traitement du cancer du sein, est efficace pour traiter la petite taille idiopathique chez le jeune garçon, montre une petite étude.
Chez les garçons, comme chez les filles, les estrogènes sont un régulateur essentiel de la maturation osseuse et de l'arrêt de la croissance. Par conséquent, une augmentation de la taille adulte prédite pourrait être obtenue chez des garçons en bloquant la biosynthèse des estrogènes.
Dans le passé, des études ont été menées avec d'anciens inhibiteurs de l'aromatase -qui bloquent la biosynthèse des estrogènes- suggérant une efficacité mais elles n'étaient pas contrôlées et peu concluantes sur la taille adulte prédite.
Avec les nouveaux inhibiteurs de l'aromatase, seule une étude contre placebo a été menée avec le létrozole en association avec la testostérone chez des enfants ayant une puberté retardée. Elle a montré que la maturation osseuse pouvait être significativement retardée et la taille adulte prédite augmentée de 5,1 cm.
Dans la petite taille idiopathique (non associée à un déficit en hormone de croissance), l'influence de l'inhibition de la biosynthèse des estrogènes sur la maturation osseuse et la taille reste mal définie.
Le Dr Matti Hero de l'hôpital universitaire d'Helsinki et ses collègues ont traité 31 garçons âgés de 9 à 14,5 ans par le létrozole à la doses de 2,5 mg/jour pendant deux ans contre placebo.
La taille adulte prédite a augmenté très significativement de 5,9 cm et le score de taille pour l'âge osseux s'est accru de 0,7 déviations standard (DS), contre aucun changement dans le groupe placebo.
La densité minérale osseuse (DMO) mesurée par absorption biphotonique au niveau du rachis et du col du fémur a progressé de manière similaire dans les deux groupes pendant l'étude, tandis que la densité minérale osseuse apparente n'a augmenté que dans le groupe létrozole.
Le traitement par le létrozole retarde la maturation osseuse et fait progresser la taille adulte prédictive.
Le létrozole a été bien toléré. Aucun effet secondaire affectant la minéralisation osseuse n'a été observé en deux ans de traitement.
Par conséquent, les inhibiteurs de l'aromatase pourraient représenter une nouvelle modalité efficace de traitement des troubles de la croissance d'étiologies variées, concluent les auteurs, tout en ajoutant que dans l'attente de données de suivi à plus long terme, leur utilisation doit être réservée aux essais cliniques. Il faut aussi attendre des données sur la taille finale.
(Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, vol.90, n°12, pp.6396-6402)

[SLILN002]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi